>
HautBas
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

Épreuve 6 - Sword Art Online

Le Marionnettiste
Le Marionnettiste
Le Marionnettiste
Messages : 279
OnlineEn ligne
Épreuve 6 - Sword Art OnlineSam 17 Avr 2021, 23:05

Epreuve 6 : Solo



Il y a ces choses qu'on prend pour acquises. On ne se rend pas compte de leur importance jusqu'à ce qu'on les perde. Devine quoi What a Face Tu viens de les perdre !

Ex. : "les contacts sociaux"
Ex. : "ta feuille de triche juste avant l'examen"
Ex. : "des tampons quand t'es habillée en blanc"

Bref, on en a fait une généralité. Maintenant c'est ton problème !



« Les ramens me manquent »



Date : Du dimanche 18 à 00:01 au dimanche 18 avril à 23:59 (heure française)
Participant : Sword Art Online

Rappelle du solo : Tu écriras un texte de 1500 mots maximum en rapport avec le thème proposé.


Infos pratiques
• Si tu le juges nécessaire pour la compréhension de ton texte, tu peux poster une petite introduction de ton forum et/ou de ton personnage en spoiler en haut de ton post. Il ne comptera pas dans le total des mots maximum du message  mustachelli

• Fais très très très très très très très très très très (c'est fini?) très très très (non pas encore) très attention si tu utilises des codes de mise-en-page. NRP est un peu beaucoup ultra codé et très sensible aux balises mal fermées ou aux fautes de frappe dans ton code. Ca veut dire que tu peux casser le forum complet avec juste une balise de travers. Vu qu'en tant qu'invité tu ne peux pas éditer ton message, ça peut être très gênant. Tu peux cependant tester le fonctionnement de ton code dans le sujet test.

Si tu t'y connais pas en code ou que tu te contentes de faire un copier-coller d'un code de quelqu'un que tu ne connais pas, évite peut-être de l'utiliser sur cette édition Caillou



• Heureusement, kami-sama est gentille et a intégré un code préfait pour te permettre d'utiliser ton avatar et ton pseudo sur le forum, même en tant qu'invité :

Code:
<div class="profil-interfo"><img class="avatar-interfo" src="LIEN AVATAR" alt="TON PSEUDO" />
<span class="pseudo-interfo">TON PSEUDO</span>
<p class="bio-interfo scrollbar scrollbg-chim">TA BIO (facultatif)</p>
<span class="forum-interfo">TON FORUM</span></div>

• D'autres questions ? Viens les poser dans la foire aux questions, Jean-François !
Anonymous
Ayura
OnlineEn ligne
"Les ramens me manquent"Dim 18 Avr 2021, 22:49
Ayura
Ayura
Sword Art Online



Présentation rapide de l'univers :

Sword Art Online est un VRMMORPG type médiéval dans lequel les joueurs sont pris au piège. Pour en sortir, ils doivent battre tous les bosses du jeu (et il y en a 100, c'est quand même pas mal!). Enfin, si un joueur perd la vie dans le jeu, il meurt pour de vrai.

Ayura :

Ayura est une jeune escrimeuse de 15 ans qui a eu beaucoup de mal à s'intégrer au jeu et à la communauté. N'étant pas un gamer, elle a eu du mal à se familiariser au système, aux quêtes, au jargon technique que tout le monde semble connaître sauf elle... Aujourd'hui, elle fait équipe avec une personne qu'elle estime plus que toutes les autres et est devenue un membre du front de libération des joueurs.

______________


Encore sous le choc, j’observe cette énorme lame fichée dans mon ventre tout en redressant les yeux vers le monstre qui se détourne de moi, comme si je n’existais plus. Près de l’entrée de la salle de boss dans laquelle j’étais resté bloquée, Kirito s’élance vers moi en hurlant mais je ne l’entends pas. Une sensation étrange me gagne, comme si tout à coup le temps s’était arrêté. Ce n’est que lorsqu’une fenêtre rougeoyante apparaît devant moi que je comprends.


Sans réfléchir, mon coéquipier me soulève et nous sors de cette pièce infernale. Tout aurait dû bien se passer. Avant d’y pénétrer, nous avions tous vérifié nos équipements, nous avions fait l’inventaire de nos potions, cristaux de soin et de téléportation. Nous étions prêt à affronter ce monstre ou à fuir si le combat venait à dégénérer.

Pourtant…

10

Alors que mes cheveux volent et que les pans de son manteau claquent l’air, je réalise que tout est fini et que ce n’est pas grave. Dans le monde réel, rien ne m’attend. Je n’ai pas une famille aimante auprès de laquelle je veux grandir, avec laquelle je veux apprendre et m’affirmer. Il n’y a que ce grand manoir, ces domestiques qui prennent soin de mon bien-être physique, qui s’assurent que je mange à ma faim, que j’exerce assez mon corps, que j’apprends mes leçons à un rythme normal… Je ne veux plus vivre ça et je sais que si j’y retourne, la vie qu’il m’ont tracée reprendra son cours. Je travaillerai avec sérieux les matières qui me seront dispensées par des professeurs dans la salle prévue à cet effet, j’assisterai aux événements importants, je devrais accepter de me lier d’amitié avec des gens de bonne condition bien que je ne les apprécie pas… On me trouvera un bon parti que j’épouserai et je pourrai compter sur mes parents pour me décrocher un poste à responsabilité dans le milieu qu’ils m’auront choisi… Cette vie-là me dégoûte.

9

C’est pour cette raison précise que j’ai cherché à la fuir, ou du moins qu’on m’a proposé cette alternative. L’idée qu’il puisse exister quelque part un monde où je pourrais être qui je veux, être libre de mes mouvements, de mes choix et de mes pensées m’a tout de suite plu. C’est dans cette optique folle que j’ai mis les pieds pour la première fois sur Sword Art Online. Son concepteur, dont je ne savais rien jusqu’à ce que je pénètre dans son univers n’a pas seulement crée un jeu VRMMORPG classique… Il a créé un véritable monde à part entière. Avec ses paysages, ses décors, ses constellations et ses villageois. Mais il ne s’est pas contenté de créer cet endroit… En nous y enfermant, il en a fait notre nouvelle réalité. Je sais que mon avis là-dessus ne fait pas l’unanimité, mais en arpentant les forêts, les plaines et les montagnes de l’Aincrad, j’étais la plus heureuse du monde.

8

Alors, j’ai décidé de faire de ce monde virtuel ma réalité, le seul monde dans lequel je devrais évoluer. Je me suis alors mis en tête de profiter de tout ce que cet endroit à a offrir. Tout goûter, tout visiter, tout essayer… M’entraîner dur pour devenir une escrimeuse de talent, assez forte pour visiter les paliers suivants mais aussi pour aider à la libération des joueurs. Je sais ce que ressentent ces gens quand ils parlent de prison et j’ai pris la décision de les aider à en sortir. Je me bats tous les jours pour devenir plus forte, pour pouvoir affronter les immenses et terrifiants bosses d’étage et ainsi débloquer la suite de l’histoire… Je veux les faire sortir, mais moi, je vais rester. C’était ma décision : si je parvenais à vivre jusqu’à me retrouver face au dernier gardien de l’étage, j’attendrai que sa vie soit sérieusement entamée pour le laisser me tuer. Je vivrai et je mourrai dans ce monde, c’était mon vœu le plus cher…

C’était.

7

A genoux près des grandes portes, l’épéiste noir me serre dans ses bras si fort que je sens ses muscles trembler. Non… Ce ne sont pas des tremblements, ce sont des sanglots. A bout de souffle, il redresse son visage déformé par l’effroi pour me regarder droit dans les yeux.

- Qu’est-ce que t’as fait… Ayura… AYURA…

Sa voix se tort et se casse  sur les dernières notes tandis que les larmes qui coulent le long de ses joues viennent caresser les miennes avant de s’écraser sur le sol.

6

- Pardonne-moi Kirito… Je ne… Vais pas pouvoir t’accompagner plus loin…

Je vais mourir. C’est un fait indéniable, irréfutable, inévitable. Je me suis préparée à cette idée… Mais je ne voulais pas que ça arrive si tôt. Pas alors que nous n’avons pas dépassé le cinquantième palier, pas contre un boss intermédiaire, pas dans un combat sans importance pas… Maintenant.  Observant ses prunelles sombres ondulant d’émotion, je sens mon coeur se crisper et ma poitrine s’alourdir.

Sans que je ne m’en aperçoive, il a tout bouleversé.


5

Depuis qu’il est apparu dans ma vie, il n’a eu de cesse de me bousculer. Il s’est montré arrogant, il s’est montré taquin, parfois en colère, parfois heureux… Il s’est offert à moi dans toute son authenticité. Il m’a souri, m’a réprimandée, il s’est inquiété, il m’a protégée, il a partagé des moments de joie, de crainte aussi… Il m’a montré ses forces et ses faiblesses… Il m’a fait découvrir ce qu’était la véritable amitié et ce que ça fait d’aimer quelqu’un plus que sa propre vie… Je ne m’en suis pas rendu compte avant… Mais…

Il m’a appris à aimer vivre.

4

Ses bras resserrent leur étreinte, sa voix, elle, ne porte plus mais j’entends dans ce silence qu’il me hurle de ne pas l’abandonner, que nous sommes une équipe et que ce mot n’a plus de sens s’il ne reste plus que lui de notre duo.

- S’il te plaît… Gagne ce jeu… Retourne auprès de ta famille… Et surtout… Vis. Tu dois vivre, tu entends ? Si je m’arrête là alors vis pour deux !

Nous nous étions promis tant de choses…

3

Se retrouver dans l’autre monde et rendre réelle l’idée que nos liens ont dépassé le cadre d’un simple jeu, aller manger des glaces dans un parc, prendre la grande roue, assister à des feux d’artifice, aller à l’école ensemble et le laisser me charrier sur mon apparence de collégienne… Visiter Tokyo, se tenir la main dans la rue, aller à la mer… Rencontrer sa famille, prendre un appartement ensemble et pourquoi pas même se marier un jour…

2

Kirito m’a fait aimer la vie, et ce n’est que quand le compte à rebours affiche seulement deux secondes restantes que j’en prends réellement conscience.

- Merci pour tout… Je t’aime si fort…

1

Je veux vivre… Arrêtez ça… JE VEUX VIVRE !!!

0



Nombre de mots : 1 185
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet