AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!
[Retour à l'index]  :: Naniteland :: Présentation de la Tribu
Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 23
Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédit avatar : GaudiBuendia sur DeviantArt

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSenesha / 36 ansMarkus / 29 ans
Nano. MondeAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Ven 14 Juil 2017 - 22:29
Elea a dit :

  Prénom : Elea
  Age : 22 balais
  Activités : Musicienne, parait-il, mais ça reste à prouver huhu
  Centres d'intérêts : Argh tellement de choses ! Musica, faire la fête, lire, danser comme une folle, écrire, headbanging, les tattoos de marin, le chewing-gum à la pastèque, les nounours en peluche, voir des gens, rire aussi un peu, dessiner comme un pied, les tattoos en général enfaite, les chapeaux rigolos, la bonne bouffe, mais surtout la pâtisserie... et encore trop de choses :3
  Où j'ai trouvé le forum : Eh bah écoutes, je le connaissais déjà, mais c'est une petite personne mignonne qui m'a attirée à l'aide d'une pilote d'un gros vaisseau... du coup, voilà, du bouche à oreille, du partenariat et du rentre dedans avec amour
  Un petit mot pour Nano. ? : Vous êtes beaux, magnifiques, j'ai hâte de commencer à RP iciiiiii !! Aaaaaah ce forum est fou !
  Activité à Prévoir : Concrètement, quand je peux, mais je dirais minimum 5 jours/7 !!
 


 

○ Prénom et Nom : Senesha Kane
○ Age : 36 ans
○ Race : Humaine
○ Planète : Manooine
○ Métier : Chasseuse de prime et Pilote du vaisseau le Cormoran
 


 

 

  - Grand ou petit ? Ou entre les deux ?  Grande ? Je n'pense pas être particulièrement grande, en soit. Petite ? Je fais pas un mètre trente non plus... J'ai la bonne taille, ni trop petite, ni trop grande. A vrai dire, tant que j'ai les pieds qui touchent le sol du vaisseau ou de la planète sur laquelle je suis, j'ai la bonne taille. Mais si vous voulez réellement connaître la taille exacte que mon corps a bien voulu prendre, c'est un bon mètre soixante-huit.
 
  - T’as des signes particuliers ?  Mes piercings c'est déjà bien comme signe particulier. Et une grosse cicatrice barrant la moitié de mon visage, sur mon nez. Cela dit, j'en ai un bien plus gros qui ferait l'affaire, comme une jambe bionique, par exemple ? La gauche. Fort heureusement, ma prothèse est plutôt bien réussie. Assez fine, elle n'est pas faite pour y cacher quoique ce soit, mais plutôt pour son utilité première : remplacer ma jambe perdue. Donc, je peux vous affirmer qu'on ne s'en rend pas compte dès le premier abord, surtout avec pantalon et bottes. Elle ne me gène pas outre mesure.
 
  - Décris-nous un peu ton style vestimentaire :  En un mot ? Décontracté. Mon style vestimentaire reste relativement confortable, mais pratique. La mode ou quoique ce soit de ce genre ? Peu m'importe, je préfère me sentir bien dans mes bottes et qu'aucun artifice ne dérange mes mouvements. C'est donc vêtements amples et de couleurs neutres. Tant que ce n'est pas trop chaud ni trop encombrant, ça me va. Je ne suis pas compliquée. Uniques détails de ma tenue qui ne changent jamais, ma veste rouge sombre de cuir et mes grosses bottes noires.
 
  - Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ?  Hormis mes trois colliers et les nombreux piercings à mes oreilles et ailleurs ? Non. Je ne suis attachée à rien, sauf à mon gros bébé. Difficile de le porter, celui-là. Qui donc ? Le vaisseau, bien évidemment. Le Cormoran. Bon, d'accord, aussi un peu d'argent et mes armes, un magnifique revolver et un poignard. On sait jamais, même quand on pilote. Un abordage est si vite arrivé. Et ma boite à tabac. C'est peut-être la seule chose à laquelle je tienne réellement. Je fume comme un pompier. Si ce n'est pas une roulée que j'ai au bec, c'est une sucette à la framboise. Ou au citron.
 
   
 

- Où te planques-tu ? (vaisseau, station orbitale, planète, etc.) Principalement dans notre vaisseau, le Cormoran. Plus précisément, dans le poste de pilotage. Normal, pour un pilote, vous allez me dire. Sinon, l'équipage n'a pas de réel port d'attache, mais malgré tout, nous revenons souvent à Manooine.

- Tu joues au poker (si si) avec un poulpe violet, un Xzblorg, un tapis qui parle et un droïde à tête de canard. Qui est-ce que tu surveilles ? Tout le monde. Absolument tout le monde. Le poulpe, le Xzblorg, le tapis qui parle, le droïde à tête de canard, le barman, le tas de poil planqué dans le coin sombre de la salle, le Telun derrière mon épaule, le nemien dans sa combi, le valeth qui aurait bien besoin d'une coupe. Absolument tout le monde, on ne sait jamais à qui se fier. Je ne fais confiance qu'aux membres de l'équipage du Cormoran. Question d'habitude plus que de sécurité.

- Dans les cantinas, qu'est-ce qu'on dit de toi ? Que je suis têtue. Terriblement têtue. Et malpolie, sûrement. J'ai tendance à faire exploser quelques petits noms d'oiseaux assez naturellement. Et quand je n'aime pas quelqu'un, on le sait, je hais l'hypocrisie. Tu m'aime pas, tu m'aime pas. Je t'aime pas, je t'aime pas. C'est comme ça. Je suis incapable de garder ma langue dans ma poche. L'on doit aussi dire de moi que je suis bagarreuse, d'où cette belle balafre sur mon nez. Et les bleus que j'arbore souvent. Aussi un peu folle. Ma réputation de pilote impétueuse du Cormoran n'est plus à refaire. Malgré tout, l'on me respecte pour mon talent concernant la navigation, chacun connait la bonne réputation de l'équipage du Cormoran dans son domaine.

- Les lois, la politique, la Confédération du Commerce, l'écologie... t'en penses quoi de tout ça ? Peu m'importe. La prime avant tout, le Cormoran avant tout. Les lois sont faites pour ceux qui n'osent les enfreindre, la politique est une affaire trop dangereuse, je ne m'y risquerais pas. Une affaire de clowns. La Confédération ? De pauvres idiots dictateurs. Je leur réserve mes plus belles expressions. En conclusion, pour moi, la prime et la famille du Cormoran d'abord. Le reste, ce n'est pas mon problème.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ? Collée à ma barre au poste de pilotage ? Toujours avec l'équipage du Cormoran. On s'engueule, on rit, on bosse, on parle, on hurle. Notre communauté de six est comme toute communauté, on vit les uns avec les autres. Et je les aime. Comme je les hais parfois. L'on passe notre temps dans le vaisseau, au milieu du vide total, à faire globalement toujours la même chose. Cela étant, chaque jour est tout de même un peu différent de l'autre, tout dépendant de la mission que nous menons. Mais sinon, je me lève, mange un bout, m'occupe du pilotage, de la navigation, mange encore un bout, surveille toujours notre direction, je fais mon sport quotidien, faut se maintenir en forme, parfois je laisse la barre au capitaine pour me reposer.

- Si tu trouves la planète Alpha, qu'est-ce que tu fais ? Absolument rien. A quoi bon être pilote sur une planète utopique ? Plutôt sauter dans le vide que de rester collée au sol, même sur Alpha Perdu. Et puis, quelle idée. Les problèmes en cours ne vous suffisent-ils donc pas ? Il faudrait encore se battre pour un paradis à l'écosystème unique et riche ? Vierge, plus grande que toute autre planète de toutes galaxies ? Aux ressources naturelles intactes ? Croyez-moi, la trouver est bien la dernière chose que je compte faire. Si cet Eden se dévoile, c'est la fin. Et si je la trouve tout de même ? Vendons-la au plus offrant. Et barrons-nous très loin, laissons-les se déchirer. Bronzons sous les soleils de Manooine en paix.
 


 

 Mon histoire ? Une balade de santé.

Manooine. Née d'une mère toxico et d'un père voleur se voulant escroc, j'ignore comment j'ai fait pour survivre à neuf mois dans ce milieu hostile qu'est le corps de ma génitrice. Je suis un accident. Croyez-vous réellement qu'ils m'aient voulu ? Bien évidemment que non. Mon père s'amusait à me le rappeler à chaque occasion.
Accident. Non désirée. Fardeau.
J'm'en fous. Ils ne sont pas ma famille, ne l'ont jamais été. Simplement des géniteurs. La famille de mon enfance a été le vieux Jyl'Kah Kane. Vieil homme d'une septantaine soixante-dizaine d'années, il habitait avec nous, dans la pièce d'à côté. D'une générosité étonnante. De lui, je ne me souviens que de son sourire, de sa voix chantonnant des chansons d'enfants, de ses bras me bordant le soir. De sa tendre attention au bébé abandonné que j'ai été. Sans lui, ils se seraient débarrassés de moi. Il m'a sauvé la vie.
Et je l'ai appelé grand-père. J'ai cru pouvoir être heureuse, enfant. Honnêtement, j'ai été heureuse, avec grand-père. Dès ma naissance, jamais ma mère ne m'a touchée. Beaucoup trop stone pour s'occuper de moi. Mon père ? Il ne m'a jamais considérée. Jyl'Kah m'a recueillie. Il a été mon grand-père, mon père, ma mère.
Mon illusion explosa le jour où grand-père fut emporté par la mort, dans son sommeil. Du haut de mes dix ans, je l'ai trouvé immobile dans son lit.
L'enfant que j'étais a hurlé de douleur. Torrent de larmes sur mes joues, j'ai regardé, impuissante, mon géniteur, jeter le corps inanimé de l'homme qui m'a jamais aimée hors de la toute petite maison. Quelques heures plus tard, je trouvais quelqu'un pour m'aider à l'enterrer dans le désert. J'ai dû le payer. Peu importait, mon grand-père méritait tellement mieux.

Dix ans, je deviens une enfant des rues. Je prend le nom de Kane. Je passe ma vie dehors, rentre tard et mange le peu de nourriture que je déniche... ou que mon père daigne partager avec moi. Malheureusement, je n'ai jamais mangé à ma faim durant cette période. Maigre à en faire peur. Seulement, je cours, je saute sur les toits et tombe. Je me fais mal, je remonte. Et ma musculature se développe lentement alors que je passe ma vie d'enfant dans les rues, à fuir les vieux grincheux auxquels je dérobe parfois une orange ou quelques noix.
Et quand je rentre, cette vision de ma mère, colmatant sur le sol, me dégoute. Mon père, absent. Comme toujours. Et je me réfugie dans la chambre de mon grand-père. Je m'occupe de moi. Mes parents... Non, mes géniteurs. Cet homme et cette femme m'ignorent. Je suis orpheline. Colocataire. Parasite.

Deux ans s'écoulent, je vole pour manger. Et ma mère n'arrive plus à payer sa drogue. Elle est en manque, hurle durant plusieurs heures contre ce père absent. Comment peuvent-ils s'aimer ? Comment peuvent-ils se supporter ?
L'homme veut aider la femme, tente d'escroquer un des hommes les plus influents de Manooine. Grosse erreur. Ai-je honte d'avouer ce sourire malsain naissant sur mes lèvres lorsque j'ai aperçu des hommes embarquer mon père ? Non. Je vous le confesse. Il s'est fait prendre, cet idiot impotent. Capturé parce qu'incompétent.
Je reste seule avec cette mère. Et elle se tourne vers moi, pour la première fois de sa vie. Ne me reconnait pas. Et me supplie de l'aider. Quelle hypocrite.
Je ne la nourrirai pas.

Et je vole pour deux. Parce que j'ai eu pitié. Je nourris ma mère, elle se fournit seule chez son dealer. Peu m'importe ce qu'elle fait de son corps. Si maigre, si blanche. Pathétique. On tient une année entière grâce à mes larcins. Heureusement que je n'ai pas pris de mon père dans ce domaine-ci.

Un jour, un homme débarque dans ces deux pièces qui font office de maison. Je file me cacher sur les toits, de là-haut, j'entend tout. Le fournisseur de ma mère. Elle a des dettes. Il la menace, elle doit le rembourser avant cinq jours. L'argent, elle ne l'aura jamais. Ils reviennent, je suis cachée, encore. Je n'ai rien à voir avec ses affaires. Je ne veux pas qu'ils m'utilisent pour la déstabiliser, elle serait capable de me vendre pour un sachet de sa came. Alors je me cache et j'entend son hurlement effrayant à travers le toit. Mon sang se glace malgré tout. Les hommes partent, je redescend et découvre ma mère couchée sur le sol, une main tranchée. Elle est encore en vie. Et meurt quelques jours plus tard d'une infection.
Je ne suis pas triste, elle n'a jamais été ma mère. Je l'enterre tout de même dans le désert. Et je me retrouve seule. J'ignore où se trouve l'homme qui est mon géniteur.

Quatorze ans, je vole pour vivre. De la nourriture, d'abord. Et je passe la plupart du temps avec les autres enfants de la rue. Je rentre dans un gang d'adolescents orphelins, gouvernés par un petit chef se prenant pour le libérateur des opprimés. Gentil, mais à l'esprit embrumé par l'utopie d'Alpha Perdue.
Et je passe le reste de mon temps avec ma meilleure amie, rencontrée y a quelques années déjà. Elle a remplacé grand-père, pour moi. Une sorte de famille. Petite, mais la mienne.
Et je rêve de ces planches volantes. Spaceboard. Je rêve de vitesse. D'adrénaline.

J'attend, puis je me lasse. J'entend parler de combats illégaux. D'enfants. Ils donnent de l'argent au vainqueur. J'ai toujours été costaude, plus résistante. Je n'hésite pas, me propose à l'homme qui prend les paris. Il rit, me présente au grand patron. Il rit, accepte devant mon regard déterminé.
Mon premier combat ? On me casse le nez. Le second ? Plusieurs côtes. Le troisième ? Pas mieux. Je perd. Tout le temps. Et je recommence. Tout le temps. J'observe les autres et j'apprend de leurs techniques de combat. Une année s'écoule, je perd plus que je ne gagne. Et au bout de cette année, ma première grande victoire. Contre le grand favori. J'ai gravi les échelons, je suis une excellente adversaire. A force d'entêtement, de volonté. D'entrainement. J'ai appris à utiliser mon corps à mon avantage.
Et je me procure mon spaceboard.
Le combat m'avait déjà donné ce que je cherchais, le skate n'était que le bonus. J'avais trouvé l'adrénaline qu'il me manquait. Alors je continue le combat illégal, malgré ce goût étrange en bouche.
L'ennui.
Les courses m'intriguent. Je veux m'y essayer. Les courses de petits engins en tous genres. Je m'y lance. Les combats ne me suffisent plus.

Plus tard, ma meilleure amie, Jyn'Aya, me rejoint dans mes combines. Vols, vandalismes et autres escroqueries.
Dix-huit ans, nous faisons une erreur. Une simple erreur lors d'un de nos vols. Seulement, nous avons tenté de voler la mauvaise personne et nous avons perdu. Les risques du jeu. Plusieurs de ses hommes m'ont battue. L'un d'eux s'est emporté, a sorti un revolver. M'a tiré dans la jambe gauche. Trois fois.
J'ai failli mourir.
Nous avons déconné. Jyn'Aya et moi avions compris quelque chose ce jour-là. Notre jeu était dangereux. Nous l'avons davantage compris lorsque les blessures de ma jambe se sont infectées. Je vivais dans la rue. Aucun moyen de me soigner, je refusais de dilapider le peu de mes économies.
Ma seconde erreur.
Quelqu'un m'a aidé, un ancien médecin. Hors-la-loi, traître de la CC. Il aidait quelques fois les plus démunis. Et a amputé ma jambe dangereusement infectée.
J'ai failli mourir.

A la suite de ce cauchemar, Jyn'Aya, Inaara – une amie à nous – et moi, rêvions de quitter cette foutue planète. Depuis des années. Mais davantage depuis ce jour.
C'est un soir, lorsque Jyn défie un des hommes les plus influents de la région au poker, l’un des principaux revendeurs et propriétaires de machinerie, que la chance nous sourit. Imbibé d'alcool, il ne sait plus ce qu'il fait. Et Jyn lui propose son corps contre l'un de ses petits vaisseaux spatiaux en vente. Jyn gagne. L'homme jure de se venger.
Quelques jours plus tard, toutes les trois, nous partons en compagnie d'un mécanicien à bord de notre vaisseau. Les filles disent au-revoir à leurs proches, je me rend sur la tombe de mon grand-père.
Nous sommes parties. Loin de Manooine, je suis dans le poste de pilotage. Je conduis le vaisseau. C'est différent des plus petits dont j'avais l'habitude lors des courses. L'adrénaline me prend face au vide.

Au début, les mauvaises habitudes ont eu la vie dur. Nous nous faisions engager comme mercenaires dans des histoires plus ou moins légales. Revente de marchandise obtenue illégalement par d’autres vaisseaux pirates et autres. Il nous faudra deux ans pour trouver réellement le travail que notre petit équipage effectuera à l'avenir. Au bout de ces deux années, nous devenions chasseurs de primes. C'est bien plus rentable que ces affaires miteuses dont on s'occupait. Les primes sont bien plus intéressantes. Alléchantes.
L'équipage s'agrandit au fil des ans, la famille s'agrandit. Les trois membres originaux et deux membres supplémentaires. Un artilleur et un médecin de bord. Cinq. Nous formons une équipe efficace et gagnons de plus en plus en renommée.
Nous sommes une famille soudée de marginaux. Nous nous aimons.

Une dizaine d'années suffirent au Cormoran pour gagner en compétences, en renommée, en notoriété. Les autres chasseurs de primes de la galaxie nous reconnaissent.

Manooine ? Ma planète natale. Le Cormoran ? Ma véritable maison. Je retourne, parfois sur la tombe de grand-père. Pour lui raconter mes exploits de pilote. Folle, paraitrait-il, mes amis le disent. Impétueuse.
Et aujourd'hui, je pilote. Tout ce qui me tombe sous la main. Mon vieux spaceboard, ma nouvelle moto spatiale, les petite navettes.

Et le Cormoran avant tout.


 

 


○ Prénom et Nom : Markus Ivanov
○ Nom de code : Darwin
○ Age : 29 ans
○ Race : Mutant
○ Alignement : Prof Xavier
○ Métier : Barman
○ Pouvoir :« Je m'adapte pour survivre. »
Un pouvoir ? Je dirais plutôt que c'est la suite logique de mon existence. S'adapter pour survivre. Mon corps est en constante évolution. Je m'explique. Vous voyez ce bassin d'eau ? Si vous m'y plongez, m'y maintenez à l'intérieur, mon corps s'adaptera pour survivre. Encore cette maxime, mais elle résume parfaitement les faits. Mon corps s'adaptera, se transformera. Et comme je l'ai déjà expérimenté par curiosité, je peux vous affirmer qu'il me poussera branchies et nageoires. Pour survivre en milieu marin. Autre cas d'école. Et si l'on me tire dessus ? Simple et cohérent. Ma peau deviendra si dure que la balle se contentera de rebondir sans transpercer ma peau. Sans la moindre égratignure. Plutôt sympa, non ? Allons plus loin dans le raisonnement. Si un mutant s'en prend à moi, les effets de mon pouvoir seront tout aussi efficaces, seulement en ce qui concerne les attaques purement physiques. Une boule de feu ? Adorable. Un poing de pierre ? Pathétique. Mon corps est invincible. Mon esprit, en revanche, vulnérable. Mon pouvoir ne contre pas les attaques psychiques. Je n'ai malheureusement pas le contrôle permanent de mon pouvoir. Il se manifeste principalement de façon naturelle, même lorsqu'il s'agit d'un petit rhum. Malade ? Jamais. Je le contrôle et il me protège.
 


 

 

 - Grand ou petit ? Ou entre les deux ? Petit ? Ne plaisantez pas. Avez-vous vu ces deux mètres depuis lesquels je vous observe depuis tout à l'heure ?
 
 - T’as des signes particuliers ? Plusieurs, même. Deux piercings sur le lobe de l'oreille gauche, des anneaux, un autre sur le haut de l'oreille droite, une barre. Autrement, des tatouages. Beaucoup de tatouages. Dont un seul visible, sur l'avant-bras droit. Une croix noire traversée d'une ligne en son centre. Dans le dos, une fresque. Sur le torse, les jambes. Mon corps est une oeuvre d'art. Et le dernier détail particulier, mes cheveux. Mi-longs, rasés sur le côté gauche.
 
 - Décris-nous un peu ton style vestimentaire : Style décontracté chic... Qu'est-ce que j'en sais ? Je porte des vêtements, voilà tout. Bon, si vous y tenez... Bien souvent de larges chemises avec de simples jeans bleu sombre ou noir, tout dépend de ce qui tombe sous ma main. Quelques paires de bretelles, petit détail qui fait tout son charme et tourne souvent le regard des autres. Et de grandes bottes de cuir. La moto, tout ça, se protéger c'est important, etc. Sinon rien de bien transcendant.
 
 - Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ? Un collier. Simple lanière fine de cuire, ornée d'un anneau d'argent. Dernier vestige d'une famille perdue en l'image d'une simple mère.
 
 
 

- T’as Facebook ? Twitter ? Tumblr ? T’es geek ? Est-ce que j'ai une tête de geek ? ... Peut-être un peu. Cela dit, je n'ai pas réellement le choix. Facebook, peut-être un peu poussiéreux. Twitter plutôt fonctionnel, tumblr pas encore. Mais qui sait ? En ce qui concerne youtube, il s'agit sans aucun doute de celui qui fonctionne le mieux. Musicien, covers et originales se retrouvent toutes sur la toile pour les belles oreilles des quelques uns qui se laissent tenter par ma musique. Et, même si je ne suis pas homme à me vanter, j'ai un petit nombre d'abonnés fidèles.

- Ta famille est cool et fonctionnelle ? Ma famille était cool et fonctionnelle. Juste ma mère, mon grand-père et moi. Jamais connu mon père, j'ignore qui il est et ce qu'il lui est arrivé. Ma mère n'a jamais voulu me le dire et ne le pourra jamais. Elle est morte. Qui me reste-t-il ? Certains me répondront “voyons, Markus, les habitants de l'Institut !“ Et moi j'en ris. Une famille ? Il s'agit d'une école, rien de plus. Rien d'extraordinaire. Ne vous faites pas d'illusions...

- C'est quoi tes passe-temps, dans la vie ? Je suis musicien. Guitare, chant, batterie. Je m'essaye un peu à tout et je ferais passer ce "passe-temps" au rang de "profession". J'écris mes propres chansons, je me produis là où je peux me produire. Sinon, la moto. Je quitte rarement ma thunderbird pour une bête voiture. Et que personne n'essaye de me l'abîmer, j'suis pas tendre. Je fais de la boxe, aussi. Depuis mes douze ans. Dernier petit détail, qui en surprend souvent plus d'un... Je peins. Toiles débordant de mon appartement, je ne sais plus quoi en faire. Et j'évite la plupart du temps de parler de cette passion. Pas que je n'assume pas, simplement que je n'aime pas m'étaler sur mes prouesses et ma vie privée en règle générale.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ? Matin, je me lève. Douche rapide, je m'habille, je descend dans mon bar en-dessous de chez moi, fais l'inventaire, range les nouvelles caisses arrivées du matin. Huit heure, mes employés arrivent. Ils font le ménage, mettent le bar en ordre pour l'ouverture de neuf heure. Je fais les comptes. Et je passe exécuter la même manoeuvre dans la seconde partie du bâtiment, le garage de mon grand-père. On commence la journée, je m'éclipse vers midi et ne revient qu'à quinze heure. Je vérifie que tout se passe bien, je monte à l'étage. Je redescend après deux heures passées au manche de ma guitare ou au clavier de mon piano. Dix-neuf heure, je prend le bar jusqu'à la fermeture. Fin de la journée. Parfois, je m'accorde des jours de congé. N'est-ce pas l'avantage d'être patron ?

- Si tu pouvais passer dans le journal de 20h, qu'aurais-tu à dire ? Absolument rien. Je n'ai rien à dire au monde, rien qu'il n'ait besoin d'entendre. L'humain est sourd à toutes nos explications, alors pourquoi se donner la peine de leur monter de longues tirades absurdes pour leur dire une simple idée “nous aussi l'on veut vivre en paix“. Avons-nous choisi d'être différent ? L'avons-nous fait exprès ? Est-ce un complot ? Je me fiche de ce qu'ils pensent tous. Je vis ma vie, un point c'est tout. Et je suis fatigué d'essayer de convaincre des ignorants butés. Je suis fatigué des humains et des combats.

- Si tu pouvais devenir mutant (si t'es humain) ou humain (si t'es mutant), tu le ferais ? Quelle idée !! Pourquoi changer ? Vous imaginez pas même le nombre de fois où ma différence a sauvé ma peau. Hors de question de changer qui je suis. Mutant et fière de l'être.
 


 
« Connaître mon histoire ? Vraiment ? Vas plutôt te chercher un bon polar en librairie, ce sera toujours mieux que d'écouter le pauvre orphelin Markus étaler sa triste histoire, et laisse-moi travailler en paix, j'ai des clients à servir. Ah parce que t'insiste ? Je t'ai décidément servi trop de vodka à toi... Mais bon, puisque t'insiste, mon ange. Tu ne t'en souviendras probablement pas demain, tes yeux sont prêts à sortir de leurs orbites. Tiens, reprend un verre, d'ailleurs. Ca t'endormira peut-être et je pourrais aller bosser. Quoique c'est bientôt la fermeture et il ne reste que toi et ces trois jeunes dans le fond... »

Le barman sort une bouteille et remplit deux verres. L'un pour la curieuse face à lui, l'autre pour lui-même. Qu'il vide cul sec.

« Tu vois ce bar ? Tu me crois si je te dis que c'était un garage ? Tu n'as pas pu le voir en son heure de gloire, tu viens d'arriver. Mais c'était le garage de mon grand-père. La pièce d'à côté est intacte. Garage d'un côté de la porte, bar de l'autre. C'est ma mère qui a repris le garage à la suite de mon grand-père. Faut dire qu'elle avait un sacré caractère, fallait pas lui marcher sur les pieds, et c'était une mécano hors paire.
Elle n'a commis qu'une erreur. Tomber amoureuse d'un idiot. Un homme volage ne connaissant aucune limite. Ma mère n'était pas seulement une incroyable mécanicienne, elle était aussi extrêmement belle. D'une beauté sans pareille. Il a voulu la posséder, l'a séduite. Ma mère est tombée dans ses filets, elle a succombé à ses avances. Et elle est tombée enceinte.
Je suis né un 13 octobre. Mon père s'est volatilisé ce même 13 octobre.
Orphelin de père, j'ai été élevé par ma mère et mon grand-père, au milieu de l'huile de moteur et des engins de collection.
J'ai pas eu une enfance de roi, mais une enfance de fils des rues. Et je n'en demande pas plus. Une mère aimante pour deux, un grand-père remplaçant toute l'autorité que mon géniteur a délibérément refuser de m'offrir.
J'ai grandi comme tous les garçons, jour après jour, je suis allé à l'école comme tous les garçons, j'ai fait des conneries comme tous les garçons, des plus grosses parfois que certains, parce que j'étais turbulent. Hyperactif. Et incapable de me concentrer plus d'un instant pendant les leçons. Et c'est uniquement lorsque mon grand-père m'a montré sa guitare que mon attention s'est révélée. J'ai crié que je voulais en jouer, qu'il me laisse essayer. Et aujourd'hui, j'en ai trois qui portent mon nom.
Et, lorsque j'étais seul, je m'enfermais dans ma chambre et dessinais. Tout. Parce qu'un enfant a son monde imaginaire et que le mien était de son et de couleurs. De musique et de peinture.

Et il s'est avéré que je suis un mutant. T'as un problème avec ça ? »

La femme le regarde, sourit. Et lève une de ses mains. Gèle le verre posé sur le bar.

« Parfait. Plutôt pratique, ton truc. Moi j'l'ai découvert un mois de juillet, j'avais treize ans. Une découverte plutôt violente, à cause ou grâce à ma curiosité d'enfant turbulent. Dans le garage de mon grand-père, je voulais tout découvrir. Je me suis accroché à une grosse armoire métallique, dans l'espoir d'en voir l'intérieur. Et notre ami gravité a trouvé hilarant de me la faire tomber dessus sous mon poids plume. Mon grand-père et ma mère ont bien évidemment paniqué et lorsqu'ils ont réussi enfin à m'en extraire, quelle ne fut pas leur surprise. Ma peau, de douce et rosée d'humain, était devenue grise aussi dure que l'acier. Pas une égratignure. Et mutant.
Et j'ai découvert que mon corps était invincible. Je m'adapte pour survivre.
Ma mère n'a pas été surprise, mon grand-père non plus. Parce qu'ils ne sont pas étrangers à ce phénomène. Ma mère était humaine, mon grand-père, mutant. Et il connaissait l'endroit parfait pour que je puisse découvrir l'étendue de mes pouvoirs en toute sécurité.
L'Institut Xavier.
Un mois plus tard, j'y étais. Et mes sentiments ont été difficiles à exprimer. Je n'avais aucune envie de quitter le garage, de rencontrer ce vieux chauve dont on me vantait les mérites. J'y suis allé, pour ma mère. Et parce que je n'avais que treize ans.
J'étais un très mauvais élève. Affreux. Incapable de concentration, toujours à bouger sur sa chaise. Mon cours favori et le seul où j'excellais ? Le combat. J'ai fais de la boxe, j'en fais toujours. Un féroce combattant au corps d'acier, s'adaptant pour me protéger.
Les années passent et je n'apparais presque plus en cours. Je m'échappe de l'institut beaucoup trop souvent. A quoi ça nous sert de rester dans cette école alors que nos confrères se font tyranniser à l'extérieur ? J'ai encore en travers de la gorge cette attaque contre la Confrérie par des humains.
Que leur avons-nous fait ? Et pourquoi nous battre entre nous, au final ? Alors que les humains nous haïssent ? Ils nous extermineraient s'ils n'étaient pas si faibles. »

Le russe se ressert un verre. Cul sec.

« Le 30 mars. Six ans plus tôt. La mort de ma mère. La mort de mon grand-père. Un homme a surpris le pouvoir de mon grand-père et a pris peur. Il est revenu quelques jours plus tard avec deux autres hommes. Ils ont menacé mon grand-père pour le faire fuir, mais c'était un russe. Les russes ne se laissent pas faire. Il leur a rit au nez. Les hommes ont tiré, effrayés de ce qu'un mutant pourrait leur faire, ma mère s'est mise entre eux. Est tombée. Mon grand-père l'a suivi.
Je me trouvais à l'institut. Et je n'ai pas pu les protéger.
23 ans, je deviens orphelin. Et ma haine contre les humains grimpe d'un cran. Cette peur irrationnelle qui les anime... Mon grand-père était pacifique. Il n'utilisait jamais son pouvoir. Il se contentait de vivre sa vie d'homme simple, honnête.
Ils m'ont arraché ceux que j'aimais.
Et j'ai fuit l'institut. Parce qu'ils n'auraient pas cautionné mon envie de vengeance. Parce qu'il me retiennent et que je n'ai rien à faire avec eux. Je ne suis pas comme eux. Je ne l'ai jamais été.
L'Institut derrière moi, je voulais m'éloigner de tout ça. Des X-Men. De la Confrérie. Des humains. Je ne voulais pas faire parti de tout ça. Ma mère est morte, mon grand-père est mort. Ma famille est morte.
Et je refusais de voir le garage familial disparaître. Je l'ai repris. Deux ans m'éloignent de mon nouveau départ, j'ai décidé d'ouvrir un bar dans une partie du garage. Et le voici, comme tu le vois juste autour de toi. Tous mutants peuvent y venir, qu'ils soient d'un côté ou de l'autre. S'ils tentent le moindre écart dans mon établissement, ils ont à faire à Darwin. Les humains, qu'ils tentent de venir. Qu'on rigole un peu...
Et les années ont passées. Je n'ai pas oublié l'Institut. Jamais. Et à chaque fois qu'ils ont eu besoin de moi, j'y suis retourné. J'ai eu beau vouloir m'éloigner de tout ça, je n'ai pu m'y résoudre. Mais je n'y serais retourné pour rien au monde. Juste les aider, lorsqu'ils en ont besoin. Rien de plus. Je ne suis pas un X-Men, je ne l'ai jamais été. Je suis un loup solitaire. Et je me vengerai seul.

Dernièrement, j'ai eu le malheur de retrouver la trace de mon père. Il s'est reconstruit une vie. Juste à côté de nous, sans même se préoccuper de notre présence. Il a toujours été là, sous mon nez. Avec sa fille. Ma demi-soeur... Il s'est reconstruit une famille alors qu'il nous savait juste là. Alors qu'il sait qui je suis.
C'est Elle qui m'a retrouvé. Elle s'est présentée au garage, m'a montré une photo de ma mère. Et une lettre. Il savait. Elle a trouvé son secret, elle a déterré son demi-frère de l'ombre de son père. Et elle veut à tout prix me connaître... Je m'en fiche. Je ne veux rien avoir à faire avec Elle. Ni avec lui. »

L'homme sourit légèrement.

« Voilà qui est Markus Ivanov. »

 

 


Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Elea le Lun 13 Nov 2017 - 9:52, édité 5 fois


Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 23
Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédit avatar : GaudiBuendia sur DeviantArt

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSenesha / 36 ansMarkus / 29 ans
Nano. MondeAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Ven 14 Juil 2017 - 22:53
Elea a dit :
On n'sait jamais ! b-*9 Si jamais le double poste dérange, je le supprime tout de suite ♥️


Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Elea le Lun 17 Juil 2017 - 0:18, édité 1 fois


Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 1227
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédit avatar : SilverDeni sur deviantart

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeKala ▬ 32 ansJyn'Aya ▬ 36 ansCharlie ▬ 28 ansFelix ▬ 34 ans
Nano. MondeAlpha PerduAlpha PerduX-MensZombieland
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Ven 14 Juil 2017 - 23:25
Aki' the Space Corgi a dit :
Bienvenue ma Lea d'amour *7
Je ne suis que joie et paillettes de te voir ici, et encore plus que l'idée de rejoindre l'équipage de ma Jyn t'ai accrochée ♥️

Je t'offre DEUX COOKIES parce que je t'aime d'amour ! Et parce que ta Senesha est déjà tellement, mais tellement badass. J'ai déjà hâte de lire la suite, et surtout pouvoir ROCKER ALPHA PERDU AVEC NOS DEUX BFF MOUAHAHAHAHA! *856


Voir le profil de l'utilisateur





La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36676
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Sam 15 Juil 2017 - 13:35
Siparti a dit :
Bien le venue sur NRP !
Rien que ton avatar m'a déjà fait rire XD

J'ai pas encore lu ta fiche vu qu'elle n'est pas finie, mais j'ai vu le mot "Cormoran" et puis Aki qui poste en première donc pas difficile à deviner qu'on a encore affaire à un membre de l'équipage de Jyn. T'as posté ta p'tite annonce dans l'espace ou quoi, Aki ?


Voir le profil de l'utilisateur





Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 1227
Date d'inscription : 28/05/2017
Crédit avatar : SilverDeni sur deviantart

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeKala ▬ 32 ansJyn'Aya ▬ 36 ansCharlie ▬ 28 ansFelix ▬ 34 ans
Nano. MondeAlpha PerduAlpha PerduX-MensZombieland
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Dim 16 Juil 2017 - 17:39
Aki' the Space Corgi a dit :
J'en ai juste parlé sur le chat de mon forum, je m'attendais pas à tant d'enthousiasme, mais je vais définitivement pas m'en plaindre xD


Voir le profil de l'utilisateur





Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 23
Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédit avatar : GaudiBuendia sur DeviantArt

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSenesha / 36 ansMarkus / 29 ans
Nano. MondeAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Lun 17 Juil 2017 - 1:56
Elea a dit :
Aki : je l'aurais mis le temps à y venir, c'est sûrement le boum de gens pour le Cormoran qui m'a convaincue que je voulais adopter la pilote que j'aimais déjà d'amour ♥️ MAIS OUI ALLONS ROCKER ALPHA PERDUE ENSEMBLE, MA BFF D'AMOUR nano*-965
Je t'aime d'amour galactique ♥️

Siparti : eeeet ouiiiii ! Encore le Cormoran huhuhu :3 Merciiii pour l'accueil !! ♥️ Mon avatar est trop mignon, voyons, regarde sa bouille de petit cochon d'inde curieux *w*

Du coup... j'ai terminé ma fiche *danse* ♥️


Voir le profil de l'utilisateur


La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36676
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Lun 17 Juil 2017 - 14:06
Siparti a dit :
Je sais pas si "mignon" est le mot que j'aurais utilisé /sort

*file lire la fiche*

Citation :
Mon style vestimentaire reste relativement proche de celui que portent les habitants de Manooine, ceci n'étant pas réellement étonnant, venant moi-même de cette planète. C'est donc vêtements amples et de couleurs neutres.
Même chose que Nikky ! Manooine c'est une grande planète avec plein de villes et de gens. Rien ne dit que tout le monde sur cette planète porte des vêtements amples et de couleurs neutres, et si ça serait le cas, ça serait marqué dans les Pop-Ups. Faut rendre ça moins large. "[...] que portent les habitants de ma ville" par exemple.

Mais c'est bien tout Cool Juste un mot à changer et c'est feu vert :D


Voir le profil de l'utilisateur





Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 23
Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédit avatar : GaudiBuendia sur DeviantArt

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSenesha / 36 ansMarkus / 29 ans
Nano. MondeAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Lun 17 Juil 2017 - 14:39
Elea a dit :
Ow, d'accord, j'ai vu ça dans la fiche de Aki pour Jyn, du coup je l'ai réutilisé, mais pas de soucis, j'ai changé tout ça :3

Du coup voilà :D


Voir le profil de l'utilisateur


Petite Langoustine au Caramel
avatar
Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 18819
Date d'inscription : 07/07/2010
Crédit avatar : Studio Ghibli

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSiv (25)Patya (17)Jez / Pencil (14)July (32)Unknown (??)
Nano. MondeAPChimèresX-MenX-MenZomzom
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Lun 17 Juil 2017 - 19:09
Alyaa a dit :
Bienvenuuuuue !!! \o/

Han, mais ce personnage a l'air super 8D
Bon ben je viens voler la vedette à Sip pour dire que tu es validée ! Amuse-toi bien sur NRP confetti


Voir le profil de l'utilisateur


Sauve le poussin : vote !



Aspirant Nanite
avatar
Masculin
Age : 21
Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 03/07/2017
Crédit avatar : Aucune idée, désolé '-'

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeOaa 5000+ ansUlwë 22 ans
Nano. MondeBruxiaAP
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Mar 18 Juil 2017 - 1:08
Ben. a dit :
Le dernier membre de l'équipage est là, la prophétie est accomplie !

Au première envol du grand cormoran
les peuples se prosterneront
les flammes sacrée s’élèveront
et dévoreront le firmament

*222


Hrrm bref ... Cookies !


Voir le profil de l'utilisateur



Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 23
Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédit avatar : GaudiBuendia sur DeviantArt

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSenesha / 36 ansMarkus / 29 ans
Nano. MondeAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Mar 18 Juil 2017 - 18:35
Elea a dit :
Haaaaan je ne suis que joie, amour et paillettes !! Je suis validéééééée !!! Merci merci merciiiii *danse* *856

Ouiiii, Beeen, votre pilote est enfin lààààà ! Ca va roxxer dans l'espace avec Sen aux commandes ! Mwahahahahahah !!!



Voir le profil de l'utilisateur


La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36676
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Lun 13 Nov 2017 - 18:32
Siparti a dit :
Un mutant, un mutant, un mutant fou

Il a un pouvoir trop cool en plus. Le même que Darwin. C'était impressionant à voir sur l'écran dans euh... un des films. Bref, j'aime beaucoup 8D

Est-ce que tu l'as mit dans le camp de Prof X parce qu'il retourne aider l'institut/les X-Men de temps en temps ?


Voir le profil de l'utilisateur





Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 23
Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédit avatar : GaudiBuendia sur DeviantArt

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSenesha / 36 ansMarkus / 29 ans
Nano. MondeAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Lun 13 Nov 2017 - 19:04
Elea a dit :
Ouiiii un mutant un mutant un mutant !!!!! fou Il me fallait un perso dans X-Men à tout prix....... Et le voilaaaa Clap

Ouiiii Darwin !!!! Je suis grave frustrée de pas l'avoir vu plus longtemps ce personnage.... Je l'aimais trop TT alors je fais mon propre Darwin Caillou

Ouep, je savais pas trop où le mettre ce petit, parce qu'il a été à l'institut et qu'il les aide régulièrement, mais au final il est assez solitaire et je trouvais qu'il collait à aucune des autres catégories du coup x) et au final il reste assez gentil... Il a une grande gueule et tout, mais l'institut reste sa deuxième maison malgré tout ce qu'il a envie d'en dire ^^


Voir le profil de l'utilisateur


La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36676
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Lun 13 Nov 2017 - 19:19
Siparti a dit :
Ok ! Bah alors on va le garder là Cool Tant que ses points de vues sont le plus cohérent avec le Prof X qu'avec le reste et qu'il est encore en contact avec l'institut, c'est good.

Alors.... je te valide roll


Voir le profil de l'utilisateur





Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 23
Nombre de messages : 169
Date d'inscription : 14/07/2017
Crédit avatar : GaudiBuendia sur DeviantArt

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSenesha / 36 ansMarkus / 29 ans
Nano. MondeAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Lun 13 Nov 2017 - 21:03
Elea a dit :
Haaaan merci merci merci merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiii keur *câlin Sip* Promis, il sera gentil le petit Mark, il va pas faire de bêtises oye




Voir le profil de l'utilisateur


La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36676
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Mayday, mayday, mayday, Senesharkus will crash !!   Mar 14 Nov 2017 - 0:49
Siparti a dit :
Il peut en faire un peu quand même 8D


Voir le profil de l'utilisateur





[Retour à l'index]  :: Naniteland :: Présentation de la Tribu
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum