AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
nbk - Nicolas - Fast Express RP player
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4[Retour à l'index]  :: Naniteland :: Présentation de la Tribu
Super Nanite
avatar
Masculin
Age : 41
Nombre de messages : 2978
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : Je sais pas encore

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeFedor - 30 ansEliandre - 22 ans Jyan Tao - 30 ansErèbe - 17 ansNimrod - 33 ansKjolv - 34 ans
Nano. MondeChimèresX-MenAPX-MenAPZomZom
Avatar
MessageSujet: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Dim 16 Avr 2017 - 20:50
Nicolas a dit :
Rappel du premier message :


Prénom : nbk
Age : 40 ans (j'assume....finalement)
Activités : Travail
Centres d'intérêts : JDR
Où j'ai trouvé le forum : Bouche à oreille... je préfère néanmoins le bouche à bouche
Un petit mot pour Nano. ? :Merci
Activité à Prévoir : Tous les jours.

Accès rapide










○ Prénom et Nom : Fedor Ianovitch Voliakov
○ Age : 30 ans
○ Race : Zootrope
○ Forme animale : Ours blanc de Sibérie
○ Métier : Membre de la LR





- Grand ou petit ? Ou entre les deux ?
1m95 pour 115kg. Oui ça fait grand... il y a plus grand cela dit. Mais ça reste une masse non négligeable qui sous des aspects pataud se déplace parfois très vite. La musculature est particulièrement dense, pas musculeux mais pas maigre. C'est juste un monstre parfaitement adapté à ce qu'il fait de mieux... se battre.

- T’as des signes particuliers ?
Nombreuses cicatrices sur tout le corps résultat d'entrainement intense et aussi de combat réel, balles, couteaux et autres cicatrices plus exotiques. Le visage est aussi légèrement touché, des coupures du à des combats au corps à corps sans doute... c'est typique.

- Décris-nous un peu ton style vestimentaire :
Habillé avec un grand manteau rouge, ce dernier est élimé et le rouge n'est plus vraiment flamboyant. Il porte un pantalon noir cosaque (charovary), c'est bouffant, très large au niveau des hanches, replissé à la taille, et resserré au niveau des chevilles. Il est confectionné avec du lin. Des bottes noires d'infanterie mais de très bonne qualité protègent ses pieds des longues marchent qu'il leur imposent... les bottes sont usées mais encore digne d'être utilisées. Pour le reste il a souvent un pull noir, mais parfois il porte une chemise noire qu'il garde ouverte en haut. Il ne semble pas très frileux.

- Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ?
Une plaque en titane autour du cou en pendentif, il y a un numéro dessus rien d'autre.


- Tu pries tous les soirs ?
Le visage reste impassible comme si la question n'éveillait rien de spécial en lui "Non. Je ne prie plus.... je n'ai pas souvenir d'avoir eu la foi...même enfant."

- T’aimes les animaux ? 8D
Haussement d'épaule, encore une question sans intérêt à ses yeux. "Ils m'évitent, mais j'ai rien contre eux."

- Ton pire souvenir, c’est… ?
Regard froid comme la banquise mais le visage impassible. "L'éradication de mon unité par des terroristes Zootropes."

- A quoi ressemble ton chez toi ?
Bref regard agacé. Mais son calme habituel revient très vite. "Chez moi ? Regarde la rue autour de toi et tu auras ta réponse."

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ?
"Survivre. Observer" "Protéger, combattre" qu'il répond toujours aussi laconique, mais il commence à perdre patience.. même s'il reste toujours calme et posé.

Il a enfin rejoint un groupe de résistant, la LR et lorsqu'il est en mission, il exécute les ordres qu'on lui a donné bien entendu. Il n'aime pas faire exploser les choses, trop de chance d'emporter un innocent, il essaie donc de se tenir loin de ce genre de mission.

Quand il n'est pas en mission les matinées sont dévolues à s’entraîner. On ne garde pas un niveau pointu en tant que guerrier sans un entrainement drastique journalier. Les après midi, lorsqu'elles sont libres , il travaille sur ses projets personnels qui nécessite de faire des rencontres et tisser des liens avec toutes sortes de personnes. Et aussi de connaitre les Rues sur le bout des doigts. Alors il arpentent encore et encore. Il désire un réseau de contact assez vaste, mais il sait aussi que Rome ne s'est pas faite en un jour.

Dans la semaine il prend des cours de médecine occidentale auprès du "Doc" lorsque ce dernier lui accorde du temps. C'est important pour lui de mêler médecine orientale et occidentale dans ses connaissances. Il donne aussi de son temps auprès du chenil du noble Roman, histoire de garder le contact avec ce dernier. Enfin il entraîne Hajar au combat à main nue.

Les soirs sont plus détendus, même s'il dort toujours rarement deux fois de suite au même endroit. Il évite certains lieux désormais. Y faisant seulement des haltes rapides et les gardant pour les cas extrêmes. Il lui arrive de passer la soirée avec Nadya autour d'une bouteille d'alcool.
Notons qu'il aime être propre trouvera toujours un moyen de se laver dans la journée.

- Ok, si tu pouvais devenir Tsar demain, qu’est-ce que tu ferais ?
Finalement il se fend d'un tout petit sourire et son regard s'éclaire d'une lueur combative. "Je savais bien qu'une question digne d'intérêt finirait par être posée." Il réfléchit une seconde... peut-être deux. "Je dirais détruire le Vatican... un ramassis d'hypocrite manipulateur."



Imaginons un instant que je sois le narrateur et témoin invisible de l’histoire de notre « petit » Fédor. Je m’en viens vous la conter.

Jeunesse - Naissance (1864) à 16 ans (1880)

Il est né en Sibérie dans un petit village au nord de la ville d'Omsk. Dure contrée que le territoire sibérien n’est-ce pas ? Son enfance fût très rude vous vous en doutez. A cause du climat certes, mais  être un fils de paysan n’aide pas non plus. Vous noterez que ses parents sont des dévots et qu’en bon fils relativement obéissant il suivait la tradition dans ce domaine. De là à dire qu’il y adhérait… c’est une autre histoire. En effet de part son intellect particulièrement pragmatique, et son indépendance d’esprit le jeune enfant n’avait ni le besoin ni la capacité d’éprouver la foi. Triste me dirait vous peut-être, mais c’est ainsi. D’ailleurs il  ne sera sans doute ni artiste ni poète, son âme étant définitivement trop terre à terre pour avoir du talent dans ses domaines.

Mais reprenons, sachez qu’en Sibérie il y a de la place pour la culture et que les maisons des paysans sont assez grandes. C’est pourquoi notre jeune homme mangeait largement à sa faim et profitait d'une chambre confortable pour lui tout seul. D'un autre coté c'était un fils unique et donc forcement au centre des plus belles attentions de sa mère. Peut-être que le fait qu'elle ne parvenait pas à retomber enceinte participe à cet amour profond qu'elle porte à son seul et unique enfant. En tout cas j’aime à le penser. Le travail à la ferme était bien entendu difficile mais pas insurmontable et le jeune homme acquit rapidement une taille et une force physique imposante. Un atout pour le travail au champ mais pas uniquement.

Comme je le disais c’était un jeune adolescent plein d'énergie et au physique particulièrement aidé par la nature. Evidemment il devient rapidement pratiquant du Stenka. Qu’est-ce donc que cela vous demandez-vous ?  Et bien c’est un type de combats au corps à corps ancestral russe qui est divisé en deux parties : un combat de groupe «Stenka na stenkou» (mur contre mur) et un combat «Sam na sam» (corps à corps). C’est une activité traditionnelle et bien connue dans tous les petites villes et villages, une bonne échappatoire à sa vie qu'il juge ennuyante. C’est d’ailleurs là qu’il sociabilise un peu et se fait des amis souvent plus âgés que lui d'ailleurs.

Le jeune homme évolua donc rapidement et son caractère simple calme et pondéré s'accompagna d'un esprit d'aventure conséquent ainsi que d'une intelligence pragmatique. La curiosité du monde extérieur le rongea donc lentement mais surement, érodant ses scrupules vis-à-vis des traditions familiales entre autres. Bien entendu les relations avec son père se tendent... le fils prodigue ne souhaite pas reprendre la ferme, une hérésie pour se père issu de la terre et attaché à celle-ci. La mère fera office de tampon entre les deux hommes de sa vie, mais ce n’est pas simple. Finalement l'appel de l'aventure sera plus fort que le reste et profitant de sa taille gigantesque notre jeune Fedor s'engage à 16 ans en se faisant passer pour un jeune orphelin majeur. Les recruteurs ne sont pas très regardant comme vous le savez.

Militaire - 16 ans (1880) à 23 ans (1887)

Reprenons notre histoire et passons un peu rapidement sur les classes militaires de l’armée impériale Russe et toutes les choses un brin ennuyeuses. Il termine dans l'infanterie et ce fût une forme d'aventure en effet, pas forcement celle qu'il avait imaginé cependant. Mais vous savez comment sont les adolescents, ils ont des fantasmes étranges concernant la guerre et les combats, bien vite ils déchantent face à la dure et particulièrement cruelle réalité. Fedor ne sortit pas de la masse dans ce domaine, lui aussi comprit son erreur.

Notez bien que ses compétences au corps à corps furent rapidement reconnues par les officiers ainsi que son astuce. Certes il était loin d'être un génie... mais il avait beaucoup de bon sens et prenait  le temps de se poser les bonnes questions. C'est donc tout naturellement qu'il fut fait sergent et intégré au sein de l'équipe de combattant à main nues du régiment. C'est dans ce cadre qu'il participa aux compétitions entre les régiments et défendit vaillamment les couleurs du sien. Il progressa aussi beaucoup au contact d'autres combattants. Bref c’est étrange combien le combat à mains nues sera son échappatoire autant ici que chez lui, douce ironie du sort.

Revenons-en à ses désillusions, lorsqu'il sortit vivant de son baptême du feu, la lueur de compréhension se transforma en un intense foyer. Pourquoi était-il là ?... Pour défendre quelle cause ? Autant de de question qui se multipliaient et taraudaient son jeune esprit. Il n'en demeurait pas moins un homme pétri d'honneur, la naïveté de la jeunesse bien évidement. Déserter aurait été une honte alors il fit bonne figure et s'intégra pleinement à son régiment. Ses camarades comptaient sur lui au combat et ses hommes dépendaient de lui. Alors il resta. Ce fût une période difficile de sa vie, multiples combats, hommes et camarades tombés au champ d'honneur, et autres privations. Le jeune militaire découvrit les horreurs de la guerre et vit ses adversaires autant que ses camarades agoniser au sol, percés par des impacts de balles ou des baïonnettes. Terrible spectacle auquel il s'habituera un peu, cessant de vomir avec le temps, même s’il ne parvint jamais à détourner le regard.

1885
Cinq longues années avant que son régiment soit réaffecté. Autant vous dire que l’annonce de la nouvelle destination ne fit pas plaisir pour autant aux hommes : Monsk en Sibérie. Un retour aux sources pour le jeune homme qui connait bien la région lui, contrairement aux autres il est plutôt content. La ville est importante et dirige toute la zone, mais c'est aussi un endroit central pour la Milice. Cette dernière est puissante ici et l'armée se contente d'assurer la sécurité de la ville pour un "temps limité" a dit le lieutenant "Il y a des problèmes particulier à ce moment à Monsk". Doux euphémisme pour désigner une cellule terroriste Zootrope se cachant dans la nature en profitant de leur forme animale.

En fait notre jeune protagoniste y restera 2 ans a aider la Milice. Une traque dans les territoires hostiles de la Sibérie. Le jeune homme n'apprécie pas cette chasse à l'homme... pas du tout en fait. Pendant ses permissions il se rendait chez lui un peu plus au nord. Son père le suppliant de le rejoindre pour reprendre la ferme. Ou de s’engager dans la Milice  pour servir la Patrie où elle en a le plus besoin, éradiquer l’engeance du diable. Nouveau sujet de conflit entre le jeune homme et son père, s'il avait voulu rejoindre la Milice il l'aurait fait, on l'avait abordé à plusieurs reprises à ce sujet. Mais c'est une cause en laquelle il croit encore moins que dans celle de l'armée impériale et ses gars ont toujours besoin de lui. Heureusement dans cette chasse l'armée se contente de rabattre pour la Milice. Mais ça ne reste pas très honorable toute cette histoire se répète souvent le jeune homme intérieurement.

1887
Deux ans de chasse sans résultats pour la Milice. Jusqu’au soir fatidique, le premier moment charnière parce que dramatique et irréversible dans la vie de notre ami. Un soir son unité fut déployée pour fouiller une forêt déclarée suspecte, une de plus grognèrent d’ailleurs les hommes. Ils allaient servir une fois de plus d'enclume pour le marteau de la Milice. Mais cette fois les choses ne se passèrent pas comme prévu et ils tombèrent dans une embuscade. Les Zootropes traqués se sont organisés alors que la chasse se rapprochait de leur repaire dans la forêt. Au bout de deux ans c'était prévisible qu'un jour et ce malgré leur mobilité ils n'aient pas de chance. A choisir entre un corps d’armée étiré et des Miliciens surentrainés, ils firent le bon choix à n’en pas douter.

Je vous fais grâce des détails abominables de cette sombre nuit. Mais soyez persuadés que ce fut un massacre. Afin de percer la ligne et couper court à toute poursuite les terroristes zootropes se battirent pour tuer. Fedor resta calme comme toujours et analysa rapidement la situation.  Il tenta de rassembler ses hommes afin d’organiser la défense, mais son officier mourut rapidement et la panique gagna les rangs. Ses amis tombèrent les uns après les autres dans le chaos de la nuit. Et lui perdit pied. Colère ... frustration ... et peur aussi ne nous voilons pas la face même s’il ne l’avouera jamais, bref… Tout cela contribua à le mettre en rage et l'homme d'habitude si calme et posé devient un monstre de fureur et de haine. Dans son délire il eut l'impression d'être plus grand et plus puissant, mais c'est un peu normal. Il faut dire que les ours polaires culminent à trois mètres de haut potentiellement et frappent de toute la force de leur 800kg pour les plus imposants. Certes il n'est pas entièrement transformé.... mais il est malgré tout beaucoup plus grand et plus fort avec des griffes mortelles au bout de ses mains et une mâchoire proéminente doté de crocs tout aussi dangereux. Il ne se souviendra jamais de ce qui est arrivé exactement cette nuit là.

Il se réveilla beaucoup plus loin au nord dans la grange de ses parents et complètement nu. Les souvenirs restèrent vagues dans un premier temps. Heureusement son sang-froid habituel revient rapidement l’aider à affronter la réalité de manière analytique et dépourvue d’émotions. Une dure réalité qui le mettait en scène en ours blanc de Sibérie et qui faisait de lui un zootrope. Imaginez-vous le choc. Il n’avait jamais rien eu contre eux… avait appris à les détester en une nuit et découvrait en même temps qu’il était l’un d’eux.

Vagabondage – 23 ans (1887) à 28 ans (1892)

Je vous passe les détails. Mais le jeune homme était un peu perdu et ne savait plus quoi faire. Il préféra partir… loin… très loin. Abandonnant ses terres de Sibérie, laissant ses parents derrière lui sans un au revoir il partit pour la Chine. Dur me direz-vous… il regrette encore aujourd’hui d’avoir quitté sa mère sans un mot. Mais il était devenu une abomination à leurs yeux et il ne voulait pas que son souvenir soit écorné.

Chine
Son voyage dans ce pays fut pour lui l’occasion de rencontrer une autre culture et d’apprivoiser sa nature profonde. D’abord dans les territoires arctiques puis il descendit jusqu’au sud en direction de l’Inde. Moult rencontres parsèment son vagabondage, mais toutes sous le signe de la seule chose qu’il aimait vraiment. Se battre à mains nues, devenir un guerrier dans l’âme comme de corps. Un nouvel apprentissage de la vie pour le jeune homme au fur et à mesure qu’il devenait un homme d’expérience. Le bökh, lutte mongol est un art dans lequel il excella de par sa force naturelle et sa taille impressionnante couplée à une vitesse d’exécution étonnante pour un physique aussi grand. Contrôler l’adversaire devient un leitmotiv pour le grand guerrier. Les techniques de projection et d’immobilisation n’eurent rapidement plus de secret pour lui. Il quitta donc la tribu mongole pour descendre plus au sud et apprendre des styles de combats axés sur la percussion. Les possibilités étaient énormes mais l’accueil d’un étranger qui parlait à peine la langue fut assez réservé. Il décida de partir pour l’Inde. La traversée de l’Himalaya restera un grand souvenir et son statut de zootrope ours polaire une grande aide. Résistant contre le froid, endurant et excellent chasseur il atteint l’Inde malgré sa méconnaissance des lieux. Au bien sur ce ne fut pas sans douleurs et épreuves diverses et variées. Mais ça forgea son caractère.

Inde
Guidé par sa soif d’apprendre et son envie de vivre sans contrainte, libre, il continua sa route et s'installe dans l'inde britannique. C'est là qu'il apprendra le kalarippayatt un art martial indien mélangeant arme blanche et combat à main nues. Ce dernier est teinté de Varma Kalai comprenant des techniques visant les points vitaux. Il peut-être utilisé dans le cadre de massage thérapeutique. Il y passa trois longues années, apprenant l'anglais et le dialecte indien du nord en plus des techniques de combats spécifiques.

Notre ami est devenu un homme mur. Un physique très entraîné et compact dans un corps de géant. Cependant il est souple et rapide comme ses maîtres d'arme lui on apprit à l'être. Son âme est en paix car il a accepté sa nature et l'a dominé. Au fond de lui la nostalgie de la maison le taraude parfois et maintenant qu'il a atteint une certaine plénitude il se sent prêt pour rejoindre et affronter si nécessaire ses parents. Il se met en route.

Retour et le foyer brûlé - 28 ans (1892) à 29 ans (1893)

Calme, sage et posé c'est un homme au regard pouvant osciller entre le glacial de la banquise et la chaleur de l'amitié qui s'en retourne chez lui. Un homme à l'esprit clair et prêt à toutes les situations. Il remonte au nord, puis après les affres d'un voyage difficile il rejoint la Sibérie et le village de ses parents. Deuxième tournant dramatique dans la vie de notre héros... qui n'a rien d'héroïque soit dit en passant. Il rentre chez lui pour s'apercevoir que la maison familiale a été brulée, et que les terres ont été données à une autre famille.

Horreur et regrets se mêlèrent en lui lorsque son enquête sommaire lui apporte l'horrible vérité. Ses parents furent retrouvés brulés vifs dans leur maison, lui expliqua une vieil ami de la famille, il lui tendit une plaque en titane gravée d'un numéro. Tout ce qu'il avait trouvé près de leur corps avant que les officiels n'arrivent. Aucune enquête ne fut lancée, un homme du Vatican expliqua que cette famille était des hérétiques punis par dieu pour leurs méfaits. Le village s'offusqua un peu, mais rapidement le prêtre lança des menaces à peine voilées sur la collusion du village avec des terroristes Zootropes. Le silence se fit et depuis personne ne parla plus de la famille Voliakov.

Vous vous en doutez mais l'homme ouvert aux autres cultures et religion, l'athée ne recherchant pas le réconfort de Dieu se laissa submerger par une rage froide et mortelle. L'homme serein laissa la place au vengeur. L'église était mêlée à tout ça et il allait découvrir comment et faire payer les responsables. C'est ainsi qu'il prit le transibérien récemment arrivé à Monsk pour rejoindre la capitale.

Moscou - 29 ans (1893) à 30 ans (1894)

Patient. Cela fait un an qu'il traine dans les rues de Moscou, laissant ses oreilles à l'affut et se mêlant au sans abris. Il n'a pas beaucoup d'argent mais se débrouille toujours pour en trouver et pour manger à sa faim. Ce n'est pas toujours simple mais il y arrive. Lentement il apprend à connaitre les rues et leurs habitants, lentement il s'intègre et comprend. Observant le monde avant d'agir.







○ Prénom et Nom : Eliandre Drazen
○ Nom de code :
○ Age : 22 ans
○ Race : Mutant
○ Alignement : Neutre
○ Métier : Etudiant
○ Pouvoir : Télékinésie
Précision:
 

Journal:
 

 


 

 

 - Grand ou petit ? Ou entre les deux ?  Ni l'un ni l'autre, je dois faire dans les 1m80 environ. Je suis dans la moyenne,  élancé et je fais très attention à mon physique. C'est pas que je sois spécialement narcissique, mais c'est important pour draguer les minettes.
 
 - T’as des signes particuliers ? Mes abdos sont très beaux parait-il. Bon j'arrête les connerie... ce qui frappe en premier chez moi c'est quand même mes yeux rouges je pense ? Sont apparus en même temps que mon pouvoir. Mon père a fait une attaque je crois... ou presque.
 
 - Décris-nous un peu ton style vestimentaire : Une style jeune et assez décontracté. Mais je porte que de la marque, parce que j'aime frimer de temps à autre.... enfin souvent en fait. Par contre j'aime les capuche... me demandez pas pourquoi... je sais pas. Juste j'aime ça.
 
 - Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ?  Les objets c'est pour les gens attachés aux choses matérielles ce qui n'est pas mon cas. Après je suis jeune alors sans mon téléphone je suis un peu malheureux. J'ai souvent mon skate-board avec moi, nostalgie de mon plus jeune age et un sac de bille aussi.
 
 
 

- T’as Facebook ? Twitter ? Tumblr ? T’es geek ? Sérieusement il y a des jeunes qui ne vivent pas un minimum connecté ? Ici à New-York ? Forcement que je passe beaucoup de temps sur mon téléphone.

- Ta famille est cool et fonctionnelle ? Pas du tout. Mais bon j'ai pas envie de vous gâcher la surprise. Dans mon dossier il y a des choses tellement amusantes sur ma famille que vous allez vous roulez parterre de rire. Ou pas.

- C'est quoi tes passe-temps, dans la vie ? Skate board et jeux vidéo pour les passe-temps normaux. Utiliser mon pouvoir .... il y a des milliers de choses à faire si on a de l'imagination. Et sinon un peu de boxe parce que c'est marrant aussi, mais pas un niveau exceptionnel, ça prend trop de temps.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ? La fac, les filles, l'entrainement de boxe, du skateboard et l'entrainement pour mieux utiliser mon pouvoir. Bref je suis toujours en apprentissage d'une façon ou d'une autre, mais avec les filles je les donne les cours plus souvent que je les prends.... même si l'inverse est vrai parfois. Après je me balade de plus en plus dans la ville... parce que j'aime utiliser mon pouvoir. Je redresse des torts et parfois non... Magnéto ou Xavier.. Franchement rien que pour faire comme mon frère j'ai bien envie de faire le premier choix. Et puis là bas j'aurais peut-être des réponse.

- Si tu pouvais passer dans le journal de 20h, qu'aurais-tu à dire ? Papa, Maman, je vous aime, mais sérieusement vous me prenez vraiment trop la tête.

- Si tu pouvais devenir mutant (si t'es humain) ou humain (si t'es mutant), tu le ferais ? Hein ? c'est quoi cette question débile ?..... ah oui c'est vrai... il y a des gars avec des mutations vraiment moche. désolé... je m'emballe parfois. Non pour moi à part les yeux rouges et un pouvoir trop cool j'ai pas de problème. Et les connards qui vivent mal mon existence je les emmerde.
 


 

Ma vie mon oeuvre

Bon je vous la fait courte les gars. Ma vie c'est celle d'un sale gosse plein d'argent parce que mon père à une excellente situation et ma mère est une riche héritière. Accessoirement j'ai eu une jeunesse compliquée à cause de cette même famille.

Je vous présente mon père, John Drazen, humain. Actuellement membre actif au sein d'une puissance cellule de la LIRAH. Il a pas bien vécu son mariage avec une mutante. rancunier mon papa a décidé de rejoindre la LIRAH sitôt le divorce prononcé. Ça ne s'est pas fait du jour au lendemain... une accumulation de petite chose, de prise de conscience. Sans doute que l'adolescence difficile de mon  frère qui a usé de son pouvoir contre son propre père n'a pas aidé. Le fait que maman soit brillante, plus que lui a pesé dans la balance aussi. Le divorce a été sanglant et il a plutôt perdu cette bataille, et il a tout reporté sur le fait qu'elle soit une mutante. Mon frère a rejoint Magnéto et mon père c'est retrouvé avec un fils criminel, dur a encaisser. Et puis il est mort... la goutte d'eau. C'est a ce moment qu'il a rejoint la LIRAH. Il veut que les Mutants soient placés sous contrôle et qu'il ne puisse pas user de leur pouvoir. Ce n'est pas encore le plus radical de leur membre. Sans doute parce qu'il aime encore son seul fils vivant malgré sa tare... ça risque de pas durer je crois.

Ma mère est plus cool, même si son coté sauveur du monde me tape sur le système, Hélène d'Argent de Deux-Fontaines, mutante. Actuellement membre de l'équipe du Pr Xavier. Elle a pas bien vécu son mariage avec un connard. Et elle se téléporte, c'était pratique pour les vacances. Sinon elle passe son temps à vouloir que je rejoigne l'institut, parce que le drame de son fils aîné se laissant influencer par Magnéto l'a profondément touché et sa mort encore plus.

Bon je vais rapidement vous parler de mon grand frère, mais me posez pas trop de question ça va vite me gaver. John Junior Drazen, Mutant pouvant se téléporter, comme maman. Membre de l'équipe Magnéto, et décédé. Rebelle dans l'âme, il a pas bien vécu d'avoir des parents casse couille et a trouvé le moyen de bien faire chier les deux. Mais il a eu un accident mortel, j'ai pas encore les détails... je les aurais un jour... promis.

En attendant je continue mes études d'astrophysique, je suis pas un génie, mais j'aime bien tout ce qui régit les étoiles et les forces stellaires, donc voilà il faut que je travaille comme tout le monde... mais ne le racontez pas trop. Je vais à l'université de Columbia. Là bas je passe mon temps en cours... pas tous les cours. A faire du skate... de moins en moins.. aux entraînements de boxe... toujours un peu. Et surtout je m'amuse discrètement avec mon pouvoir.

Mon pouvoir

Il s'est manifesté alors que j'avais deux ans. Pas facile de gérer un gamin qui attire à lui tous les objets qui l'intéresse. On se retrouve à tout fixer de manière sure dans la maison et à avoir la hantise de laisser traîner des trucs à portée de regard du petit... enfin il parait parce que je me souviens pas.

Je vis avec mon pouvoir depuis tout petit et bien avant que mon frère aîné manifeste le sien. Il était déjà le préféré de papa... ça n'a fait qu'empirer le truc. Papa aimait déjà pas trop tout ces pouvoirs mutants. En tout cas ma mère m'a beaucoup entraîné parce que pour elle c'est important de bien maîtriser son pouvoir pour ne blesser personne.

Un peu plus tard mon frère s'est téléporté pour la première fois au grand dam de notre père. C'est la première fracture qui conduira au divorce. En attendant je m’entraîne dur avec mon pouvoir parce que j'aime ça... parce que je me sens unique et que j'ai pas peur du regard des autres... je suis presque né comme ça et d'aussi loin que mes souvenirs remontent j'ai ce pouvoir alors on me prend avec ou on me prend pas. Heureusement grâce à mère je sais depuis tout petit qu'il faut s'en servir avec parcimonie et notamment à l'école. Ce que j'ai fait. Même si la boxe a aidé à faire en sorte qu'on cesse de m'importuner à cause de mes yeux.

Maintenant je suis adulte (certains en doute un peu.... des mauvaises langues) et mes parents sont officiellement divorcés et en guerre l'un contre l'autre (enfin plus mon père). Je continue à m’entraîner, mais sans doute pas dans la voie que me mère voulait que je suive. J'adore casser et écraser avec mon pouvoir... sans doute que j'ai un truc a compensé... mais je vois pas quoi.
 

 



 

○ Prénom et Nom : Jyan Tao ALCYON
○ Age : 30
○ Race : Teluns
○ Planète : Celur
○ Métier : Capitaine de Corvette au sein de l'AAG (Commandant en équivalent infanterie)
 




 

 - Grand ou petit ? Ou entre les deux ?
A l’origine, il était d’une taille correcte, environ 1,80 mètre. Mais aujourd’hui, son équipement permanent le rend plus grand et plus massif et il atteint facilement dix centimètre de plus au bas mot.
Ses déplacements sont empreints de puissance. Et malgré son corps de métal on devine encore chez lui la noblesse de son sang au travers de son port extrêmement droit et altier
 
 - T’as des signes particuliers ?  
Une exoarmure de combat complète. Sans elle il ne peut pas survivre étant donné qu’elle remplace ses jambes et un de ses bras mais aussi une partie de son visage dont ses yeux et une oreille et enfin mais surtout ces poumons. Bref il a eu un grave accident et depuis porte une armure.

Il n’a pas besoin d’éviter les femmes… Il est naturel que ce soit elles qui l'évitent. Ce qui est mieux en un sens étant donné qu’il n’est plus capable de leur apporter le moindre plaisir physique.
 
 - Décris-nous un peu ton style vestimentaire :  
Il ne porte pas de vêtement. L’armure est tout simplement sa tenue de tous les jours. Il peut en changer la teinte s’il le désire mais c’est assez rare en fait.
 
 - Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ?  
Il porte son armure et aussi dans un compartiment secret d’une de ses jambes un morceau de métal tordu. Celui qui lui retiré la possibilité de se reproduire et qu’il espère bien enfoncé au même endroit chez le commanditaire de ce sabotage. Même si l’enquête piétine.
 
 
 

- Où te planques-tu ? (vaisseau, station orbitale, planète, etc.)
Il commande un vaisseau de l’AAG type corvette interstellaire.

- Tu joues au poker (si si) avec un poulpe violet, un Xzblorg, un tapis qui parle et un droïde à tête de canard. Qui est-ce que tu surveilles ?
On va être franc, c’est un gars un peu paranoïaque et bardé de senseurs en tout genre. Alors il va au plus simple, il les surveille tous. Il se promet aussi de ne plus jamais rejouer au poker dans ces conditions. C’est épuisant nerveusement de tous les surveiller et il déteste ce genre de jeu.

- Dans les cantinas, qu'est-ce qu'on dit de toi ?
C’est un capitaine de vaisseau avec sa renommée désormais. Déjà parce qu’il ne passe pas inaperçu dans son armure qu’il porte en permanence, ensuite parce qu’il est apprécié de ses hommes. Réputé juste et toujours au courant des choses importantes pour ses hommes. Il les mène au combat spatial ou sur le terrain avec une telle efficacité que le taux de perte est extrêmement réduit pour le personnel sous son commandement.
Impossible à déchiffrer derrière son armure, il irradie malgré tout d’une autorité indéniable. Et les visage se tourne forcément vers lui, curieux ou inquiet selon les personnes.

On le dit davantage impitoyable depuis l'attentat. Toujours noble, dans sa façon de traiter ses adversaires il a désormais quelque choses à compenser et ça le rend dangereux.

- Les lois, la politique, la Confédération du Commerce, l'écologie... t'en penses quoi de tout ça ?
Il travaille pour la CC et fait respecter ses lois et ses intérêts au travers de l’AGG . Alors il en pense que du bien. Enfin il se dit que c’est … au mieux totalement injuste et au pire dictatorial sous des couverts pseudo libertaire. Mais vu qu’il ne peut pas changer le système autant l’exploiter à son avantage. Il est né nanti… alors il n’a pas de raison de se rebeller. Et maintenant il a même une ou deux raisons de vouloir casser du rebelle, en fait trois … elles étaient situées en dessous de la ceinture.
Et l’écologie ne le concerne plus, il est capable de vivre dans des atmosphères très polluées désormais.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ?
Il se lève toujours très tôt. Souvent à cause de cauchemar, parfois parce qu’il ressent des douleurs réelles, alors que d’autres fois elles sont imaginaires. Mais ses nuits sont rarement tranquilles malheureusement. Lorsqu’il dépasse un certain seuil d’agitation ou de douleur son frère le rejoint et s’assure qu’il soit libérer de ses souffrances ou de ses angoisses.
Une fois debout son frère vient s’occuper de lui et surtout de son armure. Non pas qu’elle demande réellement des réglages journaliers. Mais c’est mieux.

Ensuite une fois les soins et l'optimisation des réglages effectués il peut se consacrer à étudier le prochain mouvement. C’est à dire rassembler les informations sur la prochaine planète visitée / flotte à intégrer / vaisseau à aborder.  Bref il est consciencieux et s’assure de maîtriser l’information concernant ses cibles, les lieux qu’il visite et les personnes qu’il rencontre. Une fois la synthèse effectuée il télécharge le tout sur son disque dur interne directement accessible via ses senseurs et son interface neurale.

en milieu de matinée il se rend au poste de commandement et s’assure que tout se passe bien sur la corvette lors du point de situation journalier fait par ses officiers.  Il valide toutes les décisions mises à son approbation. Et s’assure que chaque homme et femme de son équipage soit traité avec justesse.

Ensuite un jour sur deux il déroule des wargames afin d’améliorer son sens tactique. Rejouant mainte fois les batailles afin d’en saisir toutes les subtilités et de vivre le plus de situation différentes. Bien sur l’intelligence artificielle n’est pas une intelligence humaine, mais les progrès sont tel qu’elles sont de plus en plus utilisées dans les batailles. Il apprend donc à se servire d’elle afin d’améliorer ses compétences personnelles.

Lorsqu’il n’est pas sur ses simulation de bataille il se dédie à la recherche d’information dans les banques de données de l’AAG concernant son attentat. Il n’a pas l’occasion de chercher par lui même en dehors de ses permissions et au gré de ses missions lorsqu’il peut interroger des rebelles capturés. Et il ne se fait pas d’illusion, si les enquêteurs professionnels de l’AAG ont du mal…
Il n’empêche que sa famille paie un civil pour enquêter.

Enfin si la journée est dédiée au combat stellaire il domine alors la passerelle de commandement s’assurant de faire les choix les plus efficient pour la réussite de la mission.
En cas de déploiement sur le terrain il accompagne ses troupes au sol afin de percevoir le champ de bataille directement au travers de ses multiples senseurs. Ainsi il peut superviser les équipes pendant l’opération en cours.

Enfin la soirée est surtout un moment de détente et de repos. Généralement il cuisine seul dans sa cabine. Il n’est pas mauvais à ça et il profite ainsi un peu encore des joies de la vie. Il relit généralement les dossiers de ses hommes afin de les connaitres sur le bout des doigts.

- Si tu trouves la planète Alpha, qu'est-ce que tu fais ?
Il livrera la planète directement à l’AAG et ensuite négociera une place importante pour son frère afin qu'il devienne responsable des recherches biomédicales sur Alpha
 


 

Naissance

Nous sommes nés dans la puissante famille ALCYON sur la planète Célur. Nous sommes issus de la même grossesse, de la même mère. Nous sommes des jumeaux. Des vrais jumeaux, le genre identique, totalement identiques.
Nous sommes de la grande et puissante race des Teluns, et issus de la Noblesse Célurienne. En tant que tels, nous représentons les qualités intrinsèques de notre race, combatifs, aimant la richesse et  particulièrement brillants.

Education
Notre éducation est à l'aune de ces qualités, stricte et compétitive. Notre objectif quotidien et permanent était celui de nous dépasser afin d’atteindre les critères très élevés attendu par nos parents. Cela aurait pu être dur si nous avions été seul. Mais nous étions deux et donc, selon les dire de certain, deux fois plus fort… c’est faux. Nous sommes et serons toujours dix fois plus fort lorsque nous demeurons ensemble, uni contre toute adversité.

Bien entendu les précepteurs se sont tirés les cheveux à essayer de nous reconnaître, jeu éternel de tous les jumeaux consistant à prendre régulièrement la place de l’autre. Impossible de nous distinguer physiquement pour un non initié, notre mimétisme mental était à la hauteur du lien nous unissant, notre voix est la même, nos intonations, et nous parlons avec le même flot, le même rythme. Identiques en tout point… mais malgré tout différent

J’étais un gamin appréciant l’aspect guerrier de notre formation. Principalement tirer au blaster, mais tous les domaines m’intéressait. Et naturellement dans cette partie des études je prenais le commandement. Mon frère plus en retrait suivait, c’est une ombre particulièrement efficace, juste moins intéressé que moi. Je suis content de faire la fierté de mes parents de le domaine martial. Les maîtres d’armes ne tarissent pas d’éloges tout au long de ma formation. Les jeunes années passées je semble plus efficace pour commander des spécialistes que pour en devenir un moi même. J’aime préparer des plans de bataille et les conduire toujours prêt à les adapter. Car la première choses qui vole en éclat leur d’un affrontement c’est toujours le plan parfaitement huilé que vous aviez mis en place. Mais ça fait partie du jeu. Un jeu terriblement excitant pour moi.

Notre adolescence, emprunte de cette éducation difficile que nous subissions, fut également très enrichie par notre synergie. Elle fut pleine de situation intense et d'anecdote rocambolesque, autant dire que nous avons fait les quatres cents coups ensemble, avec qui d’autre ? Personne ne peut s’immiscer dans la bulle fraternelle. Parfois ce fut amusant, tout particulièrement avec les filles à qui nous faisions tourner la tête et les coeurs, et sans vouloir entrer dans les détails, pas que ça... Mais quand l’une d’elle voulait s’approprier l’un d’entre nous, elle se heurtait à une véritable forteresse imprenable. Aucune ne fut à même de nous séparer. Forcément, il fallait rester un peu discret dans nos frasques adolescentes pour ne pas éclabousser le nom de notre prestigieuse famille. Mais on ne va pas vous mentir, nous en avons beaucoup profité.

Vie professionnelle

Bon c’est là que nos chemins divergent physiquement mais certainement pas affectivement parlant… au contraire même . Je choisis la voie de l’AAG pour servir la CC au mieux et surtout obtenir un pouvoir militaire important. Tacticien et stratège reconnu dans le cercle restreint des joueurs de Néo-Go, et il est temps de mettre mes connaissances en action à l’académie des officiers de l’AAG. Rapidement je fais le choix des rois, devenir pilote afin d’être ensuite commandant de bord et visé un jour le galon d’Amiral de la flotte.

Je passe le plus clair de mon temps libre à parler avec mon frère via communication vidéo. On se raconte nos journées et ça fait du bien. car les cours à l’académie sont durs et le rythme éreintant.

Je progresse rapidement et sort moyenne classé de l’école. Je ne serais pas un pilote hors pairs, ni le combattant le plus redoutable, mais c’est sans importance. En effet j’écrase tous les scores passés dans le domaine de la tactique et de la stratégie militaire. Et c’est ce qui me sera utile pour devenir un chef respecté et efficace. Chacun ses qualités sans doute.


Capitaine de l’AAG

Je choisis une affectation sur un vaisseau en charge de la protection des sites importants de l'AAG. C’est pratique et cela me permet de retrouver mon frère tous les soirs.
En attendant je fais mes preuves aisément en tant que chef. J’ai un don pour ça. Établir des stratégies, des tactiques et sélectionner puis former les hommes pour les mettre en oeuvre. Mais aussi brillant que j’étais dans mon domaine je dois reconnaître que mon frère faisait preuve d’un génie impressionnant dans ses recherches. J’étais très fier de lui.

Cependant j’étais un capitaine respecté par mes hommes et apprécié par ma hiérarchie. J’ai donc participé à des missions de guerre mais rarement en tant que capitaine de mon navire… plus souvent en tant que tacticien conseiller de l’amiral commandant la flotte allant à la bataille. Pas le grand Amiral certes. Mais j’avais le secret espoir d’être repéré par ce dernier. Je travaillais donc dur dans ce sens.


L’attentat

Dans chaque existence toute tracée il y a parfois des tournants imprévus, des épreuves qui vous mettent à terre et vous force à vous battre avec plus de vigueur et de volonté que ce dont vous vous croyez capable. Nous avons traversé cela avec mon frère. Ce fut terrible.
Nous étions ensemble à bord d’un petit vaisseau de transport sécurisé de l’AAG. L’un devant protéger l’autre. L’ingénieur venant présenter sa dernière exo-armure de combat à l’AAG, un prototype auto-médicalisé pour les officiers d’infanterie en charge de la supervision du combat. Des hommes prenant généralement des postures défensives et ayant besoin de savoir ce qui se passe sur le champ de bataille, et capable de poursuivre leur tâche malgré une blessure, l’armure étant capable de remplacer momentanément les systèmes vitaux du porteur.
Le vol se passait bien et nous allions nous poser lorsque l’explosion eu lieu. Les flammes, le bruit, et la douleur … terrible. Dans les décombres du crash un frère se releva.. indemne et l’autre resta au sol, brisé, calciné, asphyxié, littéralement au bord de la mort.

La douleur ne s’arrêtait pas et avec elle l’anxiété apparu… pas la mienne celle de mon frère. Soulagement au fond de moi, il n’a rien, c’est moi qui suit blessé. C’est énervant, mon visage est en feu et je vois rien. Tout est noir, tout fait mal. Je perds la notion du temps, mais pas celle de la douleur. Mon frère travaille d’arrache pied alors je suis convaincu que je vais survivre. Mais à quel prix et dans quelle conditions je me le demande. Je ne sens quasiment plus rien de mon corps, horrible sensation que voilà. Et la douleur reste toujours présente, atténuée certes, mais là alors que je sens qu’on me charcute pour tenter de me sauver.

Je me suis réveillé je ne sais combien de temps après mais tout avait changé. Je voyais mais pas par mes yeux comme si je possédais de nouveaux sens. Et mon corps était lourd très lourd. Heureusement à côté de moi se tenait mon frère, tout de même souriant, semblant épuisé et un brin inquiet. Lentement il m’expliqua et me montra partie après partie ce que j’étais devenu. Je pense que si quelqu’un d’autre m’avait expliqué tout ça je n’aurais pas pu encaisser le choc. Mais c’était mon frère et dans ses yeux une détermination dévorante me fit tenir bon.

Cela pris du temps pour m’habituer à ma nouvelle condition, la rééducation fut longue. Mais c’est la perte de certains atouts qui fut la plus éprouvante. Tandis que mon visage ravagé et mes excroissance brisées qu’il avait fallu amputer pour la majorité faisait de moi un monstre que personne ne pourrait plus regarder en face, me condamnant à porter cette armure dans toutes mes relations sociales. Seul mon frère peut encore me regarder en face. J’avais toujours été le leader, l’homme charismatique que l’on suivait. C’était devenu beaucoup plus difficile. Je me suis donc renfermé un temps sur moi même, aigri et traumatisé par mon état.

Néanmoins il me restait mon esprit, mon sens commandement et cette autorité naturelle qui est la mienne. Alors un pas après l’autre je repris mon poste afin de mener mes hommes au combat.


Nouvelle carrière.

Nous décidâmes de ne plus jamais nous séparer. De toute façon l’entretien de l’exo-armure demandait un savoir particulier. Les prototypes ne disposent de pièce de maintenance standardisées.

Lyam ayant rejoint mon vaisseau, je ne suis plus cantonné à des tâches de protection d’installations ultra sensibles. J’ai rejoint la 4e flotte où j’exécute les mission diverses et variées pour lesquels son amiral me mandate. Les rebelles que je capture sont systématiquement interrogés dans l’espoir un jour de trouver le groupe responsable de ma triste condition.

Ainsi lorsque je ne combats pas je cherche celui qui a commandité cette attaque. Un jour je le trouverai.. j’espère. En attendant je ne puis que compter sur mon frère pour assurer ma survie et peut-être un jour trouver une solution afin de me rendre ma vie.



Exo-armure

○ Armure de protection
○ Champ de force directionnel intégré
---->  il faut tendre le bras gauche dans la direction à protéger.
---->  il pompe rapidement beaucoup d'énergie
---->  Il encaisse pas plus de trois tirs de blaster lourd (arme lourde portative)
○ système de senseurs multifonctions et multi-directionnels.
----> senseurs visuels dans les différents spectres
----> senseurs auditifs
○ Système de survie cybernétique : Système respiratoire/ système de filtrage du sang
○ Bras droit cybernétique avec blaster intégré.
○ Gant gauche équipé d'un système de stun électrique. (corps à corps)
○ Jambes cybernétiques (permet la marche et la course comme un humain).


Compétences niveau expert
○ Tactique
○ Perception
○ Commandement.
 

 


Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Nicolas le Mer 30 Aoû 2017 - 0:15, édité 53 fois



La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
Nombre de messages : 36691
Date d'inscription : 02/07/2010

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 23 Aoû 2017 - 1:41
Siparti a dit :
C'est good pour moi ! Dis-moi quand t'as apporté la modif, et je déplace ta présentation et te valide officiellement (phew !).


Voir le profil de l'utilisateur
Super Nanite
avatar
Masculin
Age : 41
Nombre de messages : 2978
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : Je sais pas encore

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeFedor - 30 ansEliandre - 22 ans Jyan Tao - 30 ansErèbe - 17 ansNimrod - 33 ansKjolv - 34 ans
Nano. MondeChimèresX-MenAPX-MenAPZomZom
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 23 Aoû 2017 - 1:44
Nicolas a dit :
done


Voir le profil de l'utilisateur


La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36691
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 23 Aoû 2017 - 1:47
Siparti a dit :
Et te voilà validé ! On peut relâcher la Bête.
On s'ouvre une bouteille de champagne pour fêter ça ou bien il va nous pisser dessus ? /BUS


Voir le profil de l'utilisateur





Super Nanite
avatar
Masculin
Age : 41
Nombre de messages : 2978
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : Je sais pas encore

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeFedor - 30 ansEliandre - 22 ans Jyan Tao - 30 ansErèbe - 17 ansNimrod - 33 ansKjolv - 34 ans
Nano. MondeChimèresX-MenAPX-MenAPZomZom
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 23 Aoû 2017 - 1:49
Nicolas a dit :
Champagne
(j'ai cru qu'on y arriverai pas... failli abandonner)


Voir le profil de l'utilisateur


La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36691
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 23 Aoû 2017 - 2:00
Siparti a dit :
Nous aussi ? What a Face

Plus sérieusement, je pense que les dialogues marchent toujours mieux que les édits immédiats sans rien dire de plus. Parfois on a simplement mal compris (t'as bien vu là, par exemple) ou bien y'a un truc dans l'histoire qu'on a pas capté parce que toi tu connais l'histoire plus étendue dans ta tête (ou des parties qui seront dans la présentation d'un autre personnage), mais si c'est pas marqué explicitement dans ta présentation, nous il nous manque un chapitre. Et si on comprend de travers... bah on peut pas valider. D'où l'importance de communiquer. (Communiquer, pas rouspéter. Ca c'est encore quelque chose d'autre.)
En plus ça donne moins l'impression de parler à un mur.

Bref, tu le sauras pour n°6 47+*

Bon RP !


Voir le profil de l'utilisateur





Super Nanite
avatar
Masculin
Age : 41
Nombre de messages : 2978
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : Je sais pas encore

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeFedor - 30 ansEliandre - 22 ans Jyan Tao - 30 ansErèbe - 17 ansNimrod - 33 ansKjolv - 34 ans
Nano. MondeChimèresX-MenAPX-MenAPZomZom
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 23 Aoû 2017 - 2:03
Nicolas a dit :
j'y penserais... mais là tout de suite j'ai pas d'idée pour numéro 6


Voir le profil de l'utilisateur


La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36691
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 23 Aoû 2017 - 2:06
Siparti a dit :
J'ai cru que t'allais m'en sortir un de ta poche là tout de suite pendant une seconde a98z+r


Voir le profil de l'utilisateur





Super Nanite
avatar
Masculin
Age : 41
Nombre de messages : 2978
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : Je sais pas encore

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeFedor - 30 ansEliandre - 22 ans Jyan Tao - 30 ansErèbe - 17 ansNimrod - 33 ansKjolv - 34 ans
Nano. MondeChimèresX-MenAPX-MenAPZomZom
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mar 29 Aoû 2017 - 23:28
Nicolas a dit :


○ Prénom et Nom : Kjølv Svendsen
○ Age : 34 ans
○ Nationnalité : Norvégien
○ Métier avant l'apocalypse : Bûcheron
○ Lieu de vie : Forêt
○ Occupation : Trappeur - bûcheron à la hache
 


 

 

  - Grand ou petit ? Ou entre les deux ? Je suis plutôt compact. Environ 1m75, mais large d'épaule à cause de mon métier tu vois.... non tu vois pas... vient dans la forêt avec moi... je te prête une hache et une tronçonneuse et on en reparle dans un mois.  Bref on sent que je suis pas un poids léger. Notons que c'est pas facile quand tu dois courir longtemps pour fuir. Heureusement j'ai perdu pas mal de masse musculaire depuis notre problème de Zombie... et ma dépression a joué aussi un peu j'imagine.
 
  - T’as des signes particuliers ? C'était avant lorsque j'ai récolté toutes mes cicatrices sur le visage, une randonnée en solitaire, une mauvaise chute et j'ai dévalé une pente il y avait des rochers, des graviers et de la glace... je me suis réveillé longtemps après et ça m'a pris un peu de temps pour rejoindre la civilisation. La blessure était infecté... ça laisse des traces. Je suis toujours plus attirant qu'un zombie. J'ai plusieurs percing à l'oreille, mon ex aimait ça .. j'ai gardé .. un peu par nostalgie sans doute.
 
  - Décris-nous un peu ton style vestimentaire : J'aime les costards hugo boss. Mais voilà... c'est pas génial en forêt et mon tailleur fait pas la version repousse Zombie. Alors je me suis adapté avec ce que j'ai trouvé. Des vêtements pour lutter contre le froid et pour cacher ma peau. Je suis fier du --> masque <--que j'ai fabriqué par contre. Les éclaboussures de sang dans les yeux ça me faisait flipper. Maintenant je suis plus serein.
 
  - Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ? Je porte toujours ce petit sac autour du cou. C'est un peu des cendres de mon fils. Sinon je traîne Ingeborg... ma hache... c'était le prénom de mon ex compagne. Elle était vraiment prise de tête alors ça me fait toujours un petit quelques choses de la présenter à celle des zombies... les pauvres.
 
   
 

- Tu parles norvégien, c'bon ? Et anglais ? Norvégien de naissance et d'un père immigré d'écosse. Mélange improbable certes mais je parle les deux langues sans trop de difficultés parait que mon accent anglais est à coupé au couteau mais parfaitement compréhensible des écossais... j'en croise pas beaucoup ces temps ci.

- Si tu te faisais mordre, tu le dirais aux autres ? Non. J'irais dans un coin reculé, je ferais un grand et beau bûcher comme j'ai fait pour mon fils. Et quand les flammes auront bien pris je me tire une balle dans la tête. Comme je l'ai fait pour mon fils après qu'il se soit fait griffé... une toute petite griffure... rien du tout.... sauf qu'il a changé.

- Tu as 9 zombies face à toi et tu es tout seul. A droite, un ravin, à gauche, une vieille grange en ruine. Tu as une batte de baseball. Tu fais quoi ? Déjà je prends le temps de réfléchir deux secondes, histoire de faire un plan ou de pas en faire et de les laisser me dévorer. Bon ok c'est décidé, je courre vers la grange et en ressort de l'autre coté. Je ferme la double porte pour les véhicules rapidement. Puis je contourne la grange au pas de course et repasse devant. Je ferme la double porte, mais je laisse ouverte la porte à taille humaine. Et j'attends tranquillement qu'ils sortent un par uns pour leur exploser la caboche à coup de batte. Paraît que je suis doué pour ça, que j'ai un geste fluide. Mais je préfère ma hache, c'est encore plus fluide et je suis habitué au poids au bout.

- Tu dois choisir : tu sauves la mamie, l'enfant ou l'humain super sexy qui te fait de l'œil ? C'est une question ? Sérieux ? Il y a encore vraiment des cons pour que tu en viennes à poser cette question. D'un autre coté... ouais .. il y a encore plein de connard. Pour te répondre je vais sauver le gamin bien sur. Le reste se débrouille par eux-même. Même si j'ai une pensée émue pour la mamie.. dur de traverser toute une vie pour terminer en zombie... elle s'inquiétera plus de mouiller sa culotte notons.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ? Je traverse les forêts en direction de la mer pour trouver un refuge. Une fois que j'aurais trouvé... sans doute que je resterais la majeure partie du temps dehors. Les gens me rappellent ce que j'ai perdu. Et puis je suis devenu un bon chasseur. Enfin j'étais bon avant... je suis meilleur maintenant. Je peux aussi travailler le bois ça peu aider parfois.

- C'est la fin du monde ou tu crois qu'un jour, tout redeviendra comme avant les zombies ? Comme avant ?! Il y a des gens qui te réponde un truc du genre "Oui tout comme avant !" ? non... je me disais aussi. Sérieusement avant c'était nul, si tu excepte mon fils, mais comme il reviendra pas... ben autant détruire les zombies et faire autre chose. Enfin je te laisse organiser tout ça. Il faut un avenir, une vision et de l'optimisme. J'ai pas tout ça moi.
 


 

Il n'y a rien de spécial dans mon histoire.

Je suis née en Norvège d'un père Ecossais et d'une mère Norvégienne. Le seul avantage c'est que je parle couramment les deux langues. Pour le reste... l'enfance est standard dans une grande ville et avec des parents qui divorce quand j'ai 16 an... Du coup de je reste avec ma mère et garde son nom à elle. Mon père se rentre au pays, je le reverrais qu’épisodiquement. Je le vis pas bien cette histoire de divorce, et en adolescent rebelle, voir un peu con, je trace ma route dès ma majorité. Je vais de petits boulots en petits boulots, déménageur, videur, ouvrier de chantier, bref des trucs où ma carrure naturellement large étaient un avantage. Tu vois le genre. Puis je me suis aperçu que j'aimais plus la forêt et les choses simples de la vie que la ville et les gens compliqués. Alors j'ai commencé a m'intéresser aux différentes options. J'ai choisi bûcheron.. l'image d’Épinal sans doute. Bref j'ai fait mon trou dans la vie et dans cette profession dans un bourgade proche des forêts.

Ensuite j'ai rencontré Ingeborg, je devais avoir 23 ans quand son éclatante beauté m'a sauté au visage. Le reste me sautera à la gueule aussi un peu plus tard parce qu'elle était complètement à la ramasse. Mais pour un gars comme moi, une fille aussi mignonne c'est comme une lumière brillante pour un papillon de nuit. Je suis allé m'y brûler en occultant tous les signaux d'alertes. Ouais jeune, pleins de fantasmes et con... sacré mélange...  Bref Ingeborg se droguait, me volait, faisait de la désintox, me trompait, se redroguait... un cercle vicieux quoi. Pas la peine que je te fasse un topo c'est une histoire connue... sauf que j'étais accro à son cul, rapport au fait qu'elle le maniait très bien. Et que les femmes et moi ... c'est compliqué... alors j'en tenais une je crois que je voulais pas la lâcher.

C'est elle qui m'a lâché finalement... sauf qu'elle a fait ça en beauté. J'avais 26 ans et ça faisait 3 ans que je galérais avec elle lorsqu'elle est tombée enceinte. Je me suis occupé d'elle, je l'ai soutenu, et le bébé est né, le petit Aleksander. En bonne santé malgré la toxicomanie de sa mère. Puis peu après la naissance Ingeborg a disparu en me laissant le marmot sur les bras.... sans doute pour une nouvelle virée auto-destructrice. Forcement je l'ai cherché... mais cette fois rien... nada... même sa bonne copine Nikki savait pas où elle se trouvait...ou elle m'a embobiné l'actrice de film porno. Je sais pas trop en fait, je suis pas doué avec les mensonges. Et puis surtout j'étais fatigué de me prendre la tête pour Ingeborg. Par contre j'avais pas trop la fibre paternelle alors j'ai fais un test de paternité histoire d'avoir une excuse pour largué le gosse quelque part... mais c'était bien le mien et là forcement le sang c'est le sang donc je l'ai gardé.

Comme j'habite un peu à l'écart de la ville je me suis pas fait surprendre par nos amies les marcheurs décérébrés. J'ai pu organiser notre défense en espérant qu'ils ne viennent pas jusqu'à ma bicoque. C'était sans compter les voisins. L'un d'eux est revenu infecté et bien sur à rien dit. Alors toute la famille y est passée. Sauf que je le savais pas.

Le drame
Je reviens à la maison après ma chasse et j'ai vu un des volets éventrés, la fenêtre brisée et ouverte. Mon sang ne fait qu'un tour et je me jette dans la maison hache à la main. Le voisin est là... enfin la version toute pourrie et dégoulinante et il pourchasse mon fils terrorisé. J'agrippe ma hache et Ingeborg fait son office avec rapidité, le crâne du zombie est fendu et son cerveau pulvérisé par l'impact. Ensuite je cours vers mon fils et je le prends dans mes bras. Il pleure, il est affolé alors je le rassure et je commence à l'ausculter la peur au ventre.
Et je la vois... une petite trace de griffure d'ongle... enfin ça y ressemble et c'est pas profond.. c'est rien.. c'est ce que je me dis.. sans y croire. Je passe deux jours à cajoler mon fils et à l'observer, bien sur l'angoisse me tort le ventre. Je l'aime mon fils. Et pourtant rien n'y fera... je vois les prémices de la transformation et mon cœur se serre... c'est tellement injuste. Je retiens mes larmes alors que mon fils désire savoir si je vais bien. Il a remarqué mes sourcils froncés. J'assure ma voix avant de lui murmurer que tout va bien. Ensuite je lui donne un somnifère et je l'emmène dans son lit. Là je regarde son visage d'ange un peu fiévreux et je lui raconte une belle histoire, sa préférée, celle des trois petits cochons. Mais c'est dur... très dur alors j'écrase une larme à nouveau et il le voit. "Je vais devenir un mort qui marche ?" demande mon fils de huit ans que je pense condamné. "Non, je suis triste pour le voisin c'est tout mon grand." je mens bien sur et je le regarde me sourire rassuré et plein de confiance. Puis lentement les somnifères agissent et il s'endort. Je grave cette image à vie dans ma tête même si j'ai le secret espoir que ce ne soit qu'une fièvre sans conséquence et j'attend avec mon fusil sur les genoux. Lorsque finalement plusieurs heures après il bouge à nouveau ce n'est plus mon fils... il n'y a plus rien dans se yeux. Alors j'épaule mon arme. C'est pourtant simple il suffit d'appuyer... mais je n'y arrive pas... mon cœur saigne, le mince espoir s'est transformé en une dague qui le transperce avec lenteur. Le coup part, je n'ai pas fait attention. Mon fils n'est plus.

Je m'éloigne de la maison alors que le feu purificateur la ravage. Trois jours durant j'ai veillé le corps de mon fils mort. J'ai bu aussi... beaucoup. Et j'ai décidé de partir.

Très franchement je ne sais pas trop pourquoi j'ai survécu tout ces mois seuls dans la nature sauvage. Sur que j'ai les compétences pour vivre en forêt seul. Et dans les forêts profonde on trouve pas de zombie.. enfin quasiment pas. Je traine mes guêtres pleurant la mort de mon fils, je bois pas... parce qiue l'alcool me tuerait... mais j'en ai envie. Franchement je ne sais pas si un jour je m'en remettrais. Mais c'est plus fort que moi j'avance. Un pas devant l'autre il faut que j'avance. Alors j'avance.... J'ai rencontré des gens qui m'ont parlé d'un camp... je cherche à le rejoindre... j'avance....  finalement au loin j'aperçoit une maison et un feu dans la cheminée... des chèvres dehors aussi. Peut-être qu'il pourront m'indiquer la bonne direction... m'offrir un nuit au chaud aussi ça serait pas de refus.


 


Voir le profil de l'utilisateur


La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36691
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mar 29 Aoû 2017 - 23:55
Siparti a dit :
Citation :
Par contre j'avais pas trop la fibre paternelle alors j'ai fais un test de paternité histoire d'avoir une excuse pour largué le gosse quelque part... mais c'était bien le mien et là forcement le sang c'est le sang donc je l'ai gardé.
Encore heureux ! XD

Citation :
[...] des chèvres dehors aussi
Haha What a Face Je sais où il eeest.

Et bah tu sais quoi, Nico ? On va rester au... *roulement de tambour* FIRST STRIKE. C'est tout bon pour la fiche ! Il te manque seulement l'avatar dans ta fiche de personnages et c'est good good good.


Voir le profil de l'utilisateur





Super Nanite
avatar
Masculin
Age : 41
Nombre de messages : 2978
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : Je sais pas encore

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeFedor - 30 ansEliandre - 22 ans Jyan Tao - 30 ansErèbe - 17 ansNimrod - 33 ansKjolv - 34 ans
Nano. MondeChimèresX-MenAPX-MenAPZomZom
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 30 Aoû 2017 - 0:02
Nicolas a dit :
Avatar ok.

J'espère que tu as pas trop pleuré en lisant. /sbaf


Voir le profil de l'utilisateur


La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36691
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 30 Aoû 2017 - 0:04
Siparti a dit :
Une demie-larme What a Face A force on s'habitue aux tragédies dans Zombieland, haha.

J'ajoute ta fiche à la suite des autres et t'es libre à commencer le RP. Have fun !


Voir le profil de l'utilisateur





Super Nanite
avatar
Masculin
Age : 41
Nombre de messages : 2978
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : Je sais pas encore

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeFedor - 30 ansEliandre - 22 ans Jyan Tao - 30 ansErèbe - 17 ansNimrod - 33 ansKjolv - 34 ans
Nano. MondeChimèresX-MenAPX-MenAPZomZom
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 30 Aoû 2017 - 0:09
Nicolas a dit :
Merci bien o/
7d5


Voir le profil de l'utilisateur


Petite Langoustine au Caramel
avatar
Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 18827
Date d'inscription : 07/07/2010
Crédit avatar : Studio Ghibli

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSiv (25)Patya (17)Jez / Pencil (14)July (32)Unknown (??)
Nano. MondeAPChimèresX-MenX-MenZomzom
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 30 Aoû 2017 - 0:32
Alyaa a dit :
Citation :
Elle était vraiment prise de tête alors ça me fait toujours un petit quelques choses de la présenter à celle des zombies... les pauvres.
Ahah, j'ai rigolé XD
Par contre, l'Histoire, j'ai moins rigolé. Elle m'a serré mon p'tit cœur °^° C'est un perso hyper touchant.

Anyway. Amuse-toi bien avec les chèvres de Laila What a Face


Voir le profil de l'utilisateur


Sauve le poussin : vote !



Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 30 Aoû 2017 - 8:56
Kida a dit :
C'est pas mes chèvres. C'est celles de Daniel. Laila elle a un poney. Et un pote ours. #PAN

Yeah Nico on zombieland o/ wuhou !!! Et GG pour le first strike =P


Voir le profil de l'utilisateur





Petite Langoustine au Caramel
avatar
Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 18827
Date d'inscription : 07/07/2010
Crédit avatar : Studio Ghibli

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSiv (25)Patya (17)Jez / Pencil (14)July (32)Unknown (??)
Nano. MondeAPChimèresX-MenX-MenZomzom
Avatar
MessageSujet: Re: nbk - Nicolas - Fast Express RP player   Mer 30 Aoû 2017 - 18:30
Alyaa a dit :
Oups, j'avons confondu XD /AdminEnMousse/


Voir le profil de l'utilisateur


Sauve le poussin : vote !



[Retour à l'index]  :: Naniteland :: Présentation de la Tribu
Page 4 sur 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum