AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Kida, c'plus fort que toi !
Aller à la page : 1, 2  Suivant[Retour à l'index]  :: Naniteland :: Présentation de la Tribu
Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Kida, c'plus fort que toi !   Dim 16 Avr 2017 - 18:54
Kida a dit :

Prénom : Kida
Age : 28 ans ( C'est pas encore 30 ! Wuhu ! )
Activités : Eleveuse de licornes, développeuse de sites web...
Centres d'intérêts : Jeux vidéo, RPG, cinéma, musique... bref, une geek quoi.
Où j'ai trouvé le forum : Qui n'a pas entendu parler de NRP de nos jours ? ( ... On m'a attirée ici... On m'a dit que c'était bien... )
Un petit mot pour Nano. ? : Z'avez un bien joli forum. Sobre, classe. J’aime. Un peu difficile de s'y retrouver au niveau des possibilités des mondes peut-être, mais j'ai eu un guide, il m'a bien tout expliqué.
Activité à Prévoir : Tous les jours, réponse au moins une fois par jour je pense, selon disponibilités.



○ Prénom et Nom : Nadya Adrianevna Volkova, nom de code Yedinorog, alias la Licorne, pourfendeuse de miliciens, connue aussi comme la Louve Blanche dans un cercle plus restreint
○ Age : 26 ans
○ Race : Zootrope
○ Forme animale : Louve de Sibérie, une louve toute blanche aux yeux rouges
○ Métier : Révolutionnaire active au sein de la Ligue, combattante à temps plein, ancienne fille de noble dont les titres sont revenus à un lointain cousin à la mort de celui-ci. Elle n’en a gardé que son argent et sa maison
○ Crédits avatar : Lady Maria (Bloodborne) by Tetsuok9999 & KNKL




- Grand ou petit ? Ou entre les deux ?

Elle n'est pas très grande, ni très petite non plus. 1m65, ce qui doit faire dans les 1m70 avec des talons. Un corps athlétique et équilibré, toujours droite dans sa posture, mais elle porte souvent le regard vers le bas. Ce n'est pas par honte ou par manque d'assurance, mais plus par habitude d'éviter les rayons du soleil.

- T’as des signes particuliers ?

Elle est albinos... Si c’est pas un signe assez particulier ? Elle a les yeux rouges, enfin, rougeâtres, plutôt roses, la peau blanche et les cheveux blancs. Parait qu'elle a quelques cicatrices... De combat mais de torture aussi. Y en a qui ont cru qu’en la flagellant tous les jours, le démon allait sortir de son corps… Le Loup a fini par sortir, effectivement. Pas de la façon dont ils espéraient. Mais les marques resteront toujours aussi.

- Décris-nous un peu ton style vestimentaire :

On ne verra jamais Nadya en robe. JA-MAIS. Non seulement ce n’est pas du tout son style, mais ça découvre beaucoup trop de peau. Et sa peau, elle la protège. C’est pas les cicatrices qu’elle n’ose pas montrer. Non, elle est fière de son corps. Mais le soleil ne l’aime pas. Même si nous sommes en Russie et qu’il est souvent filtré par les nuages, elle couvre sa peau pour ne pas souffrir des brûlures. Du noir, du brun, du rouge, généralement. Parfois un peu de blanc pour agrémenter. Elle n’a rien contre d’autres couleurs, mais elle reste généralement dans ses acquis. Un style classe, pratique et surtout qui ne limite pas ses mouvements. Ses tenues sont étudiées pour qu’elle puisse se défendre dès qu’elle en a besoin, ce qui laisse généralement peu d’espace à l’imagination sur ses formes. Souvent du cuir, sous des manteaux plus épais lorsque le temps se met à la fraicheur hivernale russe. Dehors, le visage est toujours recouvert d’un foulard, et elle porte un chapeau et de petites lunettes noires, rondes, qui recouvrent ses yeux à la mode steampunk.

- Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ?

Cachée sous ses vêtements, attachée à une petite chaine en argent, sa bague de fiançailles. Quand elle est seule, elle la fait souvent tourner entre ses doigts pensivement, hantée par le souvenir de son fiancé décédé et de ces quelques années de bonheur qu’elle put vivre avec lui avant que la Milice ne vienne tout gâcher. Un rappel de pourquoi son regard rouge est toujours plein de colère et de pourquoi elle noie sa stupide existence dans la violence et l’alcool. Une autre sorte d’objet qu’elle porte toujours en permanence, c’est une ou plusieurs armes. Généralement une dague et un pistolet, cachés sous son manteau.

Encore plus d'infos sur le perso ? C'est par là !

- Tu pries tous les soirs ? Prier ? Maudire peut-être, mais elle ne priera jamais plus aucun Dieu, aucune divinité. Pas même le Diable. Qu’ils aillent tous se faire f… !

- T’aimes les animaux ? 8D Si elle devait choisir entre les animaux et les humains, le choix serait vite fait. Elle est toujours plus douce et délicate envers les animaux, même si elle n’en possède aucun elle-même. Les caches de la Ligue Révolutionnaire ne sont pas vraiment adaptées, et elle est plutôt du genre loup solitaire. Mais les animaux ne lui ont jamais rien infligé à elle. Alors que les bipèdes…

- Ton pire souvenir, c’est… ? Il y en a beaucoup… Mais le pire, c’est sans doute le jour où elle a vu la Milice embarquer son fiancé pour l’exécuter, sous prétexte qu’ils avaient vu un animal sauvage rôder autour de chez lui. Et qu’il était pro-zootrope. Elle l’a regardé mourir sans pouvoir rien faire. Et elle a filé avant qu’ils ne se rendent compte que le pauvre bougre qu’ils venaient d’assassiner avaient une fiancée zootrope dans le coin. Ils avaient préféré garder ça secret au vu des rafles de plus en plus nombreuses à l’époque… La honte la ronge toujours depuis ce jour. Elle aurait dû faire quelque chose pour essayer de le sauver. Elle sait qu’elle n’aurait rien pu faire et qu’elle serait sans doute morte à ses côtés... Mais elle regrette. Alors, pour pénitence, elle se venge. Toute son existence est vouée à la vengeance depuis ce jour fatidique.

- A quoi ressemble ton chez toi ? Un lit anonyme, un sac, ses armes… Un chez elle qui change beaucoup, dès que le lieu est trop compromis en fait. Un lieu peu – pas du tout – personnalisé et personnel. Elle a oublié ce que ça faisait de faire son nid douillet depuis un moment. Elle a bien une maison, quelque part dans Moscou, vaguement entretenue, assez pour ne pas tomber à la ruine, mais majoritairement inhabitée. Elle y passe rarement. Sauf quand elle n’a pas le choix. Elle préférerait encore coucher dehors mais les nuits de Russie sont trop froides… Chez elle, c’était joli. Pas très luxueux, juste sobre et féminin. Beaucoup de blanc et de brun, le chaud et le froid s’harmonisant pour créer un univers cosy et confortable, aujourd’hui recouvert de poussière et de toiles d’araignées.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ? Elle se lève, généralement tôt, de là où elle s’est écroulée la veille. Un bar pouilleux ou un lit anonyme, c’est selon… Une migraine ou autre à déloger, avant de passer aux choses sérieuses : l’entraînement. Ensuite, il faut se nourrir, et partir en mission. Elle déteste attendre à rien faire, alors elle s’occupe toujours. S’il n’y a pas de mission, il y a l’entraînement des jeunes, ou d’autres choses à faire pour aider. Et une fois que c’est fait, on peut aller se refaire faire une gueule de bois. Ou casser du milicien. C’est routinier comme journée. Jamais trop de surprises, à moins que la mission merde. Alors elle se retrouve entre les mains de Lyov. Encore.

- Ok, si tu pouvais devenir Tsar demain, qu’est-ce que tu ferais ? Elle donnerait le titre à quelqu’un d’autre, une personne qui mènerait bien mieux qu’elle leur race au même niveau que les humains, sans que l’Eglise ne puisse plus rien faire contre eux. L’exemple a déjà montré que les méthodes politiques radicales ne marchent pas. Et elle ne sait pas faire dans la subtilité. Elle le reconnait. Elle n’a pas honte d’être une arme. Et elle n’est pas un démon, ou un monstre. Elle n’est pas une dirigeante non plus. Elle ne donne pas les ordres. Sauf si elle trouve que la stratégie est à chier. Mais il faut vraiment que ça merde grave pour qu’elle soit capable d’en proposer une meilleure. Elle n’est pas vraiment stratège. Plutôt à foncer dans le lard sans penser à sa propre sécurité. Elle essaye cependant de penser la sécurité des autres, quand elle peut.


L’évènement de la naissance de Nadya Adrianevna Volkova était attendu très impatiemment. Dans cette petite famille de la noblesse moscovite en plein déclin, la naissance d’un héritier était inespérée. Plusieurs fausses couches avaient déjà précédé, et malgré leurs prières pour avoir un fils en bonne santé, le sort allait encore leur réserver une malédiction. Car lorsqu’on confia le bébé aux bras du Père, Adrian Volkova fut tout simplement horrifié de la pâleur du petit. Des touffes blanches, des yeux roses, une peau pâle comme un fantôme… Voilà à quoi sa femme venait de donner naissance ! Un autre monstre. Non pas ces démons qui pouvaient se transformer en animaux… Mais cette petite fille, à peine née, avait assurément déjà la marque du Diable sur elle ! Combien de temps leur réservait-il avant de transformer leur engeance en un être encore plus monstrueux ?

Le bébé fut caché aux yeux du monde. Pour le public, Tatiana Volkova avait mis au monde un bébé mort-né. Mais incapable de se résoudre à tuer son propre enfant, on préféra le laisser au soin d’une nourrice muette. Qui sait ?... Peut-être que l’engeance du Diable était contournable ? L’exorcisme ne fonctionnait pas sur les zootropes. Mais le bébé blanc pourrait peut-être retrouver sa couleur s’ils priaient assez fort ?

Autant dire que les différents exorcismes exécutés ne furent pas concluants. Que l’enfance de Nadya fut… inexistante. Entre une nourrice muette, des prêtres qui faisaient froid dans le dos, et la colère de son père… Elle ne connut que le fouet et les quatre murs d’une seule et même pièce durant les premières années de sa vie. Sa mère n’osait pas l’approcher. Pourtant, c’était grâce à elle que Nadya était toujours en vie… Et puis, on ne cessait de lui dire de prier. Prier un Dieu qui lui voulait du mal parce qu’elle était née. Elle ne comprenait pas, elle était trop jeune, alors elle priait. Elle priait de toutes ses forces pour pouvoir aller dehors un jour. Juste pouvoir voir un oiseau. Ca faisait des si jolis bruits les oiseaux… Et puis ne plus avoir mal. Parce que Père faisait mal. Il disait que c’était pour son bien mais ça faisait tellement, tellement mal… Alors elle priait. Mais prier ne lui a jamais rien apporté…

Et puis, un jour, la Louve Blanche fit son apparition.
Un coup de fouet de trop. Elle était prête à tomber inconsciente sous la douleur et le sang perdu, lorsque ça s’est produit. Elle devait avoir onze ou douze ans. Elle ne sait plus trop. C’est pas comme si on fêtait son anniversaire dans la maison, même si elle connait la date officielle, c’est pas vraiment un truc qu’elle comptait. Y avait juste la muette qui lui préparait quelque chose de meilleur à manger une fois par an… Enfin, pour en revenir à sa transformation, ça s’est produit… tout d’un coup. Un coup de chaleur, et alors que le Père ramassait son fouet tombé de ses mains lors d’un dernier coup – il était aussi fatigué après une bonne vingtaine de coups portés à pleine force sur son enfant, c’est qu’il n’était plus dans la fleur de l’âge – de petits crocs et de petites griffes lui attrapèrent soudainement la jugulaire.

Le Père était mort. L’engeance du Diable était devenue ce qu’elle devait devenir. Pourtant, aucun prêtre du Vatican ou aucun Milicien ne passa leur porte ce jour-là. Tatiana Volkova y veilla.

Mais si sa Mère ne pouvait pas se résoudre à envoyer à la mort – ou pire – son unique enfant, Nadya dut attendre encore quelques années de plus avant de voir la lumière du jour qui allait lui brûler la peau et la rétine. Elle passa les années suivantes, toujours dans la même pièce, à se forger une nouvelle colère, face à la peur de la muette et à l’ignorance de sa mère. Quelques années de solitude supplémentaires, où d’autres serviteurs, transformés en précepteurs pour l’occasion, vinrent lui apprendre les bases de la vie sous la forme de cours où il était interdit à Nadya de parler d’autre chose que du sujet désigné. Elle ne dérogeait pas à cette unique règle. Parce qu’elle était bien trop curieuse et qu’elle aimait bien trop ces moments pour les voir s’envoler.

Puis, lorsqu’elle se retrouvait seule dans sa petite chambre sombre, elle s’entraînait à se transformer. Comme si la solitude était moins lourde à supporter sous sa forme animale. Les cicatrices tiraient moins lorsqu’elle se roulait en boule dans un coin pour s’endormir…

Puis un jour, finalement, elle put sortir au grand jour. Faire la connaissance du monde. Mais il fallut que sa mère décède ce jour-là, lui léguant ce qui lui restait comme argent, et sa maison. Les titres de la noblesse de son père étaient déjà partis depuis longtemps vers une autre branche de la famille, laissant la veuve Volkova avec assez pour vivre tranquille le restant de ses jours. Mais il n’était pas question dans le contrat que ses jours se finissent dans une pneumonie fulgurante pour son âge, un rude jour d’hiver russe. Et rien ne fut plus déstabilisant ni plus excitant au monde que de pouvoir mettre un pied hors de la maison. Sa Mère était morte. Elle était orpheline… et alors ?

Elle découvrit malheureusement vite que sortir était plus difficile dans son état que prévu, surtout les jours de grand soleil. Mais elle avait des serviteurs, qui restèrent à son service malgré tout… Sans doute parce qu’il était bien difficile de trouver un emploi décent dans Moscou ces temps-ci. Ou bien ils s’étaient juste attachés à cette petite au destin tragique. Aucun de ces serviteurs ne l’avait vu se transformer, jusqu’à présent, évidemment…

Les mois défilèrent, grisants, étranges, pour cette fille sortie de nulle part et débarquée dans le monde réel, qui heureusement avait reçu un semblant d’éducation et gardait l’aide du vieux majordome de la maison. Un jour, alors qu’elle se retrouvait perdue, elle fit la rencontre d’un jeune garçon, roturier, mais charmant, qui l’aida à retrouver son chemin malgré son apparence étrange. Il revint la voir, et ils finirent par tomber amoureux. Il n’avait pas peur des démons, qu’il lui avoua un jour, quand elle lui demanda pourquoi il réagissait si bien à ses yeux rouges, et sa peau trop blanche. Mais il n’en était pas un. Et ils finirent par se fiancer sans que lui non plus ne connaisse la réelle nature de sa future femme. Elle comptait le lui dire… bientôt. Mais elle n’en eut pas l’occasion.

Un jour, la Milice débarqua chez son fiancé. Un coup du sort stupide. Un animal, ou un zootrope idiot, était passé trop près de chez lui et s’était caché quelque part dans le coin. Lors de leur enquête, Aleksei avait répondu étrangement à leurs questions. Croyait-il qu’il s’agissait de sa fiancée ? Ca aurait pu. Il se doutait bien qu’elle lui cachait quelque chose. Mais elle n’était pas aussi stupide. Elle avait fini par entendre toutes ces histoires, sur ces démons, et le Vatican, la Milice, ces ennemis qu’elle devait éviter à tout prix. Elle n’aurait jamais mis son amour en danger… Pourtant elle ne fut pas non plus capable de le sauver. Elle resta là, cachée au coin de la rue, figée, tremblante, à les observer lui tirer sommairement une balle en pleine tête.

Lorsque la raison lui revint, la douleur était intense. Son amour était mort et elle avait du sang humain en bouche. Encore. Les Miliciens qui l’avaient assassiné son fiancé étaient morts. Et elle était sévèrement blessée. La fin était proche… Mais aussi la Résistance.

Elle se réveilla plusieurs jours plus tard dans un lit, dans un endroit inconnu, le peu de ses affaires à côté d’elle et le corps raccommodé. Lyov, enfin, Doc’ l’avait sauvée. Peu après, elle eut droit à un speech sur leur cause. La Ligue Révolutionnaire, qu’il disait. Elle n’avait foutrement aucune idée de ce que c’était. Mais lorsqu’on lui montra la possibilité de se venger, d’apprendre à se battre, et à lutter pour leurs idées… Elle signa tout de suite.

Ca fait 6 ans aujourd’hui qu’elle vit dans les endroits sécurisés de la Ligue, qu’elle s’entraîne tous les jours pour être plus forte et plus performante, qu’elle enchaîne froidement les missions. Aveuglée par la douleur, elle se noie dans la violence. Parfois dans l’alcool. Parfois autrement, quand elle est trop saoule pour résister à un homme. Elle aura passé un moment sous l’aile de Doc’, avant de voler de ses propres ailes et de faire son propre chemin. Aujourd’hui, c’est une combattante émérite qui ne dit jamais non à une mission dangereuse… Et qui n’a aucune pitié pour les Miliciens ou ces tarés du Vatican.




○ Prénom et Nom : Ria. Seulement Ria. RIA. Son vrai nom ? Anna-Maria Flores. Plus utilisé depuis qu’elle a quitté sa planète natale.
○ Age : 22 ans
○ Race : Humaine, y paraît.
○ Planète : Phos'il
○ Métier : Pilote, de tout et n'importe quoi, vers n'importe où tant que ça vole dans l'espace et que ça paie pas trop mal à la fin. Pas mal callée en piratage et bidouille informatique à ses heures perdues.
○ Crédits avatar : Sombra (Overwatch) by MichelleHoefener & SongJikyo




- Grand ou petit ? Ou entre les deux ?  

Elle atteint péniblement le mètre soixante ! Bon… OKAY. 159.7 cm pour être précis. Avec ses chaussures, on dirait presque qu’elle fait 1m62, hein. On va pas chipoter, hein. T’façon, c’est pas comme si les gens posaient la question. Elle est petite, point. Qu’elle fasse 59 ou 60 centimètres au-dessus du mètre, c’n’est qu’un tout petit mensonge de rien du tout… Puis, qui s’attarde sur la taille ? Elle est tellement jolie, la demoiselle… Et, de toute façon, aux commandes d’un vaisseau, c’est pas le physique qui compte, c’est le talent !

- T’as des signes particuliers ?

Pour une fille née sur une planète recouverte de glace, elle a la peau sacrément basanée. D’anciens, lointains ancêtres lui ont donné cette jolie couleur caramel. Du moins, sans doute. Sa famille ne vient pas de Phos’il. Seulement ses deux parents. Oh, et puis, détail insignifiant : elle est muette. Elle parle, d’une certaine façon, mais c’est pas sa voix à elle. C’est une voix robotisée à l’accent chargé d’une ancienne patrie appelée « Mexique » - quel nom étrange - qui répond à sa place. Si on ne la voyait pas, on la prendrait pour un droïde. Mais elle bien faite de chair et de sang. Il lui manque juste les cordes vocales.

- Décris-nous un peu ton style vestimentaire :  

Il est… rose. Mauve. Noir. Le tout, en accord avec ses yeux. Et son maquillage. Elle porte des combinaisons et tunique pratiques, qui ne manquent pas de classe et de sexytude, hein. Hey, elle aime être jolie sans en faire des tonnes, c’est tout. Elle a un style un peu décalé, mais c’est sa marque de fabrique. Elle est décalée, comme fille. Avec ses barrettes rose fluo sur le côté rasé de son crâne, déjà… Elles sont pas là que pour faire joli. Ça lui permet de parler aussi. Mais chut, c’est pas un secret. Puis ses griffes roses, ses grands yeux violets… Ca lui donne un aspect de chat de Cheshire, vous ne trouvez pas ?

- Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ?  

Ses barrettes roses sur le côté du crâne, qui continuent derrière pour former un dessin compliqué, et ses étranges gants qui lui font comme des griffes, et qui lui permettent d’accéder à l’interface de son système de communication. Que ce soit pour faire résonner sa douce voix robotisée ou communiquer autrement, via hologrammes roses générés par les microcircuits par exemple. Un objet très pratique, mis au point par son père au départ et bidouillé par ses soins à la suite une fois que ses besoins se sont manifestés. Il est toujours en constante évolution, surtout depuis qu’elle s’est mise à son propre compte en tant que pilote et qu’elle commence à côtoyer du monde. Et différents types de vaisseaux auxquels elle peut appareiller sa propre interface pour plus de réactivité dans son pilotage.

- Où te planques-tu ? (vaisseau, station orbitale, planète, etc.) A bord d’un vaisseau bien évidemment. Si ce n’est pas son petit bébé bien à elle, celui d’un autre, qu’elle chérira tout du long de la traversée. Dans le poste de pilotage. Ou dans ses quartiers. Rarement ailleurs mais elle peut faire des exceptions.

- Tu joues au poker (si si) avec un poulpe violet, un Xzblorg, un tapis qui parle et un droïde à tête de canard. Qui est-ce que tu surveilles ? Le poulpe évidemment ! Ca a plein de tentacules ces bêtes-là, donc d’autant plus de possibilités de tricher. Et elle est très mauvaise perdante ! On dirait pas comme ça, mais elle peut avoir un regard qui fait peur quand elle est sérieusement impliquée dans un jeu. Heureusement, elle s’implique rarement dans autre chose que piloter ou bricoler des circuits informatiques... Pour le plus grand bien de l’humanité.

- Dans les cantinas, qu'est-ce qu'on dit de toi ? Elle a réussi à se faire une bonne réputation. Du moins en tant que pilote. Intrépide, mais fiable. Elle n’a peur de rien derrière un système de pilotage ! Pour le reste, ça l’amuse d’entendre des réflexions sur son physique, même si elle ne semble pas y prêter grande attention. Parfois, on croit que muet = sourd, et parfois, ça se prend une réflexion acerbe sur l’intelligence rudimentaire comparée à certains animaux. Sinon… On se demande aussi ce qu’elle a avec son obsession pour la couleur rose. Et il paraît que l’étrange chose sur sa tête, c’est parce que sa maman l’aurait bercée trop près du mur… Enfin, on dit des tas de choses, mais peu la comprennent vraiment.

- Les lois, la politique, la Confédération du Commerce, l'écologie... t'en penses quoi de tout ça ? Ria est une gentille fille. Elle ne tuera sans doute jamais personne, à moins d’avoir peur pour sa vie, elle n’est pas vraiment au courant de la politique de la Galaxie, elle ne fait commerce que de ses talents et l’écologie… Bah oui c’est important mais elle n’a pas vraiment de compétences pour lutter contre. A moins de voguer vers une planète propre et de prendre de bonnes résolutions pour ne pas l’empoisonner celle-là. Bref, c’est pas vraiment une hors-la-loi, même si elle peut faire des exceptions tant que ça lui permet de piloter. Elle aime voler, et elle aime encore plus lorsque l’adrénaline entre en jeu, alors les boulots qu’elle prend ne sont pas toujours « clean ». Elle a pas peur d’y risquer sa peau. Enfin… Pas trop.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ? Ria n’est pas le genre de fille réglée comme une horloge, mais elle a ses petites manies et ses habitudes. Elle se lève quand elle se lève. Ca dépend de quand elle est allée se coucher. 6 ou 7h de sommeil, et la voilà d’attaque. Elle aime vérifier ses équipements avant d’être parée à entamer la journée. Elle partira jamais sans être sûre que tout fonctionne. Une douche et des vêtements plus tard, elle entame un petit déjeuner, souvent sur le pouce avant de rejoindre sa salle de pilotage. « On ne mange pas dans la salle de pilotage ». C’est propre, c’est épuré, c’est soigné. Et une fois qu’elle est lancée, c’est difficile de lui rappeler qu’il y a trois repas par jour et qu’il faut dormir parfois. Le reste de la journée dépend du paysage spatial, et des visites éventuelles, des attaques de pillards ou des astéroïdes bizarrement indétectables au radar…

- Si tu trouves la planète Alpha, qu'est-ce que tu fais ? Ce qu’elle fait ? Elle gueule dans tous le vaisseau (ou… presque), elle saute de joie dans tous les sens… Elle fera également probablement savoir haut et fort à toute la galaxie qu’elle est le premier pilote à retrouver la planète perdue ? En toute modestie, bien entendu. Après ? Bah elle n’a jamais été du genre à rester en place. Alors, visiter, ok. Se faire un petit pied à terre, sans doute. Y rester ? Ahaha… non.


Ria a toujours eu la tête dans les étoiles… Née de son petit nom Anna-Maria Flores, sur la planète de Phos’il, en cette année bénie 123 456 768 de l'ère Jabba, de deux parents qui s’aimaient, et qui l’aimaient, malgré le fait qu’elle soit née sans cordes vocales fonctionnelles… Ria a toujours eu la tête dans les étoiles…

Son père est mécano et coursier. Sa mère est professeur de chant. Deux professions qui n’avaient absolument rien à voir et pourtant le couple s’entendait à merveille. Cela dit, difficile d’imaginer que la maman ait pu un jour transmettre ses connaissances à sa fille, qui pourtant adorait l’écouter chanter. Mais elle adorait encore plus assister son père dans son atelier, et ne rêvait elle-même que de piloter elle aussi une de ces petites motos super rapides. Sa mère n’était pas vraiment ravie à l’idée. Mais son père avait déjà remarqué les compétences assez exceptionnelles de sa fille en pilotage. Plus qu’en mécanique d’ailleurs. Ria était maligne mais il préférait la mettre sur des tâches qui relevait plus de l’électronique que de la mécanique. Elle cassait toujours quelque chose, malgré toute sa bonne volonté…

Il n’y a pas grand-chose à dire sur l’enfance de la petite Ria. Une petite fille gentille et passionnée par tout ce qu’elle pouvait voir et expérimenter. Une petite famille aux revenus modérés, vivant sa vie tranquille sur Phos’il. Ses parents espéraient que Ria restent avec eux sur leur jolie planète glacée, mais naquirent bien vite de grands projets de pilotage interplanétaire qui provoquèrent au départ quelques tensions, surtout avec sa mère. Ils n’avaient tout simplement pas les moyens de réaliser ses rêves ! Pourquoi ne pouvait-elle pas suivre les traces de son père, si elle souhaitait tant que ça piloter ?

Parce que Ria ne souhaitait pas rester à moins de 200m de la surface d’une seule et unique planète… Parce qu’elle rêvait des étoiles et qu’elle ne voyait pas pourquoi c’était juste impossible ! L’argent, il y en avait. Pour ses études. Bien assez pour qu’elle se lance. Mais elle ne voulait pas faire d’études.

Un jour, elle revint à la maison, avec une surprise. Après avoir passé des mois à faire de petits boulots après les cours, pour payer des cours du soir de pilotage, elle avait réussi son permis de pilote interplanétaire ! Si elle avait su que ça allait entraîner l’apocalypse dans la cuisine de leur petit pied à terre… Elle l’aurait certainement gardé pour elle. Elle n’avait que 17 ans. Il lui restait un an avant de pouvoir seulement décoller d’une planète avec un vaisseau. Mais ses parents ne comprenaient pas son entêtement.

S’en suivit une année compliquée… Ou Ria passait le plus clair de son temps à chercher d’autres petits boulots et à éviter ses parents. A éviter le sujet de l’université. Elle bricolait, tout un tas de trucs, elle était douée en informatique et électronique. Depuis que son père lui avait confectionné un système pour qu’elle ait une interface de communication plus simple que le langage des signes, elle pouvait hurler son mécontentement. Et puis… finalement…

L’anniversaire de ses 18 ans fut sans doute le plus beau jour de sa vie. Lorsque son père lui remis les clés d’un petit vaisseau de transport de type Skyjet. Un modèle assez ancien, mais retapé par son père…

Elle était fin prête à se lancer dans l’aventure de sa vie ! Enfin, c’était à la condition seule qu’elle passe deux ans sur la planète Celur, pour parfaire ses compétences de pilotage et surtout d’astronavigation dans une petite université – beaucoup moins chère que celle prévue à la base. Au vu des efforts qu’avaient fournis ses parents pour lui offrir ce qu’elle voulait, elle ne refusa pas. Et leur promis de rembourser même une partie lorsqu’elle le pourrait. Ils refusèrent, bien entendu, mais aujourd’hui, quatre ans plus tard, diplôme en poche et une réputation qui commençait à fleurir depuis deux ans, elle leur envoyait quand même de l’argent régulièrement pour améliorer quelque peu leur train de vie.




○ Prénom et Nom : Milo Potter – Née Mila McCarthy
○ Nom de code : Switch
○ Age : 21 ans
○ Race : Mutant
○ Alignement : Magneto
○ Métier : Etudiante à Columbia (Informatique) – Bloggeuse
○ Pouvoir : Technopathie

C’est un peu comme avoir une interface Bluetooth ou Wi-Fi dans le cerveau, capable de se connecter, « pirater » et collecter des informations des différents périphériques qui m’entourent. Que ce soit un téléphone, le serveur d’une grosse société, une caméra un peu trop gênante qui m’aurait filmée à faire des choses illégales ou encore l’ordinateur de l’administration de New York… Une sorte de télépathie un peu compliquée avec les ordinateurs quoi.

Enfin, ça a l’air cool comme truc. Ne plus avoir besoin de sortir son téléphone de sa poche pour devoir répondre à un SMS. C’est génial pour se changer les idées en cours d’histoire ronflant ! Ouais, j’y croyais aussi au début, sauf que c’truc-là, ça s’arrête ja-mais. Ça marche en deux parties… Une partie active où je peux avoir accès à tout ce que je veux. La partie cool. Et la partie merdique… Où je suis une antenne réseau à moi toute seule. C’est… comme avoir des notifications non-stop dans la cervelle, même quand vous dormez ! « Hey, t’as reçu un message ! » « Hey, truc a posté sur Instagram ! » « Hey, t’as un coffre à débloquer sur Clash Royal ! » « Dalton a posté une nouvelle photo ! » J’t’en foutrais moi… Et j’ai beau éclater mon téléphone à chaque fois contre un mur, ça change rien. Chaque petit appareil dans un rayon de 50 à 100m me bip dans l’crâne. Alors j’ai arrêté d’éclater mes smartphones, ça revenait trop cher en rachat.  

Du coup, je prends des cours, pour essayer de mieux comprendre c’te truc qui a envahi mon cerveau. Un jour peut-être, je trouverais ce fameux bouton « shutdown ».

C’que j’ai commencé à comprendre, c’est que ça passe par les ondes électromagnétiques. Ça me permet de faire d’autres choses parfois… En me concentrant très fort. Eteindre les lumières sans avoir à appuyer sur l’interrupteur, par exemple. M’enfin, neuf fois sur dix, elles explosent… Alors j’bouge mon cul pour aller éteindre. Ça évite de devoir ramasser du verre par terre.

○ Crédits avatar : Original Character by Yuumei 1 & 2


 

 
- Grand ou petit ? Ou entre les deux ?  La plupart des mecs sont grands. Les filles ont généralement ma taille, voire un peu plus grandes. J’suppose que je suis dans la moyenne. 1m64, selon le médecin la dernière fois. Bon, c’est pas si mal. Avec des talons ça pourrait le faire, mais j’suis pas le genre à en porter. Les boots et vieilles baskets, c’est tellement plus confortables.
 
- T’as des signes particuliers ? Mis à part les grosses cernes que je me tape sous les yeux, et que je maquille au maximum pour ne pas avoir l’air d’un zombie sorti de sa tombe ? J’ai des yeux… un peu bizarres. Ils sont très… très verts. Un peu trop vert, vous voyez le genre ? Limite s’ils ne brillent pas dans la nuit à force d’être presque fluorescents. Puis, quand mon pouvoir s’active – enfin… quand je l’utilise vraiment –, y a des trucs qui passent dans mes yeux. Comme des lignes de code en mode accéléré. Un peu à la néo-Matrix. Ça, ça veut dire que je ne vois plus que l’interface qui me permet de voir ce que j’essaye de contrôler, ou de pirater. C’est compliqué à décrire, mais en tout cas, ma vision change. Pas la peine de me faire des signes. Par contre… évitez de hurler, je ne suis pas sourde pour autant !

Sinon, les filles envient ma couleur de cheveux. Mais ça, ça n’a rien à voir avec mon pouvoir. Mon père est roux. Paraît que ça vient d’origines lointaines irlandaises.
 
- Décris-nous un peu ton style vestimentaire : Je sais pas s’il y a un nom pour décrire mon style vestimentaire… Entre le Rock et le KPop, en passant par le Kawaii… Quoi ? Non ça vous dit rien ? Ok, on va faire plus simple : j’aime les vêtements décalés. Je porte généralement des jeans slim noirs ou des jupes plissées avec des collants troués. Des bottes plates ou des vieilles baskets. Des chemises à carreaux ou des tops trop grands. J’ai pas beaucoup de formes sous mes vêtements. Je suis plutôt « planche à pain », selon les mecs. Même si je proteste, j’ai quand même de jolies fesses. Par contre, ouais, j’ai le look rebelle. Celui que les filles des autres filières de Columbia évitent (ouais parce qu’en informatique, les filles ça court pas les rues). Le style qu’on regarde pas forcément. J’aime les bonnets à oreilles de chat. J’trouve ça mignon, et j’en ai rien à faire de ce que pensent les autres.
 
- Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ? Je sors rarement sans mon casque sur les oreilles, mon ordinateur portable, et les clés de ma moto. Et, souvent, mon violon me suit aussi. Je sais pas pourquoi, ça calme mon pouvoir quand je me concentre sur la musique. Alors j’en abuse. Ça m’arrive même de dormir avec. C’est souvent la seule façon que j’ai pour réussir à dormir... Le casque, hein. Pas le violon. Mais lui aussi, il m’aide. J’pensais devenir violoniste avant… que toute cette merde se déclenche. J’ai gardé un bon niveau.
 
 
 
- T’as Facebook ? Twitter ? Tumblr ? T’es geek ? J’ai pas Facebook. J’vois pas l’intérêt de Tumblr. Mais j’suis sur Twitter. Faut bien faire de la pub pour mon blog et se tenir au courant des infos. Bon, ok, je suis sur d’autres trucs aussi. Genre Instagram et ces conneries inutiles. Mais je poste pas grand-chose. Par contre, c’est intéressant pour suivre certaines… actualités. Bref, quand on a une antenne relais dans le cerveau, faut faire le tri sinon tu risques d’être noyé sous les notifs, tu vois l’genre ?

- Ta famille est cool et fonctionnelle ? Ma famille est super cool et fonctionnelle ! Ouais. Sans moi. Je suis sûre que depuis que j’ai quitté la maison, là-bas tout va bien. J’appelle jamais pour demander, remarque. Je leur souhaite d’ailleurs tout le malheur du monde. Mais je suis certaine, au fond, qu’ils se portent mieux sans « un dangereux monstre à la maison ». J’les emmerde. Chaleureusement.

- C'est quoi tes passe-temps, dans la vie ? Avant, c’était le violon. J’en joue toujours mais ça n’a plus la même place dans ma vie. Aujourd’hui, j’écris. Je relate les actualités mutantes sur mon blog. Enfin, j’essaie. Puis, depuis quelques temps, depuis que je commence à un peu mieux maîtriser mon pouvoir en fait, j’ai rejoint la Confrérie. Alors mes passe-temps, le soir, c’est de lutter aux côtés de mes camarades. Ouais, mais pas forcément de façon agressive pour ma part, on va dire. Je suis pas forcément d’accord avec tout ce que Magnéto pense, mais des deux camps, j’ai décidé que c’était celui qui me convenait le mieux. Je veux pas spécialement faire de mal aux humains, mais… Bref, c’est pas le sujet. C’est pas comme si j’avais un pouvoir offensif, de toute façon... Juste carrément intrusif. Et parfois, ça peut être très pratique. Sinon je fais un peu de sport. Pour me défouler de temps en temps. Ça aussi ça aide un peu à dormir. Et puis, faut bien que je réussisse à soulever ma moto malgré mon gabarit.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ? Si j’ai dormi… Je me lève. Sinon, j’aurais probablement passé la nuit sur mon ordinateur, à écrire ou à entraîner mes compétences de piratage… et à renflouer mon maigre portefeuille. Ou à réveiller les voisins de mon petit appart un peu minable au centre de New York, ou de l’hôtel abandonné de la Confrérie, à coup de violon. Si j’ai le temps, je fais un peu de sport, avant de me préparer pour ma journée de cours. Je prends ma moto, et mes affaires, et je traverse New York à coup d’AC/DC dans les oreilles. Elle n’est pas complète, la journée, ensuite. J’évite les cours qui ne me servent à rien. Quand je ne suis pas en cours, je flâne sur le campus ou dans le parc. J’aime l’air frais, malgré tout. Une fois les cours terminés, je rejoins généralement la planque de la confrérie pour commencer une journée différente. S’il n’y a rien à faire, au moins, il y a des gens avec qui discuter. Ou alors je rentre chez moi, faire du sport à la salle ou de la musique dans le métro, n’importe quoi pour réussir à m’écrouler sur mon lit et dormir.

- Si tu pouvais passer dans le journal de 20h, qu'aurais-tu à dire ? Ce qu’essaie de dire mon blog depuis… trois ans maintenant. Arrêtez de faire l’autruche et regardez le monde en face. Evoluez ou acceptez simplement votre infériorité. Parce que vivre dans un monde qui nous fait peur, pour moi, c’est terminé. Et comme de toute façon, je ne peux PAS éteindre mon pouvoir, avec leurs idées à la con là, je me vois déjà croupir dans une cellule pour éviter que mon pouvoir ne soit utilisé à mauvais escient… Clairement pas mon projet de vie. Je ne suis pas du tout fan de l’éradication, cela dit. Par principe moraux et parce qu’une vie reste une vie. Un humain idiot ne mérite pas de mourir parce qu’il est con… Même si parfois, j’ai très envie de leur pourrir la vie… Et croyez-moi, certains secrets que les gens pensent cacher dans leurs téléphones suffiraient à détruire leur vie de rêve s’ils étaient révélés.

- Si tu pouvais devenir mutant (si t'es humain) ou humain (si t'es mutant), tu le ferais ? Foutue question… Oui. Non. J’en sais rien… C’est usant, vous savez, de pas réussir à avoir l’esprit en paix cinq minutes ! J’ai déjà essayé les cages de Faraday mais c’est encore plus horrible que d’être à l’extérieur. Ca bourdonne comme si mon propre pouvoir me résonnait dans le crâne… Alors il me resterait quoi ? L’exil en terres australes ? Avec juste une ligne terrestre pour ne pas me sentir seule au monde ? Peut-être que je le ferais… Mais j’en doute. Ça fait partie de moi, et je vivrais certainement avec, jusqu’à réussir à comprendre comment éteindre cette chose. Je suis assez bornée dans mon genre. Pas du genre à abandonner pour la facilité. Puis y a quand même des trucs géniaux avec ce pouvoir. Si mon copain me trompe, je le sais tout de suite, par exemple…
 


 

Mon histoire, c’est sans doute la banale vie pourrie d’une mutante… Je ne vais pas entrer dans les détails des treize premières années de ma vie. Elles sont sans grand intérêt…

Mon père est un riche homme d’affaire, humain, de Chicago. Ma mère est humaine également et joue parfaitement bien la douce et stupide femme au foyer élevant ses trois – maintenant deux – beaux enfants comme les petits princes (et princesse) chéris du grand empire McCarthy. Mon père aimait à nous rappeler que la fortune familiale venait du sang et de la sueur – ou de la sueur et du sang, je ne sais plus – versés par ses ancêtres pour ramasser le moindre petit dollar qu’ils ont pu trouver en débarquant sur le sol américain et le faire fluctuer. Venaient d’Irlande, nos ancêtres, il paraît. Moi je pense plutôt que l’un d’eux a dû bien s’en tirer pendant les années de la prohibition, et des mafias locales, avant de prendre gentiment sa retraite et de faire des enfants.

J’ai donc un grand frère, et un petit frère. Aux dernières nouvelles, ils sont humains. Pour le moment. Moi, j’avais 13 ans quand mon pouvoir s’est dévoilé. Le jour de mon récital de violon. J’étais douée. Trop douée. L’école où j’allais prévoyait de m’envoyer ailleurs, pour parfaire mon talent. Et c’est juste avant de commencer à jouer que … tout a explosé. Les enceintes, les lumières, tous les appareils pour contrôler la sonorisation de la salle… J’étais tellement stressée, que ça a explosé d’un coup. Et je me suis écroulée, terrassée par un mal de crâne foudroyant. En me réveillant à l’hôpital, le lendemain, j’avais les yeux verts et plein de bip dans la tête. Ma première insomnie… et pas la dernière.

J’ai essayé de vivre avec. De continuer le violon malgré tout. De faire comme si ce n’était rien. Mes parents essayaient aussi. Mes frères aussi. Mais je voyais leurs regards, constamment à me surveiller comme si j’étais capable… du pire. J’étais capable du pire, mais j’avais l’espoir qu’ils me faisaient confiance. Oui, j’avais le pouvoir de les espionner, fouiller leur vie, même si elle n’avait de mystérieuse ou palpitante, mais je n’en avais aucune envie à l’époque. Mais au bout de quelques temps, cette suspicion constante commençait à me rendre… dingue !

Alors j’ai commencé à me demander… pourquoi ils avaient si peur que je fouille dans leurs affaires ? Et j’ai trouvé pourquoi. Mes frères n’avaient rien de passionnant. Sauf pour Tristan, l’ainé, qui était un peu trop attiré par les hommes apparemment. Grand bien lui fasse, c’était mon frère, je l’aimais malgré tout, je n’allais pas faire son coming out à sa place. Mon père, c’était autre chose. Vices cachés dans son entreprise, et deux maîtresses… Un fait que n’ignorait pas ma mère, mais qui n’avait aucune envie que son mari s’en aille, et qui donc fermait les yeux comme si ça n’avait pas d’importance.

Quand j’ai tenté de confronter mon père, il m’a traité de tous les noms (monstre et abomination de la nature revenaient souvent…), et m’a menacée de me livrer à la LIRAH – à l’époque, c’était juste un nom qui faisait peur à la télé lorsque j’entendais parler des mutants – si je venais à révéler quoi que ce soit.

Je crois que j’ai perdu foi en ma famille, ce jour-là… J’avais seulement seize ans. Qu’est-ce que je pouvais faire à part la fermer et retourner étudier mes cours ? Classiques. Le violon était devenu un lointain rêve depuis que j’étais incapable de jouer sur une scène sans faire surcharger le moindre appareil électronique dans un rayon d’une centaine de mètres.

J’ai vécu un an dans la peur que mon père mette ses menaces à exécution, fermant ma gueule et jouant la petite fille sage… en planifiant ma fuite de cet enfer et en entraînant mon pouvoir et mes capacités de piratages innées. Je n’allais pas prendre le risque de voler mon père, mais il avait des associés tout aussi véreux que lui dans son entourage, qui ne prendraient pas le risque de dévoiler quelques étranges pertes bizarres, de petits montants, sur leur énorme compte en banque.

Puis, sans dire au revoir, j’ai tout simplement fugué.
Un jour je suis partie, j’ai pris mes affaires dans un sac à dos comme si j’allais à l’école, et j’ai quitté la ville. J’ai rejoint New-York. A l’aide d’un faux dossier, j’ai rejoint une école, en me faisant passer pour la fille d’un riche homme d’affaire toujours en déplacement. J’ai changé de nom – et j’ai été très … inventive dans le choix de mon nouveau nom, pas vrai ? –, j’ai loué un petit appart, et j’ai continué ma vie. Seule. Commençant à écrire mon blog dans la foulée. A me faire un nom sur la toile. Et sur le darknet aussi…

Puis j’ai terminé mes études à 18 ans et je me suis inscrite en fac d’informatique à Columbia.
A 20 ans, j’ai rejoint la confrérie, en leur vendant mes services. Enfin, façon de parler. Ils me versent pas un copeck. Mais j’ai mes moyens à moi de me trouver de la thune pour vivre, vous en faites pas.

Et aujourd’hui… Bah je vis ma vie. En espérant pouvoir continuer comme ça.
 

 


Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Kida le Dim 27 Aoû 2017 - 12:30, édité 20 fois





Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Dim 16 Avr 2017 - 18:54
Kida a dit :



○ Prénom et Nom : Laila Kjelland
○ Age : 28 ans... ou dans ces eaux-là.
○ Nationalité : Norvégienne
○ Métier avant l'apocalypse : Etudiante en Doctorat Vétérinaire
○ Lieu de vie : Difficile de savoir où Laila vit. Dans la forêt, quelque part. Dans les monts qui bordent Vannstad. Pas si loin que ça du camp, mais pas au camp. Et elle ne souhaite pas y vivre. Mais elle a plusieurs endroits de vie : La vieille ferme de ses grands-parents; La vieille cabane de trappeur au fond des bois qu'ils ont retapée ensemble, avec Bom'Pa, il y a longtemps; Différentes grottes et endroits plus ou moins sûrs; Puis, bon, ça lui arrive de squatter...

○ Occupation actuelle : Trappeuse - Vétérinaire

Elevée depuis toute petite par son vieux grand-père trappeur, elle connait tout ce qu'il faut savoir pour la survie dans les épaisses forêts norvégiennes. Forte de ses études - à peine terminées avant l'apocalypse - en médecine vétérinaire, avec doctorat spécialisé pour animaux sauvages, il lui arrive d'échanger ci et là ses talents et ses proies contre des fournitures ou un autre type de nourriture. Elle n'en peut plus des écureuils. Mais généralement, elle préfère rester seule. Ou au moins, libre de ses mouvements. La vie enfermée au camp ne l'intéresse pas. Troquer avec eux, ça par contre, elle n'a rien contre.




- Grand ou petit ? Ou entre les deux ? Laila n'est ni grande, ni petite. Elle est de taille moyenne, avec une corpulence standard. Voire un peu plus musclée que la norvégienne habituelle. Elle vit à la dure depuis deux ans, faut dire, et faisait pas mal de sport avant ça. Elle est mince, rationnage oblige, mais pas maigre, signe qu'elle chasse et réussit à se nourrir correctement la plupart du temps.  
 
- T’as des signes particuliers ? Quelques fines cicatrices. La vie en forêt n'est pas de tout repos, surtout quand la forêt est peuplée de morts qui marchent. Mais aucune de vraiment notable ou qui gâche quelque chose à son physique. Ses cheveux châtains clairs sont plus sombres aujourd'hui, coiffés en dreads et tressés sur les côtés de son crâne pour qu'ils ne la gênent pas pendant ses chasses. Elle a surtout les mains calleuses et abimées. Et des prunelles grises assez jolies. Oh, et un tatouage qui recouvre son bras droit, souvenir des années rebelles. Sa grand-mère a failli faire une syncope quand elle est revenue pendant les vacances avec.
 
- Décris-nous un peu ton style vestimentaire : Des morceaux de tissus, de cuir, et de peaux, rapiécés, qui forment une armure assez épaisse autour d'elle, pour résister au froid (surtout) et aux morsures de zombies (c'est cadeau bonus). Enfin, un minimum. Ca arrive que leurs dents transpercent le cuir épais qu'elle réussit à fabriquer, mais il leur faut un peu plus de temps que celui d'une morsure rapide dans le feu de l'action. Tout dépend toujours où ça mord. Oh, et une large capuche. Parce qu'il pleut ou neige souvent dans ce foutu pays. Elle adore son pays, c'est pas la question. Elle a des gants pour protéger ses mains. Puis d'épaisses bottes qu'elle a trouvées et améliorées avec d'autres morceaux de cuir greffés dessus. C'est lourd tout ça, mais ça vaut le coup. Puis elle a l'habitude maintenant.
 
- Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ? Elle ne se sépare jamais de son couteau, ni de son arc sauf rares occasions. Le premier était à son grand-père. C'est un grand couteau de chasse stylisé aux sigles nordiques. Le second lui a été offert à son 18e anniversaire. Un bel arc composé, à poulie, avec quelques flèches de bonne qualité mais la plupart taillée par elle-même. Ce qui ne retire rien à leur qualité artisanale, mais ça ne vaut jamais ses anciennes flèches. Ces deux objets particuliers éveillent parfois des souvenirs merveilleux, parfois douloureux, mais elle les garde précieusement. Elle a d'autres armes, mais celles-là sont d'une qualité rare en plus d'être simplement précieuses à ses yeux.
   
- Tu parles norvégien, c'bon ? Et anglais ? Elle cause norvégien comme une fille de la campagne de Vannstad qui a fini par vivre quelques années sur Oslo et son parlé plus classique. Plutôt bien donc, parfois avec des expressions un peu bizarres pour les biens élevés de la ville, mais c'est à peine notable aujourd'hui. Anglais... Elle le baragouine un peu. Les trucs usuels. Enfin, heureusement qu'on est pas aux US comme dans toutes les vieilles séries de zombies qui passaient sur le vieux poste de Bon'ma, tard le soir, pas vrai ? Elle connait deux ou trois mots de français, à force de les entendre dire par les touristes. Mais c'est tout. Pour le reste... Y a les mains.

- Si tu te faisais mordre, tu le dirais aux autres ? A qui ?... A Rudy ? Il s'en fout Rudy. Qui c'est Rudy ? Le vieil ours brun énorme et couturé de cicatrices qui zone dans le coin de la cabane de trappeur de Bom'Pa. Elle l'a trouvé quand elle était p'tite. Sans maman. Blessé. Avec son grand-père, ils l'ont soigné, nourri et l'ont finalement relâché dans la forêt quand il a pu se débrouiller tout seul. Il a des griffes acérées mais il n'a jamais attaqué les deux humains qui lui ont sauvé la vie. C'est pas comme si elle pouvait s'approcher pour lui faire un gros câlin non plus, mais il est pacifiste avec elle. Sinon, ça reste un ours brun de tout ce qui a de plus dangereux pour l'homme et ses proies, hein... Mh ? Ah ! Pour en revenir à la question... Nan. Elle se suiciderait bien gentiment dans son coin préféré de la forêt, si elle arrive à l'atteindre.

- Tu as 9 zombies face à toi et tu es tout seul. A droite, un ravin, à gauche, une vieille grange en ruine. Tu as une batte de baseball. Tu fais quoi ? Elle court vers la grange. Si elle peut en dégommer un ou deux en passant, et une fois à l'intérieur, elle se démerde pour monter à l'étage, avant de sortir de la grange par les fenêtres, aller jusqu'à l'entrée et essayer de les enfermer dedans avant qu'ils ne ressortent. Puis, deux pierres, quelques brindilles, du feu et plus de zombies. Bon, plus de grange non plus remarque...

- Tu dois choisir : tu sauves la mamie, l'enfant ou l'humain super sexy qui te fait de l'œil ? Elle a du mal à voir la mamie comme l'avenir de l'humanité. Elle aura aussi du mal à voir le mec sexy comme avenir. Même s'il est vrai que... Apocalypse oblige, elle serait loin de dire non au mec qui lui fait de l'oeil un jour venu où ils auraient le temps et la sécurité voulue pour partager un peu de chaleur humaine... S'il veut survivre, il doit être capable de sauver sa peau tout seul. Sinon, l'avenir de l'humanité n'est pas gagnée... Le gosse... Rha. Elle déteste les gosses. Ca fait toujours une connerie, ces bêtes-là. C'est trop con. Mais ouais, bien sûr qu'elle le sauverait. Jusqu'à ce qu'il fasse une autre connerie qui le tuera forcément, mais elle essayera de le sauver. Au moins assez longtemps pour qu'il devienne un peu plus mature et moins crétin. Du moins, faut l'espérer.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ? Se lever aux aurores. S'occuper de ses bêtes, bien à l'abri dans la ferme de ses grands-parents, à savoir un poney et un âne. Aller vérifier les pièges. Aller chercher de l'eau. Se mettre en chasse, ou à la pêche dans une rivière, ou en route vers un lieu de troc connu, avec un vieux pêcheur, un éleveur de chèvres, ou un campement trop plein de gens. Soigner une chèvre ou un autre animal. Avant d'aller repositionner des pièges. Faire un feu. Manger. Tuer les morts sur le chemin s'il y en a. Dépecer les proies. Faire sécher les peaux et la viande en lieu sûr. Tanner les peaux qui sont sèches pour faire du cuir. Ranger la viande sèche pour plus tard. Puis atelier couture. Taper la causette avec elle-même, ou bien à quelqu'un si elle est accompagnée. C'est rare mais ça arrive qu'elle tombe sur des petits perdus dont il faut retracer le chemin. Ou qu'elle reste squatter. Puis aller dormir après être sûre d'être en sécurité.

- C'est la fin du monde ou tu crois qu'un jour, tout redeviendra comme avant les zombies ? C'est pas la fin du monde. Mais elle croit pas que ça redeviendra comme avant... Ca peut pas. Pas après ça. Ou d'ici mille ans peut-être. D'ici là, on ne sera plus que poussière alors peu importe. Elle vit au jour le jour. Elle espère bien qu'un brin de civilisation persiste, même si elle ne veut pour le moment pas en faire partie. Elle trace très bien sa route toute seule. Pour le reste, elle laisse les choses faire.


" Qu'est-ce qu'on en a à foutre de ce qu'on f'sait avant ? J'arpentais pas la forêt, été comme hiver, un arc à la main, vous croyez ? Bah détrompe-toi mon gars, parce que c'bien comme ça que j'ai été élevée ! "

Ce qui est sûr, c’est que Laila Kjelland n’a pas eu la vie tout à fait normale de la norvégienne lambda. Et c’est sans doute ce qui lui a permis de rester en vie jusqu’ici et de survivre à l’apocalypse zombie. Non pas qu’elle ait été entraînée sciemment à y survivre. C’est juste… une foutue coïncidence.

Sa mère est morte en la mettant au monde. Son père ? Ses grands-parents n’ont jamais su qui c’était. Juste un moins que rien qui a réussi à engrosser leur fille chérie alors qu’elle avait quitté Vannstad pour Stavanger et les beautés de la ville. Ca lui a bien réussi… Du coup, le bébé est arrivé dans la ferme forestière des vieux parents de la défunte maman. Ils n’avaient pas d’autres enfants. Et c’était hors de question que l’enfant soit élevé par des inconnus. Alors ils en ont fait leur fille. Encore une. A une époque où ils n’étaient plus aussi jeunes, et où ils avaient le cœur brisé par la perte récente.

Ce fut difficile, pour tout le monde, au départ. Grand-Père, alias Bom’Pa, était fermé à l’amour pour la petite. Il disparaissait souvent dans les bois, laissant sa femme, Bon’Ma, élever le bébé comme elle pouvait. Puis, un jour, le bébé, grandi de quelques années, suivit gentiment et innocemment son bourru et grognon grand-père dans les bois.

" Au début, j’lui rappelais trop sa fille… Mais après, il a commencé à m’emmener avec lui et à voir les différences. Maman, elle était pas intéressée par la forêt. Moi j’voulais voir que ça ! Apprendre à chasser, pêcher, connaître les plantes, et les animaux "

Un jour, elle devait avoir 12 ou 13 ans, ils ont trouvé un petit ourson blessé et perdu dans les bois. Laila voulait l’approcher, mais son grand-père le lui a interdit tout de suite. Les ours, c’est jamais seul ! Et les mamans ours, ce sont de vraies teignes pour protéger leurs petits. C’est que quand ils ont trouvé le corps de la mère, tuée par des flèches de braconniers, qu’ils ont enfin recueilli l’ourson pour l’emmener ailleurs, le nourrir et le soigner. Elle l’a appelée Rudy ! Et depuis ce jour, elle voue une haine sévère contre les braconniers et une passion pour le soin porté aux animaux. Elle voulait déjà devenir quelque chose comme vétérinaire. Mais cette fois-là, elle s’est trouvé une vraie vocation. En plus de lutter contre le braconnage. Certes, son grand-père et elle chassaient, mais pas n’importe quelles proies. Tout dépendait des saisons et de l’évolution de la faune.  Et surtout pas les ours bruns, ni les loups, espèces rares et protégées.

" T’aurais vu leur tête, mon gars… Quand je leur ai dit que je voulais aller étudier à Oslo, dans la meilleure école du pays. On avait les moyens, hein, c’est pas le souci. Mais Maman était morte comme ça alors ils avaient peur aussi… "

Pourtant, elle a réussi à partir. L’argent n’était pas un souci, mais c’était pas facile non plus alors elle prit un boulot à temps partiel pour payer une partie de ses longues études. Pendant quelques années, elle découvrit c’que c’était que la vie en ville… Avec beaucoup de gens qui vous ignorent – et veulent vous ignorer. Elle a pris goût, lentement, aux fêtes étudiantes et s’est même faite tatouée. Elle a changé. En mieux, sans doute. Sans oublier ce que ses grands-parents lui avaient appris mais apprenant de nouvelles choses. Bon, ils ont quand même failli péter les plombs quand elle est rentrée pour les vacances, avec son nouveau look et son tatouage. Mais bon… Elle était vivante. Et certainement pas enceinte.

" Pas eu le temps de mettre mes études en pratique, par contre… L’apocalypse zombie, tout ça… "

Elle était rentrée chez les vieux pour d’autres vacances. Son diplôme presque en poche. Enfin, le doctorat final qui allait lui permettre de s’installer à Stavanger, et pouvoir ainsi veiller sur ses grands-parents et vivre de sa passion. Sauf que, alors qu’elle était en promenade dans les bois avec son grand-père, et qu’ils revenaient d’une chasse fructueuse, ils ont découvert la ferme sans dessus dessous. Y avait des gens… bizarres, qui avaient attaqué Bon’Ma alors qu’elle s’occupait du potager. Et c’était elle qu’ils étaient en train de bouffer ! Laila est restée figée, dans l’incompréhension la plus totale. Mais son grand-père… Il a perdu la tête et leur a foncé dessus. Il n’a pas fait long feu. Même si elle s’est réveillée à temps pour user de son arc et de ses flèches pour en tuer un ou deux elle aussi. Trop tard, il fut mordu.

" J’ai essayé de le soigner. Comme tout le monde l’aurait fait… La ville était trop loin. La télé et la radio émettaient des signes bizarres. Le téléphone et les ambulances répondaient pas… Alors je l’ai regardé mourir, et devenir une de ces choses. Et j’ai abrégé ses souffrances. J’ai vite remarqué qu’il fallait viser la tête, en tirant sur ceux qui ont mangé Bon’Ma… Et j’ai compris que quelque chose clochait vraiment… Quand même. "

Elle a jamais vraiment fait confiance aux groupes. Elle a récupéré tout ce qu’elle pouvait, et elle s’est faite sa petite vie en forêt. Elle en a rencontré des gens. Mais elle peut très bien se démerder toute seule. Parfois, elle a des élans de socialisation et reste plus longtemps qu’elle ne devrait. Parfois, elle n’intervient pas si elle voit qu’ils n’ont pas besoin d’elle. Et qu’elle n’a pas besoin d’eux.

" Quoi ? Le camp ? Pfeuh. J’ai rien contre les grottes. Mais j’suis pas un ours, moi. Rudy est toujours dans le coin, tu sais ? Si j’voulais, j’pourrais aller hiberner avec lui. Mais c’est plus marrant dehors. "




○ Prénom et Nom : Casey Sandoval
○ Nom de code : Black Cat
○ Age : 19 ans
○ Race : Mutante
○ Alignement : Prof Xavier
○ Métier : On pourrait croire qu'une fille comme moi finirait voleuse de haut niveau ou un truc du genre... Mais j'me suis lancée dans le stylisme. Je désespère pas pouvoir refaire le style des uniformes des X-Men un jour. Mais jusqu'ici, ils préfèrent leurs combinaisons ultra-moulantes. Remarquez, ça me va aussi...

○ Pouvoir : Transformation partielle (chat noir)

Les oreilles noires, les yeux jaunes félins, les moustaches, les mains et les pieds qui se transforment en pattes avec des coussinets, de la fourrure jusqu'au coude, et des griffes surtout, la petite queue noire... J'ai pas le luxe de me transformer complètement en chat. Juste en une sorte d'hybride étrange. Au départ, toutes ces caractéristiques sont apparues d'un coup : un jour, j'étais une fille normale, l'autre jour j'avais de la fourrure sur les avants bras et je miaulais autant que je parlais. Ca a fait un de ces chocs à mes parents... Et puis, j'ai lentement commencer à apprendre à réfréner les caractéristiques physiques grâce aux professeurs de l'institut Xavier. Aujourd'hui, il n'y a que les oreilles que je n'arrive pas à changer. Les yeux parfois quand je ne me concentre pas assez. Les griffes, quand je suis en colère. Bref, tout est une affaire de concentration et de sérénité. Je ne suis pas toujours concentrée et sereine...

A ces caractéristiques physiques visibles s'ajoutent celles invisibles, que je cherche pas vraiment à refréner d'ailleurs, surtout que c'est beaucoup plus difficile, voire impossible : agilité, acrobatic, ouïe, odorat, vision nocturne... J'ai la démarche féline naturelle... Certains réflexes. Un comportement un peu étrange aussi à certaines périodes du mois. Celle là, j'essaie de contrôler. Non pas que ça me dérange mais c'est parfois pas le bon foutu timing. C'est rarement le bon timing quand tu vis dans un institut scolaire. Et que les professeurs te surveillent pour que tu fasses pas de bêtises. On m'a collé un professeur de Kung Fu particulier depuis. Pour que j'essaie de canaliser mon trop plein d'énergie normal, et celui des périodes de chaleur. Ca marche plutôt bien.




- Grand ou petit ? Ou entre les deux ? J'suis pas minuscule, mais je suis pas grande. J'suis pas trop petite, mais ça m'arrive de devoir me mettre sur la pointe des pieds. Après, j'arrive à sauter haut, alors c'est pas la visibilité qui m'embête. J'aime bien les toits de New York la nuit, c'est beau, c'est classe. Mais généralement... J'fais 1m61, voilà. Si vous voulez tout savoir. J'ai l'air jeune... J'ai pas trop de formes... Mais je suis plus une gamine, j'vous le garantis. Même si j'ai pas encore l'âge d'aller en boîte ou d'acheter de l'alcool. Ca m'empêche pas d'y aller, parfois.
 
- T’as des signes particuliers ? Mh. Non. Non aucun. ... ... Il est beau mon bonnet, hein ? Passez votre souris dessus pour voir... Booon, d'accord. J'ai certaines caractéristiques félines qui peuvent parfois se voir. Les oreilles... J'arrive pas (encore) à les cacher aux yeux du monde, alors je sors jamais sans quelque chose qui les recouvre. Sauf quand je suis qu'entre mutants. Sinon, j'l'ai déjà dit dans la description de mon pouvoir. J'ai les yeux gris quand ils ne sont pas jaunes. C'est pas si rare mais c'est joli. Et... voilà.
 
- Décris-nous un peu ton style vestimentaire : Alors, le style... Il est toujours accordé avec au moins un élément de ma tenue. Il est changeant. Très changeant. Toujours jeune. Dynamique. C'est ma marque de fabrique. J'aime la haute couture, mais j'ai pas les moyens de me la payer. J'aime les trucs confortables aussi. Bref. On pourrait faire un roman de mes tenues habituelles. Mais j'ai une inspiration plutôt rock, décalée, pleine de couleurs mais avec une majorité de noir et de gris.
 
- Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ? Un bonnet ? Un chapeau ? Une grande casquette ? Un couvre-chef quoi. Mon sac aussi, avec mes croquis. Mon portable, parce que t'as toujours besoin d'un téléphone. Connecté à internet.
   
- T’as Facebook ? Twitter ? Tumblr ? T’es geek ? J'ai tout ça. On peut dire que je suis geek. Je dirais plutôt que je suis de la génération de l'an 2000. J'suis connectée. Mais je poste pas beaucoup de photos et tout... Entre les commentaires de "monstres" ou les gros tarés qui veulent se faire la "fille chat", bon. Je m'en passe très bien. J'reste sur les réseaux "tranquilles".

- Ta famille est cool et fonctionnelle ? Mes parents ont eu du mal à accepter. A savoir quoi faire de moi. J'leur en veux pas trop de m'avoir abandonnée... Ca devait pas être facile. J'espère qu'ils vivent tranquillement aujourd'hui. Moi je me sens bien à l'Institut.

- C'est quoi tes passe-temps, dans la vie ? J'adore jouer les accrobates. Dans les arbres, sur les toits... J'adore dessiner. Surtout des vêtements. J'aime bien aider les gens avec leur tenue. C'est plus fort que moi parfois. J'aime bien les câlins, la musique. Depuis pas longtemps, j'apprend le Kung Fu. J'pensais pas que c'était une discipline qui pouvait me convenir, mais c'est étonnament relaxant. Ca fera pas de moi une tueuse au corps à corps je pense. Je suis trop frêle pour ça, mais tous les autres aspects m'aident. Sinon, je cherche à monter ma marque de vêtement. Ca demande du temps. Et de l'argent. Alors faut que je trouve comment me débrouiller. J'pense me lancer dans la vente en ligne et par correspondance, dans un premier temps.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ? Debout. Séance de méditation et concentration pour faire disparaître la fourrure et les pattes de chat. Et la queue aussi. Douche. Visionnage des dernières news sur internet. Petit déjeuner. Cours. Visionnage des dernières news sur internet. Déjeuner. Cours. Entrainement de Kung Fu. Visionnage des dernières news sur internet. Balade dans le domaine de l'institut. Ou en ville pour aller chercher du tissu. Retour dans sa chambre. Cours de couture et de stylisme en ligne. Application des cours. Visionnage des dernières news sur internet. Soirée avec les potes dans la salle de détente. Visionnage des dernières news sur internet. Dodo.

- Si tu pouvais passer dans le journal de 20h, qu'aurais-tu à dire ? " Miaou "

- Si tu pouvais devenir mutant (si t'es humain) ou humain (si t'es mutant), tu le ferais ? Mh. J'en sais rien. Si on me disait, et qu'on me prouvait, que l'être humain ne pourrait jamais changer d'attitude envers les mutants, même dans un futur lointain. Peut-être. Mais ce serait vraiment à contre coeur.


J'ai... pas vraiment une vie catastrophique de la mutante paumée parce que tout le monde l'a rejetée, j'vous préviens. Enfin. On m'a rejetée. Mais j'ai eu de la chance par rapport à beaucoup d'autres. Du moins, je crois... J'essaie de pas trop y penser.

Je suis née à Philadelphie. En banlieue. Un bel endroit calme et tranquille où les mutants sont pas vraiment une habitude à chaque coin de rue. Quand on en parle à la télé, tout le quartier en fait des messes basses pendant une semaine. " Ici, on est normal ! "" Ca pourrait être le dicton préféré des voisins de mes parents. Et de mes parents aussi d'ailleurs. Moi ? Bah moi j'étais jeune. J'y vivais. J'avais des amis. Enfin je croyais. J'étais une petite fille modèle. Très enjouée. Douée à l'école. J'allais à l'école publique du quartier parce que c'était une bonne école. Forcément, vu le quartier quatre étoiles que c'était... La belle vie quoi. Je peux pas dire qu'il y ait eu vraiment de traumatisme qui aurait changé quoi que ce soit. Je sais pas si c'est parce que Bryan, le fils du voisin, m'a traitée de crétine à couettes, parce que je l'avais fait tomber de son vélo quand j'étais de corvée d'arrosage des fleurs dans le jardin. Ou parce que Darcy m'avait emmerdée à l'école. Mais un jour... Pouf. C'est arrivé.

J'ai hurlé. Sur le moment, la surprise m'a fait hurler. Ca a plus ressemblé à un chat qu'on égorge qu'à une humaine en panique. Alors j'ai d'autant plus hurlé. Z'auriez dû voir la tête de mes parents... Quand ils ont débarqué dans la chambre. On aurait dit qu'ils voyaient... l'horreur absolue. Alors j'ai pleuré.

L'apocalypse venait de débarquer dans la maison. Mes parents se sont engueulés pendant des heures. En me laissant livrée à moi même, avec mes pattes de chat. Une queue. Des oreilles. Des nouveaux sens. J'me suis sentie un peu comme Spiderman, écrasée par tout ça... Et en même temps, c'était trop cool ! J'ai fini par sortir dans le jardin. Et j'ai commencé à jouer en attendant que la tempête passe dans la maison. C'est là que Bryan est arrivé. Avec ses copains.

J'étais plus "Casey, la crétine à couettes". J'étais un monstre à leurs yeux. Au début, ils ont eu peur. Puis en voyant que j'étais pas plus dangereuse qu'une mouche, même avec mes belles griffes, ils se sont approchés. Ils m'ont poussée. Et comme des enfants de 10 ou 12 ans, comme moi, ils se sont montrés cruels. Ils ont frappés. Ils se sont moqués. Ils ont dit qu'on m'emmènerait pour m'enfermer. Jusqu'à ce que je les griffe. Que je me défende. Alors là ils sont partis en courant pleurer chez leur parents. Les miens ont fini par arriver à ce moment là. Horreur 2.0. Ils m'ont fait rentrer. Et j'ai plus eu le droit de sortir. Non pas que j'en avais envie mais j'étais soudainement devenue dangereuse alors que je ne faisais que me défendre.

Essayer d'argumenter avec mes parents que c'était toujours moi... Que j'étais toujours leur fille... Ca fait bizarre, quand même. Finalement, on m'a dit qu'on allait aller à New York. Voir un spécialiste. Ma même m'a acheté des vêtements trop grands pour que je puisse cacher ces attributs de chat dégoûtant. On est montés en voiture avec mon père. Elle ne pouvait pas venir, elle avait soudainement eu quelque chose à faire. Et puis, on était parti. Si j'avais su, j'aurais pris une valise. Parce que je suis jamais revenue chez moi.

Arrivés à New York, il n'a même pas essayé de faire semblant. Il m'a donné 50$. Il m'a déposé au coin de la rue. Et il m'a dit qu'il allait garer la voiture, qu'il n'en avait pas pour longtemps, que je pouvais attendre et me prendre un hot dog au foodtruck du coin. Et il est parti. Je suis restée là, toute seule, pendant une heure, après avoir mangé mon hot dog, pas terrible d'ailleurs. Plus les minutes passaient, plus j'sentais que quelque chose n'allait pas. Mais oui, le pire, c'est que je l'attendais. J'ai fini par me dire qu'il lui était arrivé quelque chose. J'ai cherché la police. Mais y a un vieux SDF qui m'a appelée avant que j'aille voir les flics. " Si j'étais toi, p'tite, j'chercherais un coin ou dormir avant qu'il fasse noir. Ton père t'as abandonnée parc'qu't'es un monstre, fillette. " Il est parti ensuite sans chercher à m'aider. Malgré mes suppliques.

Je sais pas trop combien de temps j'ai erré ensuite. Parce que je suis quand même allée dans un poste de police. Mais ma capuche est tombée quand je suis entrée. Quelqu'un a hurlé " MUTANT !!! ". Je sais pas qui. J'ai paniqué. J'ai pris mes jambes à mon cou. Des 50$, il ne me restait plus rien. Et je pleurais dans le coin d'une ruelle. Perdue. Paumée. Abandonnée. Quand une voix, douce et gentille, m'a appelé par mon prénom. C'est là que j'ai fait la connaissance du premier membre de l'institut Xavier, envoyé par le professeur pour m'ammener dans un endroit meilleur. Enfin, dans un premier temps, j'ai cru qu'elle voulait m'emmener ailleurs. Il a fallu qu'elle fasse preuve de ses pouvoirs pour que j'accepte de la suivre. Parce que j'avais faim et nulle part d'autre où aller de toute façon.

J'ai jamais regretté mon choix. Ca fait 7 ans que je suis ici, et je m'entraîne pour retrouver une apparence plus ou moins humaine. Pour retrouver une vie. Et le goût à cette vie. J'ai retrouvé des amis. De vrais amis. Des gens qui s'intéressent à moi, et auxquels je tiens. Qui ne risquent pas de me frapper à coup de bâton parce que j'ai des oreilles bizarres et des coussinets au bout des bras.




○ Prénom et Nom : Tri'kru
○ Age : 29 ans, à peu près
○ Race : 50% Humaine, 35% Nemienne, 15% Valeth, à peu près aussi, c'est pas une science exacte
○ Planète : Inconnue
○ Métier : Mécano, Membre de l'équipage du Rfrsh




- Grand ou petit ? Ou entre les deux ? Il parait que les Nemiens sont grands. Les Valeth ont cette tendance aussi. J'ai pas hérité de la taille de mes plus grands ancêtres. Plutôt de la taille humaine en fait. 1m75. C'est pas petit. C'est pas très grand non plus. Mes cheveux me font paraître plus grande cela dit. Un peu. Mes chaussures aussi. Voilà. Sinon, ça me gêne pas, et ça m'a jamais vraiment gênée avant non plus. Mon style de combat privilégie l'agilité et la rapidité, pas la taille ou la force. Même si parfois ça fait chier. Aujourd'hui, j'me bats plus contre des gros bourrins à tête d'enfoiré. Ils avaient plus de muscles que de cervelle de toute façon. Non, aujourd'hui, c'est seulement des gens en armure généralement. Mais j'ai gardé des muscles dessinés. Et je continue de m'entraîner. Les vieilles habitudes ont la vie dure.
 
- T’as des signes particuliers ? De loin, dans le noir, et avec mon masque et mes lunettes rondes... Non. De près ? Ouais, c'est difficile à louper. (Approchez votre souris pour y voir de plus près)

Par où commencer ? Ma peau n'est pas à 100% de la peau humaine. Elle a une couleur un peu plus verdâtre comme ça... Et puis, au toucher, elle est froide et écailleuse par endroit, avec une sensation un peu humide sous les doigts, sans être gluante, même si ça peut donner le même effet quand tu ne fais que frôler. Si je ne prends pas assez de douches dans la journée ou si je suis dans un endroit vraiment trop sec, elle devient sèche et commence à peler. J'ai des marques aussi, comme des traces de pelage sans poil, qui forment des rayures, sur mon visage uniquement. Ca souligne en plus la forme étrange de mes yeux, en amandes très fines et très effilées.

Parlons-en de mes yeux. J'ai pas de problème de vue. Je vois bien sous l'eau comme sur terre. Mais ils se sentent beaucoup mieux sous l'eau mes yeux. D'où le port de lunettes pour éviter l'air trop sec de l'extérieur. Ils sont couleur or verdâtre. Comme quand l'or des profondeurs s'oxyde pour faire une croûte un peu verte autour... Non ? Enfin bref, ils sont vitreux aussi, comme s'ils étaient principalement faits d'eau, sans pupille au milieu. Et j'ai une seconde paupière qui me permet de les humidifier plus souvent. Et de les protéger un peu plus. Mais bon, c'est la merde quand t'as un cheveu qui vient s'y coller dedans...

Et des cheveux, j'en ai beaucoup. J'sais pas d'où ils sortent, mais ça doit venir d'un gêne Valeth. Parce que j'ai pas vu beaucoup de Nemiens avec des poils. Et les humains en ont généralement un nombre plus restreint. Je les coiffe en tresses et en dreadlocks la plupart du temps. Ca tient et ça prend moins de temps à entretenir, en plus de voler moins dans tous les sens. Je pourrais les raser ou les couper comme dans ma vie d'avant... Mais ils repoussent et en fait, je les aime bien. C'est pour me rappeler aussi que j'suis plus dans ma vie d'avant. Que je suis libre d'en faire ce que je veux, de mes cheveux.

Pour le reste, j'ai un corps humain. Des griffes au bout des doigts des mains. Des palmes aux doigs de pieds. Ca peut m'arriver de ronronner légèrement quand je suis vraiment contente. J'ai pas l'air d'avoir pris trop de merde dans le bouillon génétique hein ? Bah détrompe-toi. Parce que sur le cou, juste sous la mâchoire, j'ai des traces, comme si j'avais dû avoir des branchies. Sauf que non. J'ai des poumons. Et une gorge et une bouche comme les humains. Mais... Y a un truc qui a merdé quelque part. Je peux pas respirer plus de trois heures, quatre maximum, hors de l'eau sans respirateur. Et je peux pas respirer plus de deux ou trois heures sous l'eau sans étouffer. Techniquement, je devrais vivre entre terre et mer. Et switcher de l'un à l'autre toutes les trois heures. Mais bon, dans l'espace y a pas de mer. Pas de bulle Némienne. Alors j'ai mon respirateur, qui diminue le taux d'oxygène dans l'air pour qu'il soit supportable dans les deux cas. Mais il paraît que c'est pas bon pour mes poumons. Que ca leur fait plus de mal que de bien... Que c'est pour ça que je tousse de temps en temps et que ça fait super mal. Alors depuis qu'on m'a dit ça, j'ai demandé un bassin dans ma cabine. En plus de mon lit. Parfois je dors dedans. Ca fait du bien. Mais d'après le doc', ma condition un peu trop particulière font que mes poumons ne tiendront pas jusqu'à la quarantaine. Même si je trouvais une planète qui me permettait de vivre dans les conditions idéales, sans pollution, tout ça. Du coup, l'Alpha Perdu pourrait même pas être un médoc' pour moi. Mais je m'en fais pas. Quarante ans c'est plus que nécessaire. Et s'ils me tuent avant... Bah. Comment ils disent ça ? Le Krama ?  

Bon, en plus de tout ça, j'ai pas mal de cicatrices, traces de griffes en majeure partie, et un trou à droite de mon cou, au niveau de la carotide, vestiges de mon ancienne vie. Si avec ça, tu me retrouves pas dans la galaxie, c'est qu't'es miro mon gars.
 
- Décris-nous un peu ton style vestimentaire : Depuis que je peux choisir les vêtements que je porte, et pas mettre des guenilles rapiécées qui finiront en lambeau à la fin d'un combat, j'porte des pantalons en cuir, des bottes en cuir, et généralement un pull long et évasé mais moulant sur le haut et les bras. ( Voir ) Sinon, je porte mon armure en combat. Elle a rien de spéciale mis à part faire un peu barrage aux coups et aux tirs de blaster. Puis elle fait peur un peu. Ca joue pas mal. ( Voir )
 
- Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ? Mon respirateur. Mes lunettes rondes. Mes griffes en acier. Rien de plus. Enfin, si, des vêtements.  
   
- Où te planques-tu ? (vaisseau, station orbitale, planète, etc.) J'me "planque" pas moi... Mais vous pourrez me trouver sur le Rfrsh. Généralement dans les méandres du vaisseau. J'aime bien. C'est sombre, bruyant. Un peu comme avant sans être pareil. C'est pas une cage. C'est un endroit plein de trucs à entretenir. J'aime bien. C'est un p'tit royaume à moi. Et à Rwdhr, bien sûr.

- Tu joues au poker (si si) avec un poulpe violet, un Xzblorg, un tapis qui parle et un droïde à tête de canard. Qui est-ce que tu surveilles ? Personne. Je joue pas au poket. Porker. Poker ? J'connais pas les règles. Et je joue pas aux jeux dont je comprends pas les règles. C'trop la meilleure façon de se prendre un tir de blaster dans la tronche. Nan merci. J'suis pas résistante aux tirs de blaster, sans mon armure. Et encore. Elle est légère mon amure.

- Dans les cantinas, qu'est-ce qu'on dit de toi ? J'aime pas les cantinas. J'y vais quand j'suis obligée d'y aller mais j'aime faire profil bas maintenant. Dans les cantinas mal famées, on peut encore me reconnaître. J'ai pas envie qu'on me reconnaisse. J'suis libre maintenant. Mais ce qu'on y raconte ? ... " T'aurais dû voir le combat d'hier, vieux... Un vrai massacre. Cat Fish lui a arraché le visage avec ses griffes. Elle a pris cher sur le dernier round mais au final, l'autre perdait trop de sang. " Ah non, ça c'était avant. Quand on m'appelait avec un nom de scène à chier. A moins qu'ils regardent des rediffusions. J'sais pas si ça a jamais été enregistré... p'tet que si mais c'était pas légal. Alors ça en parle pas à haute voix de mes combats. J'ai tué des gens. Beaucoup de gens. Trop... J'étais obligée... Ou p'tet pas. Parait que c'est ce qu'on dit pour se faire du bien. Aujourd'hui, j'fais plus ça. Aujourd'hui, j'suis juste le truc étrange qui ressemble vaguement, de loin et dans le noir, à une humaine. Mais j'suis pas humaine. Et j'ai tendance à devenir nerveuse en public. Et à avoir envie de taper des gens juste parce qu'il y en a trop. Je ne suis plus obligée de tuer, alors je peux me contrôler... Mais j'aime pas cette sensation alors, tant qu'à faire, j'préfère éviter.

- Les lois, la politique, la Confédération du Commerce, l'écologie... t'en penses quoi de tout ça ? J'y comprends pas grand-chose. On me l'a expliqué, j'ai acquiescé, mais en vrai, les lois, la politique, la CC, l'ABC... Quoi ? AAG ? Ouais, s'tu veux. Rien à foutre. L'écologie, j'ai compris. Mais j'ai épousé la culture Rebelle... Enfin, on peut pas vraiment parler de culture " Rebelle ", si j'ai bien compris... Un point de vue, on va dire. Ou la culture " Rwdrh " si vous préférez. Et c'est plus parce que c'est eux qui m'ont sortie de ma cage que pour autre chose, hein, faut l'avouer. Au début en tout cas. Aujourd'hui, je commence à voir ce que ça veut dire et pourquoi on fait c'qu'on fait. Mais j'vais pas prétendre que si d'autres m'avaient sauvée, je serais là où je suis aujourd'hui. Mais j'leur dois la vie. Et j'aime bien c'qu'ils font. Alors je reste.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ? Ca dépend. Parfois j'ai des cauchemars alors le réveil est violent. Parfois ça se passe tout en douceur. J'commence par une douche. Longue douche. Sauf si je sors de mon bassin. Alors je change l'eau du bassin. Je dors moins que les Valeths, heureusement, alors ma journée a une longueur normale. Comme avant, c'est entraînement. Puis, je prends un petit déjeuner (je peux même choisir ce que je mange, c'est ... comment on dit ? Trop de la boule ?), et je vais tenir mon poste pour la journée. Si on a un assaut de prévu ou si y a un pépin, j'enfile mon armure et j'donne un coup de main. Je suis moyenne au tir, mais au corps à corps c'est une autre histoire. Je reprends une douche et je mange. Je retourne à mon poste en attendant d'autres ordres, s'il y en a. Un peu de sport et d'entrainement en fin de journée. Un peu de lecture. J'aime lire, depuis que le machiniste pirate m'a appris à le faire, il y a longtemps. Mais je lis encore trop lentement. Une dernière douche avant de dormir. Parfois un dernier verre, pour éloigner les cauchemars. Parce qu'il y a toujours des jours avec et des jours sans.

- Si tu trouves la planète Alpha, qu'est-ce que tu fais ? J'cours avertir mon capitaine. Quoi d'autre ?



Son sang, chaud et épais, coulait entre ses doigts serrés et posés contre sa plaie. La mort arrivait enfin pour elle ? Quelque chose se passait en tous les cas. On ne l'avait encore jamais jetée dans sa cellule, avec ses armes et ses plaies à vif. Elle entendait des bruits inhabituels dans le vaisseau. Mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus et elle ne voyait rien depuis son petit coin d'ombre. Tout ce qu'elle savait, c'est que le sang coulait. On lui avait dit qu'il fallait qu'elle le garde à l'intérieur. Ca faisait mal et elle se sentait faible. Elle n'aimait pas se sentir faible. Faible c'est douleur et mort à la fin. Y a plus d'adversaires pour le moment, mais ça ne durait jamais longtemps avant qu'il y en ait un autre qui essaye de la tuer. C'est elle qui arrivait à les tuer, ou à les mettre K.O. à la fin quand on lui disait de ne pas tuer, lorsque venait la fin du combat. Parfois elle était blessée, comme aujourd'hui, mais toujours on la soignait. Parce qu'il ne fallait pas qu'elle soit faible pour le prochain combat. Pour ne pas mourir. Pour faire gagner de l'argent à son maître. Au Capitaine de ce vaisseau. Peut-être qu'il en avait assez ? De l'argent ? Elle ne sait pas trop à quoi ça sert, l'argent. Ca s'échange. Ca passe d'une main à l'autre. Ca signifie qu'elle vit à la fin du combat. Le reste, c'est pas important. C'est pas pour elle, l'argent, qu'on lui a dit. Elle voit pas à quoi ça lui servirait de toute façon.

Elle a toujours vécu avec un maître. Un Capitaine. D'aussi loin qu'elle se souvienne en tout cas. On lui a dit que ses parents étaient ... mextife ? Méxiste ? Pas humain. Pas Valeth. Pas Nemien. Un mélange. Voilà. Mélange. Du coup elle avait des problèmes pour respirer depuis qu'elle était petite. Mais le Capitaine l'avait trouvée et s'était occupé d'elle. Sauf que c'était pas le même Capitaine que maintenant. Y en a un qui avait une tête de chat. Un autre qui avait une tête humaine. Celui qui avait une tête de chat lui donnait des meilleures choses à manger. Et il la faisait pas combattre contre la mort pour gagner de l'argent. Il la faisait travailler sur des machines. Ca lui manquait, les machines. Et le machiniste aussi. Il lui apprenait plein de choses. Et elle écoutait. Elle appliquait. Elle était douée avec les machines, qu'il a dit. Elle sait pas pourquoi, un jour, elle n'a plus pu réparer les machines. Le machiniste l'a emmenée dans une chambre. C'était bien. Puis y a eu une bagarre dans le vaisseau. Le machiniste avait mal. Et elle a frappé celui qui lui faisait mal. Très fort. Plein de fois. Ses griffes étaient pleines de sang. Puis elle a été mise en cage, et elle n'a plus revu le machiniste.

Elle a eu un autre capitaine ensuite. Elle a mangé moins bien et elle a été "entraînée". Elle ne pouvait plus soigner les machines. Elle devait faire mal aux gens. On lui a donné d'autres griffes. Plus puissantes. On lui a dit de refaire ce qu'elle avait fait pour protéger le machiniste. Elle a prostesté. Il n'y avait plus de machiniste. Alors on l'a frappée. On l'a poussée face à un homme qui faisait peur. Et on lui a dit que si elle ne le tuait pas, elle allait mourir. Elle a tenté de résister... Faire mal aux gens, c'était pas bien, si ? Aujourd'hui, elle sait plus. Elle sait juste que si elle n'avait pas eu un sursaut, elle serait morte.

Le Capitaine était content quand elle gagnait. Parce qu'il gagnait beaucoup d'argent. Alors on la soignait, elle mangeait bien. Et parfois, il l'emmenait dans sa chambre. C'était beaucoup moins bien qu'avec le machiniste. Elle n'aimait pas. Il disait que c'était sa récompense, mais elle aimait pas. Mais elle préférait ça à mourir quand même. Juste un moment bizarre à passer... Parfois, plus tard, elle servait de garde du corps aussi. Elle sortait au grand jour sur les planètes. Mh ? Fuir ? Non, elle ne pouvait pas fuir. Elle avait un dispositif dans le cou qui l'aurait tuée si elle avait tenté de fuir. C'est ce qu'ils avaient dit en tout cas. Elle en a vu un essayer de fuir un jour. Ils n'ont rapporté que sa tête. Elle n'avait pas envie de finir sans sa tête.

Alors elle avait accepté sa condition. Elle avait oublié la vie qu'elle avait avant. Le Capitaine Valeth et le machiniste. La vie où elle avait été un minimum éduquée pour être une esclave serviable sur un navire pirate... Aujourd'hui, ses compétences sur les machines ne lui servaient plus à rien. Elle n'était plus aussi petite, et ne pouvait plus se faufiler dans les méandres du vaisseau. Ca ne lui servait plus à rien de savoir lire. Et elle ne savait pas écrire. Et surtout...

Aujourd'hui, y avait pas de soin, pas de nourriture, pas de moment dans la chambre. Y avait des cris et des bruits de tir. Des BANG dans les couloirs. Y en a un qui la fit sursauter tout à coup. La porte du couloir de sa cellule. Personne vient ici à part le Capitaine et certains hommes pour l'entraînement. Elle a pas le droit de tuer les hommes de l'entrainement. Mais elle bouge la tête pour voir qui rentre dans son couloir. Quelqu'un qu'elle ne connait pas. Pas humain. Ou pas totalement. Elle a du mal à voir dans le noir et il a une lumière au bout de son fusil. A un moment la lumière l'aveugle, et un BANG se fait entendre. Elle est aveuglée, elle voit plus rien, d'autres BANG. Des coups. C'est pas elle qui les donne ou qui les reçoit...

...

La blessure n'est plus qu'une cicatrice. La cellule n'est qu'un vague souvenir. Qui la réveille parfois la nuit. Alors elle se réveille en sursaut, elle attrape ses longues dreads et elle prend le temps de respirer profondément en observant sa chambre. Petite, il parait. Mais c'est tellement plus grand que son ancienne cellule. Elle touche et observe tout ce qu'elle peut noter comme "différent d'avant", la cicatrice sur son cou, qui a remplacé le collier qui la rendait "esclave" et qui permettait à son maître d'avoir droit de vie ou de mort sur elle... et la crise de panique finit par passer.

Ca fait deux ans qu'elle est là. Qu'elle a un lit, un bassin, des livres et qu'elle peut retravailler avec les machines. Qu'elle a un nouveau capitaine et qu'elle n'est plus obligée de tuer pour vivre. Elle peut tuer pour d'autres choses. Pour une cause. Pour sauver son Capitaine. Pour ne pas mourir quand même si y a des problèmes. Mais c'est plus pareil. Elle a une armure cette fois. Et on lui a appris à tirer. Elle aime pas trop ça, tirer, d'ailleurs. Il n'y a plus de foule pour l'encourager ou la huer par contre. Et elle ne fait pas gagner d'argent à son Capitaine. Enfin, pas pareil. Et elle en gagne aussi de l'argent. Pour s'acheter ce qu'elle veut à manger.

Rwdhr, Capitaine du Rfrsh, c'est elle qui l'a sortie de sa cage. Elle lui a laissé le choix de ce qu'elle pouvait faire ensuite. Elle lui a dit qu'elle voulait rester pour s'occuper des machines. On lui a demandé si elle s'y connaissait. Elle a dit qu'elle avait appris. Jusqu'à ses 16 ans. A peu près. Quelque chose comme ça... Elle a raconté l'histoire du machiniste. Du Capitaine Pirate Valeth qui l'a trouvée sur un vaisseau qu'ils ont abordé. Ses parents, un humain avec du sang de Valeth, et une humaine avec du sang Nemien, étant morts dans l'opération, et elle pas plus âgée qu'un bambin de quelques années. Des combats. Des missions de garde du corps de son Capitaine Pirate Humain. On lui a dit qu'il était mort d'ailleurs. Elle n'a pas bronché. Elle ne l'aimait pas. On lui a retiré le dispositif qu'elle avait dans le cou. On lui a dit qu'elle était libre à présent. Puis on lui a demandé son nom. ... Son nom ? " Poisson Chat " C'est pas un nom qu'on lui a dit. Alors elle a essayé de se souvenir comment l'appelaient, le machiniste et son ancien capitaine. Ca lui a pris un moment pour retrouver... " Tri'kru ".



Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Kida le Ven 15 Sep 2017 - 16:50, édité 6 fois





Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 02/07/2016
Crédit avatar : Elspeth McLean

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeIekaterina (39 ans)Sara (23 ans)Ian (58 ans)Lifen (29 ans)Grigoriy (27 ans)Shell (24 ans)
Nano. MondeChimèresAlpha PerduZombielandChimèresChimèresX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Dim 16 Avr 2017 - 19:31
Caillou a dit :
*lance des paillettes sur la licorne pour continuer à l'appâter What a Face*

Bienvenue officiellement parmi nous Kida ! =D J'espère que tu te plairas sur Nano ♥️ et j'ai bien hâte de lire la suite de cette fiche, huhu~


Voir le profil de l'utilisateur En ligne




Aldgyth's NaNoWriMon
Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Dim 16 Avr 2017 - 23:27
Kida a dit :
Merci mon p'tit caillou ♥ J'espère que la suite de la fiche te plaira autant que le début !

(C'est bon je suis là, tu peux arrêter les paillettes xD)


Voir le profil de l'utilisateur





La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36681
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Dim 16 Avr 2017 - 23:47
Siparti a dit :
Bienvenue, petit poney Kida !

Ca fait toujours plaisir de lire des présentations avec des personnages connus dedans 8D J'ai l'impression que Lyov est figurant dans 3/4 des présentations de Chimères là (quel honneur What a Face).

Alyaa va passer après moi pour valider, mais je vais déjà dire que j'ai pitié pour Nadya, qui doit non seulement voir de la discrimination parce qu'elle est zootrope, mais aussi parce qu'elle a de l'albinisme. Trop facile de voir un démon là-dedans. Elle n'est pas du genre qui se fond dans la masse donc elle va devoir faire attention avec tous ces yeux sur elle.

D'ailleurs, quand tu parles des tarés du Vatican ou des gens du Vatican, tu parles juste des prêtres 'normaux' ? J'ai toujours un doute vu qu'on a souvent des gens qui mélangent avec les Guides du Saint Ordre.


Voir le profil de l'utilisateur En ligne





Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Dim 16 Avr 2017 - 23:54
Kida a dit :
Merciii, ô Siparti.

J'ai presque pitié pour elle moi aussi. Mais elle va faire très attention en sortant. Aucun poil blanc qui dépasse, chef !... Elle sort pas beaucoup en général, souvent le soir d'ailleurs. Ou la nuit. Bien cachée sous ses vêtements et tout...

Sinon, quand je parle du Vatican... Bah un peu les deux en fait. je suppose qu'en 6 ans dans la Ligue, elle a entendu parlé des Guides du Saint Ordre ? Sinon, juste des prêtres 'normaux'. J'peux faire la distinction si il faut. :)


Voir le profil de l'utilisateur





Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 02/07/2016
Crédit avatar : Elspeth McLean

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeIekaterina (39 ans)Sara (23 ans)Ian (58 ans)Lifen (29 ans)Grigoriy (27 ans)Shell (24 ans)
Nano. MondeChimèresAlpha PerduZombielandChimèresChimèresX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Lun 17 Avr 2017 - 1:51
Caillou a dit :
Quand elle se retrouvera alcoolisée à dormir sur le comptoir d'un bar ou dans la chambre d'un inconnu, on verra bien quelques cheveux... gugussdenanoo pour le reste bien sûr que ça me plaît ♥️ et je lance des paillettes si je veux, d'abord *en relance une poignée pour faire bonne mesure*


Voir le profil de l'utilisateur En ligne




Aldgyth's NaNoWriMon
Petite Langoustine au Caramel
avatar
Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 18819
Date d'inscription : 07/07/2010
Crédit avatar : Studio Ghibli

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSiv (25)Patya (17)Jez / Pencil (14)July (32)Unknown (??)
Nano. MondeAPChimèresX-MenX-MenZomzom
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Lun 17 Avr 2017 - 2:16
Alyaa a dit :
Bienvenuuuuuuuuue !!! 8D

Excellent choix de NM, future Nanite ! confetti
Pis Lyov en guest XD C'est trop cool !!

Bon. J'avais prévue d'aller me coucher quand je me suis rappelée qu'il fallait que je vienne valider quelqu'un XD /MAMOUTH/ Et c'est tout bon pour moi donc on va pouvoir procéder à ton intronisation *se frotte les mains* /MITE/

Par contre, je précise que LR ou pas, personne ne connait l'existence des Guides. Tout au plus, la Ligue s'interroge sur ses membres et éventuellement d'autres zootropes qui disparaissent du jour au lendemain sans laisser de trace. Elle peut faire mille hypothèses sur le sujet, toutefois elle n'a pas connaissance et ne soupçonne pas encore l'existence des l'Ordre. C'est bien trop secret à l'heure actuelle et les Guides sont entraînés pour être invisibles =)

Pas besoin de changer dans ton histoire ceci dit. Du moment que tu fais bien la distinction entre les Guides et les autres, tu peux bien tous les appeler "tarés" XD J'imagine que pour Nadya, ça en fait pas de différence de toute façon XD

Bref. Te voilà validée, chère Kida 8D


Voir le profil de l'utilisateur


Sauve le poussin : vote !



Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Lun 17 Avr 2017 - 11:06
Kida a dit :
7gbt8re

Merciii ♥️
Pour la validation, les petits mots gentils et la précision sur les Guides. Je ne manquerai pas de m'en souvenir ! Et non, pour Nadya ça ne fait pas beaucoup de différences... Elle les range un peu tous dans le même panier.

Et oui, Caillou, certains finiront bien par voir quelques cheveux xD Mais bon. Elle sera quand même prudente. Quand elle sortira pour faire autre chose que taper du méchant.


Voir le profil de l'utilisateur





La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36681
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Lun 17 Avr 2017 - 16:38
Siparti a dit :
Amuse-toi bien en RP ! *856


Voir le profil de l'utilisateur En ligne





Super Nanite
avatar
Masculin
Age : 29
Nombre de messages : 4778
Date d'inscription : 25/02/2015
Crédit avatar : Steve Hui

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeAldo, 28 ansMalaggar, 358 ansHarriet, 25 ans
Nano. MondeZombielandAventures du PasséX-Men Génération
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Lun 17 Avr 2017 - 23:10
Clowney a dit :
Bienvenue parmi nous, Kida confetti

Suite à une étude approfondie, il apparaît que tu es née pour être Nanite ! What a Face Toutes mes féliciations ! ;)

En effet, c'est armée d'une fort jolie plume que tu te plonges direct dans le Multivers de notre Nano Galaxie, et ce non pas pour quémander une place parmi nous, mais au contraire pour nous enchanter au délicat fil de ta plume savamment aiguisée. Sans mentir, si votre ramage se rapporte à votre plum/SBAF/

Bref, tu nous as pondu de belles fiches prometteuses et t'as l'air cool (et en plus, t'es fan d'Overwatch 5875-), donc bienvenue à toi ! ^^

Dans ce post, tu as rédigé 5 messages, donc... tu reçois 1 cookie par message, soit... euh... voyons voir... si x=nombre de cookies à te donner, résolvons l'équation suivante :

si 5x=1, alors...

non...

attends voir...

si 1x=5, alors...

Oh et puis merde ! /777


Voir le profil de l'utilisateur


« L'homme n'est pas fait pour travailler. La preuve, c'est que ça le fatigue. »
Georges COURTELINE


Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Mar 18 Avr 2017 - 11:18
Kida a dit :
=D

Merci Clowney ! Je ne peux que t'offrir un seul cookie dans ce message, ce qui est peu pour un si charmant accueil, mais je pense rester dans le coin, il y aura sans doute d'autres occasions =D


Voir le profil de l'utilisateur





La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36681
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Lun 1 Mai 2017 - 19:33
Siparti a dit :
Citation :
« On ne mange pas dans la salle de pilotage »
Cache les miettes, Ryot.

Elle est hyper classe, Mlle Rose ! What a Face Et une pilote en plus. J'peux que te donner un pouce en l'air Cool Rien à redire. Hâte de lire ce fameux RP avec Sara !

Validée o/


Voir le profil de l'utilisateur En ligne





Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Lun 1 Mai 2017 - 19:46
Kida a dit :
b-*9

Merciiii

Uhuhuh. Pas peur toi... Salutoi Arheum. On pensera au fondu progressif, hein.


Voir le profil de l'utilisateur





Petite Langoustine au Caramel
avatar
Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 18819
Date d'inscription : 07/07/2010
Crédit avatar : Studio Ghibli

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSiv (25)Patya (17)Jez / Pencil (14)July (32)Unknown (??)
Nano. MondeAPChimèresX-MenX-MenZomzom
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Lun 1 Mai 2017 - 20:17
Alyaa a dit :
Haaan, elle est cool cette petite Ria 8D
Bienvenue sur AP \o/
taichi


Voir le profil de l'utilisateur


Sauve le poussin : vote !



La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36681
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Jeu 4 Mai 2017 - 21:26
Siparti a dit :
Citation :
« Dalton a posté une nouvelle photo ! »
HAH ! +5 cookies What a Face

La pauvre. Son pouvoir c'est limite de la torture. Surtout anno 2014. J'espère qu'elle va trouver un moyen de calmer le bruit dans sa tête, la pauvre. J'ai pitié... mais j'ai hâte de l'emmerder en RP aussi /sort

Bref, rien à redire. C'est tout bon. Validé ! :D


Voir le profil de l'utilisateur En ligne





Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Jeu 4 Mai 2017 - 21:34
Kida a dit :
C'était pas le but de gagner des cookies mais je suis contente que ça ait tilté ^^

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiii tout plein !
Et hâte de croiser l'accro du réseau social en RP aussi :p


Voir le profil de l'utilisateur





La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36681
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Jeu 4 Mai 2017 - 21:39
Siparti a dit :
Tous les persos de X-Men reçoivent plein de cookies Cool


Voir le profil de l'utilisateur En ligne





Petite Langoustine au Caramel
avatar
Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 18819
Date d'inscription : 07/07/2010
Crédit avatar : Studio Ghibli

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSiv (25)Patya (17)Jez / Pencil (14)July (32)Unknown (??)
Nano. MondeAPChimèresX-MenX-MenZomzom
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Ven 5 Mai 2017 - 1:28
Alyaa a dit :
Ahah c'est vrai XD X-Men, c'est le mot magique !

Haaaaan, j'adore ce perso b-*9
Citation :
M’enfin, neuf fois sur dix, elles explosent… Alors j’bouge mon cul pour aller éteindre.
Ahahah XD
Citation :
Ou alors je rentre chez moi, faire du sport à la salle ou de la musique dans le métro, n’importe quoi pour réussir à m’écrouler sur mon lit et dormir.
La pauvre, j'ai tellement de peine pour elle ><
Elle est super touchante, cette Milo, et c'est si bien écrit que ça se lit tout seul **

Bref, amuse-toi bien ! Cookies
J'espère qu'on se croisera en RP un de ces quatre 8D


Voir le profil de l'utilisateur


Sauve le poussin : vote !



La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36681
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Jeu 25 Mai 2017 - 22:17
Siparti a dit :
Suuuuper bonne stratégie pour la question des 9 zombies ! Laila c'est d'une qualité rare qu'on veut bien avoir dans son groupe pendant l'apocalypse zombie What a Face

Je voulais citer plein de paragraphes mais ça commençait à devenir un pavé de chez Jean-Jacques, donc je vais juste te valider sans beaucoup de blablabla XD J'aime beaucoup ton personnage en tout cas, et elle est décrite de façon hyper réaliste. (Et j'ai comme l'impression de sentir du love in the air après la présentation de Daniel 8D /SBAF)


Voir le profil de l'utilisateur En ligne





Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Jeu 25 Mai 2017 - 22:25
Kida a dit :
Love is in the air ♫

Non, peut-être, on verra pour cette partie là en RP. Rien n'est joué. Mais on va pas se cacher qu'on a fait des persos un minimum liés pour jouer un peu ensemble :p

Ravie qu'elle te plaise aussi en tout cas. o/ Merci pour la validation !!


Voir le profil de l'utilisateur





La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36681
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Jeu 25 Mai 2017 - 22:27
Siparti a dit :
C'est toujours plus agréable pour les RP Cool
Bon jeu !


Voir le profil de l'utilisateur En ligne





La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36681
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Sam 19 Aoû 2017 - 22:20
Siparti a dit :
C'est toujours plus agréable pour les RP Cool
Bon jeu !

EDIT 19/08 :

Citation :
Passez votre souris dessus pour voir...
OMG c'est trop génial ! C'est la première fois que je vois ça dans une présentation. Milo est passé par là.

Y'a le Dalton au fond de moi qui ressort quand je lis ce genre de présentations : MAIS NE TE CACHE PAS ! TU ES PARFAITE COMME TU EEEES ! /meurt. Elle est toute meugnonne. Et elle fait pitié. Et le monde est méchant et elle semble pas le penser. T'es trop bien pour ce monde, Casey.

J'vais faire rapide parce que y'a rien d'autre à dire : ça serait validé dès que t'as posté son avatar parmi les persos ! What a Face


Voir le profil de l'utilisateur En ligne





Super Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 1197
Date d'inscription : 16/04/2017
Crédit avatar : idk

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeNadya - 26 ansRIA - 22 ansMilo - 21 ansLaila - 28 ansCasey - 19 ansTri'kru - 29 ans
Nano. MondeChimèresAlpha PerduX-MenZomZomX-MenAlpha Perdu
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Sam 19 Aoû 2017 - 23:33
Kida a dit :
... Je me disais aussi que j'oubliais un truc ! XD

J'pourrais même faire un effet genre trop cool d'apparition de la 2e image ... mais j'ai eu la flemme. #PAN

... Comment ça elle fait pitié ? Oo
Va pas lui dire ça surtout, elle griffe.


Voir le profil de l'utilisateur





La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36681
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: Kida, c'plus fort que toi !   Sam 19 Aoû 2017 - 23:35
Siparti a dit :
Moh, c'est que des p'tites griffes *46

Tu peux la lancer ! C'est validé. Officiellement et tout.


Voir le profil de l'utilisateur En ligne





[Retour à l'index]  :: Naniteland :: Présentation de la Tribu
Page 1 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum