AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
J'arrive... J'arrive.... Je suis là.
Aller à la page : Précédent  1, 2[Retour à l'index]  :: Naniteland :: Présentation de la Tribu
Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 19
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/07/2016
Crédit avatar : Del Perez

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âge KOLL (25)Алексей - Alexei (32 ans)
Nano. MondeX-MenChimère
Avatar
MessageSujet: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Mer 27 Juil 2016 - 20:02
Ephemisma a dit :
Rappel du premier message :


Prénom : Garance
Age : 18 ans
Activités :
Je commence des études de cinéma. Je fais beaucoup de théâtre et de musique. Je compose de plus en plus pour mes courts-métrages. J'écris aussi énormément. Je dessine parfois. J'aime faire des balades en roller.
Centres d'intérêts :
Le cinéma, évidemment, la japanime, la musique, le théâtre, la littérature. Tout ce qui touche de près ou de loin à l'art.
Où j'ai trouvé le forum :
Grâce à des visites de forums en forums, en jetant des coups d'œils aux partenaires...
Un petit mot pour Nano. ? :
Je suis tombée sous le charme de ce forum. J'adore l'atmosphère décalée, c'est un peu rassurant ! Et puis la règle des quatre lignes, même si je vais avoir du mal, j'adore !
Activité à Prévoir :
Aïe... C'est fâcheux là... Je suis très irrégulière, tout dépend de ma semaine... Vous êtes prévenus. :(



○ Prénom et Nom : KOLL
○ Nom de code : Le Cool
○ Age : 25 ans
○ Race : Mutant
○ Alignement : Neutre
○ Métier : Étudiant sans domicile fixe, cascadeur pour de petits films, suiveur par passion.
○ Pouvoir : Ton ombre, c'est KOLL. 
Pour être plus précise, KOLL contrôle les ombres et peut en devenir une. Très pratique pour se faufiler, voler en quelque sorte. Son corps disparait pour se matérialiser sur le sol, planant sur n'importe quelle surface, et peut reparaître là où il le souhaite, il doit cependant parcourir la distance, il ne se téléporte pas. Contrôler l'ombre d'autrui lui permet dans une certaine mesure de contrôler les mouvements de ses "victimes", mais KOLL ne contrôle pas bien son pouvoir, et s'en sert peu. Contrôler une ombre, ne lui permet pas de contrôler le mental ou la psychée de la personne choisie. Il ne peut contrôler qu'une personne à la fois. Il peut aussi transformer les ombres, et leur donner une forme bien matérielle détachée du sol, cela n'affecte pas l'objet ou la personne dont est issue l'ombre.





- Grand ou petit ? Ou entre les deux ?
Hum... Tu parles de la taille de quoi au juste ? Non mais pardon, ça porte à confusion là...! Juste pour être sûr ! Bon... Je vais essayer de vendre le peu d'atouts que j'ai. Je suis relativement grand. Et, juste pour que tu saches... Elle aussi, si tu vois de quoi j...! Ok ! C'est bon ! J'arrête ! P'tain... Je suis mince aussi, voilà ! Content ?!
- T’as des signes particuliers ?
Plutôt que de les dire, ce serait peut-être plus sympas que je te les montre...? J'ai deux grains de beauté sur la fesse droite si ça t'intéresse... Vois par toi-même !... Ok. D'accord... Dommage. Hum... Mes cheveux sont assez soyeux, tu veux toucher ? Ha ! Mais y avait rien de chelou là dessous ! Que je dormes bien ou pas, j'ai toujours des cernes sous les yeux. Mais tu sais, je dors peu...
- Décris-nous un peu ton style vestimentaire :
J'aime bien être nu.
Mais je m'habille quand même.

- Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ?
Bah mon slip. J'suis pas sale connard. ... N-non. L-les lunettes c'est... C'est que quand je suis seul que je les mets... D'où tu sais que j'en ai, toi ?
Je gardes aussi toujours un flingue et une seringue avec moi. ... Ça te regarde pas.


- T’as Facebook ? Twitter ? Tumblr ? T’es geek ?
C'est quoi toutes ces questions ? T'essaye de me pécho ou quoi ? Moi ça me dérange pas... Mais préviens, comme ça je pourr... Ok ! Je réponds ! Euh.. J'ai facebook, comme tout le monde... Selon toi avoir facebook ça fait de moi un geek ? Nan mais tout le monde est "geek" aujourd'hui, il parait que c'est à la mode. Quoi ?... Mais j'assume ! J'dis pas ça pour faire genre... J'aime bien les comics, mais je suis assez désenchanté à ce niveau, vu ce que je suis... Oui, je joue à des jeux vidéos, OUI ! ... Bref. Twitter ? C'est une course un peu, tu trouves pas ? C'est juste un moyen de raconter sa vie en temps record. La mienne est un peu trop compliquée pour être résumée en... En combien de mots déjà ? Boh... Tu vois, je connais pas. Non, de toute façon j'ai pas envie de te raconter ma vie. Tumblr ? Ah, tu veux dire les sites ou tu peux chercher n'importe quel type d'images ? Hum ! Bien sûr que je connais. Je peux aussi te dire précisément sur quels sites pornos je v...!
- Ta famille est cool et fonctionnelle ?
... T'as vraiment un problème toi ! Va plutôt parler à mon père, TU VAS BIEN VOIR SI SON HANDICAP LE REND "FONCTIONNEL" ! MERDE ! Tu veux quoi à la fin ? ... Ouais, c'est ça, excuses-toi ! Il était dans l'armée mon père, tu comprends ? Ouais, ça arrive encore qu'on doive amputer des gens... Alors je peux t'assurer qu'il est beaucoup moins cool depuis qu'on lui a enlevé une jambe. Ma mère ? Elle a pas tenu deux ans après son retour. Déjà qu'elle aimait pas le voir partir... Alors quand il est revenu comme ça... Je suis parti aussi. Mais je vais voir mon père de temps en temps. Il est bien comme père quand même, tu sais... Des deux c'est ma mère qui a le moins bien joué au jeu des parents. Elle a été lâche et plutôt égoïste. Ah... Je vois, tu imaginais un tableau du style : papa devient alcoolique, maman battue s'enfuit, terrorisée, bébé laissé derrière est devenu un dommage collatéral ? Tu t'es cru dans un feuilleton merdique du dimanche soir ou quoi ? Mon père c'est le courage incarné, tu comprends ? Il est devenu maussade et blasé de la vie, dépressif convulsif, incapable de prendre soin de lui, le cerveau un peu retourné par le choc : il a jamais accepté d'être handicapé... Mais JAMAIS il a levé la main sur qui que ce soit... Dans la famille en tout cas. Je me suis occupé de lui, je l'ai empêché de se suicider beaucoup trop souvent... Mais je suis devenu un lâche moi aussi : comme ma mère, je suis parti. J'ai laissé mon père dans un institut spécialisé. Je vais le voir, mais je suis pas fier, je ne peux plus le regarder dans les yeux...
- C'est quoi tes passe-temps, dans la vie ?
J'aime me faire "plaisir"... Oh, arrête, je te réponds franchement c'est tout ! J'écoute souvent de la musique, non, en vrai j'en écoute tout le temps. Sans, j'me sens vide, y a plus rien qui m'excite. Oh, attends je corrige, tu vas mal le prendre : je ne me sens pas vivre. Oui, l'excitation c'est ce qui me fait sentir vivant. Tu sais, comme la peur, l'urgence, la tension sexuelle qui s'est installée entre toi et moi... Ouch ! Ah... Quand on réagit comme ça, c'est que je touche un point sensible ! Bref... Les sentiments fort, c'est ce que j'aime. La musique m'en procure. Baiser aussi. Pas toi, les autres ! Tu n'es pas le centre du monde, merde ! Enfin, si tu cherches de quoi écouter, demande-moi. En restant dans les sensations fortes... Je me drogue fréquemment, donc si tu as besoin de quelque chose... ... Oh... Mes doses varient selon mes envies. Oui, c'est un passe temps ! C'est même une passion. Bah oui, je suis accro et je m'en cache pas. Je le vis très bien ! Trèès bien... Attends, en parlant de ça... Deux secondes, j'allume mon joint... Il m'arrive souvent de suivre des gens aussi, comme ça. Les regarder, apprendre à les connaître sans jamais leur adresser la parole. Je peux rester sur la même personne pendant plusieurs semaines, mais jamais deux à la fois, juste une personne. Me regarde pas comme ça, je suis des gens intéressants, pas des gens comme toi. Pardon, je suis peut-être un peu trop brusque. Pourquoi je fais ça ? Parce que, sans aucune ambiguïté, j'aime les gens putains. Surtout les gens normaux. Hum...! Je le aime tellement ! Pardon, je m'égare tu as raison. Bah sinon je tourne dans des petits films, je fais les doublures pour les cascades. Ça ramène un paquet de fric. Mais j'espère un jour devenir vraiment un acteur. J'ai fais du théâtre tu sais.. Deux mois parce que je pouvais plus payer... Mais c'est déjà ça ! Mais la plus part du temps je vole ce dont j'ai besoin. Faut dire que j'ai un pouvoir sympathique et utile à ce niveau.
- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ?
Je me lève, tard dès que j'en ai l'occasion. Ça dépend aussi de où je dors, en fait. Si c'est un endroit agréable, je dors longtemps, sinon, je me lève assez vite. Je prends une taffe de n'importe quoi, de ce qui me tombe en premier dans la main. Une tasse de café. Ensuite vient le choix draconien : je vais à la fac ou pas ? J'y vais pas la plus part du temps et je reprends ma filature là où je l'ai laissée, sinon j'en commence une. Je mange pas de la journée, sauf extrême urgence. Quand je pense avoir suffisamment suivi mon sujet d'observation, avoir pris suffisamment de notes, je m'en vais. Je retrouve souvent des amis dans des coins paumés où on peu se trouer la peau et s'injecter des choses tranquillement, sans être dérangés. Souvent ça part en couille. Soit je finis nu avec une fille dans bras. Ça, c'est dans le meilleur des cas tu te doutes. (Tu noteras aussi le jeu de mot... Partir en couille........ Baiser.............) Soit une bagarre éclate. C'est ce qui arrive le plus fréquemment. Je me rhabille rapidement (parce que oui, j'aime être nu quand je suis défoncé) et je m'enfuis. Après, la nuit, je traîne jusqu'à ce que je trouve un abris. Je reste jamais longtemps au même endroit parce que... J'ai des problèmes avec certaines personnes...
- Si tu pouvais passer dans le journal de 20h, qu'aurais-tu à dire ?
... Déjà, la télé c'est de la merde, mais si tu insistes... Légalisez la c*ke, l'h****ne, le ca***bis, le L**, l'Ecst***, le G**, la k*******, le Ra******, le M** ...(censuré) Mais laissez-moi m'exprimer, putain !
Au début j'avais mis les vrais nom et je me suis demandée si c'était légal de le faire ou pas. (Bah oui, voyez-vous, je pourrais vous inciter à vous droguer, et ça c'est pas bien ! Bouuuh !) Et pis j'ai eu peur de perdre un cookie D: alors je me suis censurée. Au cas où... (Je suis une fille bien. Je veille à votre santé. Vive l'hypocrisie de notre système judiciaire... Ah merde ! Je vais perdre mon cookie ! D:)
- Si tu pouvais devenir mutant (si t'es humain) ou humain (si t'es mutant), tu le ferais ?
Je me sens déjà assez humain comme ça, tu sais. C'est vrai que j'ai des pouvoirs, que j'en suis pas un au niveau biologique, mais franchement, je ne vois pas la différence entre eux et moi. Il parait que je ne suis pas le seul, mais ceux qui sont comme moi doivent me prendre pour un type parfaitement normal. J'utilise presque pas mes pouvoirs, et je traîne uniquement avec des humains. Enfin je crois... Y a aucun moyen de reconnaitre ceux qui sont "comme moi" alors peut-être que je traîne avec des mutants sans même le savoir... Piouf... Ça me donne mal à la tête tout ce bordel. Mais comme j'te disais, je me sens déjà tellement humain que personne dans mon entourage, et encore moins mes parents, ne se sont rendus compte de quoique ce soit. C'est un secret que je cherche même pas à cacher, c'est simplement que mon mode de vie ne reflète pas ce que je suis, apparemment...



« Tu vois l'ombre qui te suis sans relâche ? Celle qui est toujours là ? Eh bien c'est moi. Depuis gamin je poursuis les gens, je copie leur mouvement, je disparais, reparais. Je suis l'obscurité laissée de côté. » - KOLL (2014) qui essaye de faire le badass.

7 JUIN 1989 - QUELQUES MINUTES
« OUIIIIIN OUIIIIIIN ! »
Ça. Ce cris horrible, c'est le premier bruit qu'à fait KOLL. Tout gluant de sang, les poings serrés, il donnait des coups aux infirmières et même à sa mère, toute émue devant la détermination de son fils à peine né. Très beau moment. Papa fier a même pris une photo, que maman à déchirer quelques jours plus tard parce que c'était plutôt gore à voir. Enfin... Bébé KOLL n'a aucune trace particulière, aucune bizarrerie qui pourrait laisser présager de son appartenance à une espère différente de l'humanité. Et pourtant...
Pas d'inquiétude, ses parents ne l'ont pas appelé KOLL, mais son vrai nom n'est pas spécifié dans les registres, désolée.

31 SEPTEMBRE 1996 - 7 ANS
KOLL a sept ans et vient d'arriver dans une nouvelle classe. KOLL aime déjà bien embêter les filles et regarder sous leur jupe. Elles aiment bien ça aussi on dirait puisqu'il a trois amoureuses différentes. KOLL est fier. Mais cette année, il est arrivé dans une nouvelle école, avec en vue aucune fille qui l'intéresse, et des garçons tous plus grands que lui. KOLL a un peu peur et n'arrive pas à s'habituer. Ce Lundi 31 septembre, il se perd dans les couloirs, commence à avoir la tête qui tourne et sans faire attention, il traverse un mur. Désorienté, il se retrouve dans la salle des professeurs surprenant monsieur John pelote mademoiselle Kate. Craignant d'être vu, il recule malgré la curiosité qui lui picote les yeux. De nouveau son corps ignore le mur en le traversant. KOLL se rend bien compte que quelque chose cloche, quelque chose qui lui plait énormément. «Un peu comme si je bandais. » Commenterait-il. Merci KOLL pour cette intervention fort indispensable.

Depuis ce moment, sans vraiment savoir comment ça marche, KOLL comprend qu'il peut devenir comme invisible, et en profite pour espionner les filles dans les toilettes, pour piquer des affaires à ses camarades, faire des farces.  

15 MAI 1997 - 7 ANS
C'est le printemps, KOLL s'amuse de ses pouvoirs tout en sachant habilement les cacher. KOLL est un petit garçon intelligent qui sait déjà ce qu'il vaut mieux ne pas révéler. Il se rend aussi bien compte que ses pouvoirs ne marchent pas aussi bien qu'il le souhaite, que parfois les choses dérapent comme c'est le cas un mercredi après midi.

       Il joue avec des garçons de son âge, profitant d'une agilité peu commune pour sauter d'un bout à l'autre du parc, de toboggans en toboggans, escaladant et courant vite, mais contenant ses capacités pour ne attirer trop l'attention. KOLL comprend déjà les normes et ne tient pas à ce que l'on se rende compte de ses atouts, de peur que l'on ne découvre ses manigances dans les toilettes des filles... Mais le petit garçon s'amuse et se laisse aller. Une partie de cache cache commence. Il court dans un buisson, s'accroupit puis se mélange doucement avec l'ombre des feuilles, jusqu'à disparaitre, un sourire narquois grandissant sur ses lèvres devenues invisibles dans l'obscurité dont il est recouvert. Se cacher, c'est ce qu'il préfère...

Mais KOLL ne sait pas encore comment marche son pouvoir. Il se lève, alors qu'il n'est qu'une ombre plaquée sur le sol dont le corps n'est plus visible. Le soleil est haut dans le ciel. KOLL sort de sa cachette et déambule sous le nez de ses amis qui le cherchent toujours. Amusé au début, puis finalement lassé, KOLL s'échappe, se met à courir, traversant arbres, clôtures, passant sans difficulté sous les roues des voitures à une vitesse hallucinante. A tel point qu'il ne parvient même plus à comprendre où il se dirige. Peu à peu, la panique s'empare de lui.  Il arrive sur le toit d'un immeuble, reprend subitement forme humaine à un pas du vide... Le vent lui crache tout à coup au visage, ébouriffe ses cheveux noirs et lui irrite les yeux. Au bord des larmes, le cœur du petit garçon cesse de battre alors qu'il voit New York s'étendre à l'infini en dessous de lui.
Ses jambes flanchent.
Poussé par une brise houleuse, KOLL perd définitivement l'équilibre. Pétrifié, il retient son souffle en profitant malgré lui de la vue, du bruit assourdissant de la ville qui lui parvient en une foule d'échos désordonnés, essayant de suivre le parcours des voitures qui lui font tourner la tête. Un instant, ce moment est magique, mais la gravité le rappelle à l'ordre quand son petit corps tombe en tournant à toute vitesse. La tête en bas, le sifflement du vent le fait hurler. Il plaque désespérément ses mains contre ses oreilles et se tortille dans tous les sens, bougeant frénétiquement ses jambes. L'atterrissage est long, si longue que sa voix se brise, le laissant impuissant durant sa chute. Les larmes s'envolent, flottent autour de lui avant qu'il ne les brise d'un revers de la main ou d'un coup de coude. Il perd connaissance, n'arrivant plus à respirer.
Il ne se souvient plus comment, mais son ombre l'a miraculeusement sauvé, le faisant reparaître au milieu de la route, inconscient.

Depuis, le souvenir de la chute, du manque d'air et du bruit reviennent à chaque fois qu'il se transforme. Cela explique pourquoi il utilise peu son pouvoir.

3 MARS 2002 - 12 ANS
« Papa va mal. » Lui dit sa mère en arborant un sourire forcé lui faisant monter les larmes aux yeux. Mais KOLL sait bien que son père va très mal. Il s'y est préparé depuis longtemps. On s'habitue à l'idée que son père puisse mourir. On l'apprend relativement vite quand on le voit partir, prendre sa mère dans ses bras pendant un long moment et se pencher au dessus de nous pour dire " à bientôt " comme s'il s'agissait d'un à dieu. Pas là pendant deux mois, puis six, peut-être même pendant presque un an... KOLL est finalement rassuré de savoir que son père est vivant, peu importe dans quel état. Mais quand KOLL voit son père rentrer, lors d'un dimanche ensoleillé... Non, en effet ça ne va pas du tout.

Son père n'est pas le même. Il lui manque quelque chose. Oui, une jambe c'est le plus évident, mais il lui manque aussi un regard. Un regard de force et de vitalité s'est évaporé, détruisant le mythe d'un père invincible, annihilant au plus profond de KOLL toute confiance en lui-même. Les nuits deviennent longues, KOLL imagine l'aventure de son père, des cauchemars le hante. Il voit le sang, la douleur. Il voit son père pleurer en cachette, gémir et s'énerver les premières semaines, puis la fatigue s'installe. Il perd courage, lassé de boiter et se laisse décrépir devant la télé abrutissante. Il ne veut plus que sa femme le regarde, parce qu'il a honte. Son fils ça passe encore, parce que c'est un garçon qui peut peut-être comprendre. Et puis les premières tentatives commencent... Invisibles au début, mais de plus en plus fortes et violentes.

12 AOÛT 2004 - 15 ANS

« Tu pars en vacance maman ? » Des valises pleines s'empilent dans la pièce.

« Tu viens avec moi ? »

« Où ça ? » Il y a beaucoup trop de bagages...

« Loin. On verra. »

« Combien de temps ? » Il comprend.

« Aussi longtemps qu'il faudra. » Il refuse. Sa mère part seule.

9 NOVEMBRE 2005 - 16 ANS
Il a vu une fille qui lui plaisait. Dès le premier jour de la rentrée il l'a vue. Au début il ne faisait que la regarder, chercher dans quelles salles elle avait cours, à quelle est-ce qu'elle partait, et puis il a commencé à la suivre pour voir où elle habitait, quel chemin elle prenait pour venir, pour rentrer. Et puis il examinait ses amis, si jamais il y avait un rival... Elle ne traînait qu'avec des filles. Aucun garçon autre que lui dans le périmètre. Il s'est dit qu'il avait une chance.

Il n'avait pas utilisé ses pouvoirs depuis longtemps, ne s'était pas accordé d'autres distractions que les pornos et les jeux-vidéos parce que son père avait constamment besoin de son aide. Son père qui n'était devenu qu'une grosse masse gras dépressive et impotente. Mais KOLL avait vu cette fille, et il la voulait vraiment. Elle devenait une obsession, une idée fixe qui murmurait des choses cochonnes à son oreille. Elle était sa distraction. Alors les filatures ne suffisaient plus.

Ce soir, elle se prépare pour sortir. Il la voit s'activer dans sa chambre, il l'a entendue parler d'un rendez-vous avec ses amies, alors il a décidé que c'était le moment d'agir. Il est en bas de chez elle, regarde fixement sa fenêtre, voit son ombre bouger à droite à gauche. Lui est caché dans le jardin, invisible pour la première depuis des années. Depuis la chute. Pour elle il supporte le bruissement des souvenirs qui heurtent sa tête. Finalement, il ose. Son ombre se hisse le long des murs de la maison et glisse par la fenêtre à l'intérieur de la chambre. Il entend de l'eau couler, et sent une douce odeur de parfum. La porte de salle de bain est juste à côté, fermée. Il regarde par la serrure...
Le rideau de la douche cache tout.

« MERDE ! » Crache-t-il, déçu.

La fille entend sa voix, l'eau cesse de couler, elle se fige avant de demander s'il y a quelqu'un d'une voix hésitante. KOLL soupire un oui inquiétant et suffisamment audible avant de s'éclipser.

3 DÉCEMBRE 2010 - 21 ANS
KOLL a toujours été un type relativement prudent. Il n'utilise jamais son pouvoir n'importe comment, et il a vite fait de remarquer que son pouvoir ne marchait pas lorsqu'il était complètement drogué. Ça l'arrange beaucoup et ça évite un nombre incalculable de conneries. Mais bon, il arrive que des choses nous échappent...

Notamment durant ce soir neigeux. En face de KOLL se tient un homme. Un homme grand tout en noir qui lui lance un regard noir. Cet étrange personnage est arrivé sans crier gare alors que KOLL rentrait dans son squatte zéro étoile, fatigué par une journée de tournage intense. Bien évidemment ce type cache le bas de son visage sous une longue écharpe, ce qui n'est pas pour rassurer KOLL. Qui se sent même carrément en danger.

« Je... Je peux t'aider ? » Demande-t-il après une longue hésitation.

C'est à ce moment que le gars sort lentement un pistolet de son manteau. KOLL à peine surpris (vu la dégaine de l'homme en question) lève immédiatement les mains en l'air.

« OK ! Je crois que j'ai pigé ! Tu es en manque, gars, c'est ça, pas vrai ? Je te donnes ce que tu veux ! Pour le fric, par contre, c'est plus compliqué, j'ai pas encore reçu ma paye. »

L'étranger ne répond pas en appuie sur la détente sans une once d'hésitation en faisant un pas en avant, les traits tirés, un rictus sur ses lèvres dissimulées. Le coup de feu résonne dans la ruelle. KOLL se fige, les yeux exorbités. Aucune douleur ne le surprend, la balle a traversé son torse. KOLL ne craint pas tant la blessure, mais plutôt la réaction de celui qui a tenté de le tuer. Et s'il le répétait ? KOLL avait entendu parler d'une milice anti-mutant...

« C'est bien ce que pensais. T'en es un. »

Susurre l'inconnu avec une drôle de voix. Il n'est pas surpris, comme si ses soupçons venaient d'être levés. Il prépare son arme pour un nouveau coup, visant cette fois la tête de KOLL

« T'es taré ! Heureusement que j'ai évité ton tire ! Qu'est-ce que tu veux ?! »

L'homme semble amusé, mais ne parle plus. Il se prépare à tirer. KOLL est coincé, même apeuré par l'attaque surprise et l'aspect de cette personne sortie de nul part. Comment a-t-il su ? Pourquoi essaye-t-il de le tuer ? Mais KOLL n'a plus le temps, l'adrénaline fait battre son cœur de plus en plus vite. La peur le fait paniquer : cet homme doit disparaitre et vite.

KOLL perd le contrôle. Il prend le contrôle de l'ombre de son assaillant, l'empêchant de tirer. Celui-ci grogne, tente de résister. KOLL perd le contrôle. Il oblige l'homme à poser le canon de son arme contre sa propre tempe. KOLL perd le contrôle. KOLL l'oblige à tirer. KOLL a perdu le contrôle. Il vient de tuer un homme



LA PLAYLIST DE KOLL
LA ROUTINE - DRUG RACE

DRUG RACE EST UNE COMPOSITION FAITE PAR MES SOINS.



○ Prénom et Nom : Алексей - Alexei
○ Age : 32 ans
○ Race : Zootrope
○ Forme animale :  Loup
○ Métier : Détective/Journaliste
 


 

 

  - Grand ou petit ? Ou entre les deux ?  Penses à un loup et tu sauras à peu près à quoi je ressemble. Je suis grand, massif, imposant. Ce sont mes muscles qui pèsent lourds, mais je sais les rendre discrets. Mon visage est marqué par le temps et la souffrance. Mes traits sont durs, mon regard marron est perçant, il vire parfois vers un jaune lumineux.
 
  - T’as des signes particuliers ?  
 
  - Décris-nous un peu ton style vestimentaire :  
 
  - Y a-t-il un objet que tu portes toujours sur toi ?  Mon pistolet. Unique et discret, il tient sur mon index droit. Il ressemble à une bague, trompeur, mais mortel. Pourquoi utiliserais-je une arme alors que je peux aisément me transformer ? Car dévoiler ma véritable apparence causerait beaucoup trop de complications, impliquant ma propre mort. L'autre objet indispensable est mon appareil photo portatif. Les paroles et les mots ne suffisent plus, les gens ont besoin de voir pour comprendre. Attraper les bonnes images est aussi indispensable que de trouver les informations dans le métier que j'exerce. J'ai toujours un petit carnet en cuir noir, dont les pages sont jaunies par le temps, y est accroché un petit stylo raffiné en argent, décoré de motif légèrement en relief. Je ne me sépare jamais de ces "babioles" comme certains pourraient les appeler, mais ils sont à mes yeux de précieux trésors.
 
   
 

- Tu pries tous les soirs ? Autrefois on m'y forçait. Mais je ne savais pas quoi dire à ce "dieu" dont on me parlait sans cesse. Son existant m'étais floue, et tant qu'il ne se présentait pas à moi, je ne parvenais pas à me persuader de sa présence omnisciente. Je lui lançais des défis : « si demain j'ai deux désert, alors tu existes » Mais je n'avais jamais deux déserts, et aucun de mes souhaits ne se réalisaient. C'était même tout l'inverse qui arrivait. J'ai depuis cessé de prier car on ne m'y forçait plus. Il n'y a personne là-haut, à part un bourreau peut-être, qui nous attend tous avec sa faux. Les démons n'existent que dans le cœur des hommes.

- T’aimes les animaux ? 8D Simples hommes ou animaux, ceux qui commettent des crimes ne doivent pas recevoir de pitié. Les plus meurtriers ne sont pas ceux que l'on croit, les coupables pas toujours retrouvés, des innocents sont tués. Mon instincts me dicterait de dévorer ces "animaux" dont vous parlez. Je suis un prédateur, au fond de moi, je ne l'ignore pas. Mais j'annihile mes pulsions par la force de ma volonté. Je chasse, oui, mais je le fais sous ma forme humaine et je chasse uniquement la vérité.

- Ton pire souvenir, c’est… ? J'ai vécu de nombreux évènements traumatisants. J'ai appris depuis à faire face à mes souvenirs, à mes sentiments et aux cauchemars qui me hantent. Je suis devenu, avec le temps, insensible à la misère. Mais je ne pourrais jamais oublier le regard d'une femme, un soir, traquée par la Milice, sans merci. Qu'avait-elle fait ? Je ne le sais toujours pas malgré les nombreuses recherches que j'ai mené -celles-ci ne faisant que raviver l'horreur de cet instant mémoire- mais je peux affirmer sans craindre de me tromper qu'elle était dans la résistance. Elle n'a pas montré de signes zootropiques lorsqu'elle se débattait et tentait de s'enfuir... pauvre femme. Je déambulais simplement dans les ruelles lorsque j'ai entendu ces bruits de pas alarmants. Je me suis caché en grimpant sur le toit le plus proche, me permettant d'assister à la scène. C'est là, juste sous mes yeux, qu'elle fût rattrapée et violemment battue contre un mur. Elle ne hurlait pas, retenant fièrement ses cris, mais ses yeux se posèrent sur moi, qui regardait les yeux luisants dans le noir, prêt à intervenir. Mais elle m'empêcha. Elle m'interdit d'intervenir d'un simple regard, pendant une fraction de seconde le message me parvint, avant que les assaillants ne la mettent par terre, continuant à marteler son corps à coup de pied en prenant soin de pas la tuer... Un fois qu'elle eut perdu connaissance, il la trainèrent dans la pénombre... Où l'emmenaient-ils ? Incapable de réagir, je suivis la dernière volonté de cette femme et me cachai dans le noir... Mon plus fidèle allié.

- A quoi ressemble ton chez toi ? C'est un petit appartement assez miteux, perché en dessous du toit d'une vieille résidence tombant en ruine. Il y a longtemps que l'on ne me demande plus de payer le loyer. Le propriétaire est peut-être mort, tiens... Je ne me suis jamais posé de question, je m'en réjouis au contraire. L'humidité s'infiltre partout, mais cela ne me dérange pas, j'aime l'odeur qui en émane, et voir les murs se courber me plait, comme s'ils prenaient vie en quelque sorte. Ils sont recouverts d'un papier peint bleu sombre orné de quelques lisses dorées... C'est ancien, mais agréable et donne un ton doux... Pour ce qui est du rangement ou de la propreté, c'est le cadet de mes soucis. J'ai un bon lit deux places... la deuxième place est rarement occupée depuis quelques années... un bureau sur lequel des papiers se mélangent et prennent la poussière... Certains dossiers compromettants aussi... Mais ceux-là sont tout de même rangés un peu mieux dans un tiroir fermé à clef... On ne sait jamais.

- Une journée normale, pour toi, ça ressemble à quoi ?

- Ok, si tu pouvais devenir Tsar demain, qu’est-ce que tu ferais ? Je ne le deviendrais jamais et ce n'est pas mon intention... Mais si vous insistez... Il ne faudrait pas que l'on connaisse mon identité véritable, même le Tsar ne saurait échapper au joug du Vatican... J'agirais donc secrètement en faveur de la résistance, en prenant garde aux espions, leur permettant d'infiltrer les veines principales du Vatican pour les détruire de l'intérieur. Une fois bien affaiblis, tués ou emprisonnés -comme la raison nous le dictera- je mettrais fin officiellement à la tuerie. je rassemblerais autour de moi des héritiers de confiance pour être sur que tout cela ne soit pas détruit ensuite... Mais c'est avant tout d'éducation dont notre société a besoin. Apprendre que les "démons" n'en sont pas en vivant à leur côté. La communication et l'échange sont les clefs d'un monde plus paisible... Oui. Voyez-vous je suis un idéaliste malgré tout..
 


 

 
 

 


Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Ephemisma le Ven 12 Aoû 2016 - 13:00, édité 27 fois


KOLL, c'est #006666,
parce que c'est un peu diablesque.

Aspirant Nanite
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/07/2016

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âge KOLL (25)Алексей - Alexei (32 ans)
Nano. MondeX-MenChimère
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Sam 30 Juil 2016 - 21:07
Ephemisma a dit :
héhéhé de rien, j'aime faire de la pub ! :3 Ce forum le mérite !
Merci merciiiii !


Voir le profil de l'utilisateur
Nanite Gourmande
avatar
Féminin
Age : 25
Nombre de messages : 719
Date d'inscription : 16/06/2016
Crédit avatar : shirt.woot

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeYulian (21)Max (23 ans)Ed' (15 ans)K (20 ans)
Nano. MondeChimèresX-MenAdPX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Dim 31 Juil 2016 - 0:11
Illy a dit :
Eh bien, ça promet ce personnage... Bienvenue parmi nous !


Voir le profil de l'utilisateur



ft. Yulian
Zootrope putois
Sous-espèce : revolutionarius putridus
PRESENTATION
JOURNAL DE BORD

ft. Max
Mutant neutre
Alias : Dérèglement Maximum
Petite Langoustine au Caramel
avatar
Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 18816
Date d'inscription : 07/07/2010
Crédit avatar : Studio Ghibli

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSiv (25)Patya (17)Jez / Pencil (14)July (32)Unknown (??)
Nano. MondeAPChimèresX-MenX-MenZomzom
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Dim 31 Juil 2016 - 12:38
Alyaa a dit :
EEEEEEEED !!! J'aime déjà l'avatar de ton droïde, j'ai vraiment hâte de lire cette fiche. En plus, ce sera notre premier droïde 8D


Voir le profil de l'utilisateur


Sauve le poussin : vote !



Super Nanite
avatar
Masculin
Age : 18
Nombre de messages : 2384
Date d'inscription : 07/07/2015
Crédit avatar : mogstomp

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeErlann 28 ansFreyr 32 ansAnthem 29 ansPallas L 22 ansStanislav - 48 ansLuz ( 15 ans)
Nano. MondeAlpha perduAdPX-menAlpha perduChimèresBruxia
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Dim 31 Juil 2016 - 12:48
Vrankiel a dit :
Et dire que j'ai failli me faire ranger dans cette catégorie grâce à Pallas xD


Voir le profil de l'utilisateur


Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 28
Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 08/05/2016
Crédit avatar : menami-avatars

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeBubbleOrine
Nano. MondeBruxiaX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Dim 31 Juil 2016 - 15:59
Neroli a dit :
Bienvenue ♥ j'adore tes perso, tout en couleur!


Voir le profil de l'utilisateur




"J'ai aimé les mots et je les ai détestés. Et j'espère en avoir fait bon usage."La voleuse de livres, Markus Zusak
Aspirant Nanite
avatar
Masculin
Age : 19
Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 29/07/2016
Crédit avatar : Francis Bacon

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeThomas Hanaby (48)Vilmos Szetarz (33)
Nano. MondeX-MenADP
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Mar 2 Aoû 2016 - 2:55
Eurynome a dit :
Le souhait horrible de Nash, à la fois beau et triste : La liberté ne signifie pour elle que de combattre qui elle souhaite... :'(


Voir le profil de l'utilisateur
Mau
avatar
Féminin
Age : 21
Nombre de messages : 448
Date d'inscription : 29/09/2013
Crédit avatar : Télescope Hubble?

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSavannah Parks - 22 ans.Azure - 66 ans.Thérèse Snyder - 33 ans.
Nano. MondeX-Men Génération.Aventures du Passé.X-Men Génération.
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Mar 2 Aoû 2016 - 22:42
MlleMau a dit :
Bienvenue sur NRP Eurynome, je suis un peu en retard, navrée.
Des études de cinéma, ça c'est vraiment intéressant ; si je n'avais pas autant aimé lire des mots imprimés sur du papier (définition de livre pour ceux qui ont oublié) je serais possiblement partie là-dedans.

Bon, je l'admets, j'ai juste lu Koll (et après ça, je ne peux pas m'empêcher de faire la rapprochement avec colle qu'avec cool) et j'ai zappé ta droïde. C'est un personnage on ne peut plus unique. Je te souhaite bien du plaisir avec. 665+


Voir le profil de l'utilisateur



Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 19
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/07/2016
Crédit avatar : Del Perez

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âge KOLL (25)Алексей - Alexei (32 ans)
Nano. MondeX-MenChimère
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Mer 3 Aoû 2016 - 12:21
Ephemisma a dit :
Je serais le premier droïde ! MAIS QUE JE SUIS ORIGINALE ! Mais c'est vrai que c'est un type de personnage un peu délicat et compliqué à jouer xD EDWARD est trop cool.

MERCI MERCI À TOUS ! *Cookie cookie cookie* Contente que mes persos vous plaisent ! :)

MLLEMAU, Eurynome ce n'est pas moi, mais mon cher ami cinématophile jusqu'au bout des orteils. Moi c'est Euphemisma, mais je comprends la méprise. Non seulement nos pseudos se ressemblent mais on parle tout les deux de cinéma alors... *MINDBLOWS*  48-6*  
Eh oui, KOLL aime aussi snifer de la colle. De toute façon il snife tout ce qui lui passe sous la main ce con. x)


Voir le profil de l'utilisateur


KOLL, c'est #006666,
parce que c'est un peu diablesque.
La soudoyée ¤ Assassin privée de Kami-sama
avatar
Féminin
Age : 24
Nombre de messages : 36674
Date d'inscription : 02/07/2010
Crédit avatar : crowvenchi

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeDalton (24)Navi (?)Pasha (23)Jem (21)Ryot (28)Emmett (41)
Nano. MondeX-MenADPChimèresZombielandAlpha PerduX-Men
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Jeu 4 Aoû 2016 - 21:42
Siparti a dit :
Notre premier droïde. Je suis toute émue /SPACESHIP.

T'aimes bien les prénoms en caps, toi ? 8D

Fais gaffe à la terminologie droïde/robot. On a déterminé que les robots sont des machines à construction (comme dans une fabrique) et que les droïdes sont ceux avec un programme/une personnalité. Tu échanges souvent les termes. Faudrait rapidement relire et remplacer pour ne pas donner de fausses pistes aux gens qui liront ta fiche.

*après lecture complète* Ok mon message va être un peu useless pour le moment. Vu que t'es la première à faire un droïde, on va sûrement utiliser ta fiche pour bien définir les limites de ce qu'on considère "droïde" et ce qu'on trouve déjà trop "humain". Ton personnage semble déjà un peu effleurer ces limites en fait, avec son envie (mais incapacité) de se venger contre des humains et ces moments "humain" presque pas programmé. Bref, c'est un peu vague là (pardon), donc je vais revenir à ta fiche après l'avoir revu avec Alyaa.

Ceci était un message inutile.
#FORGIVEME.


Voir le profil de l'utilisateur





Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 19
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/07/2016
Crédit avatar : Del Perez

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âge KOLL (25)Алексей - Alexei (32 ans)
Nano. MondeX-MenChimère
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Jeu 4 Aoû 2016 - 22:00
Ephemisma a dit :
Oui, j'aime les MAJUSCULES !
J'utilise les mots "robot" ou "machine" uniquement pour éviter les répétitions. Je vois très bien quelle est la différence au niveau "sémantique", mais d'un point de vue purement littéraire, mettre des "droïde" partout me laissait un goût pas très beau dans les yeux (enfin sonorités toussa)

Après pour moi, la nuance se situe justement dans le fait de ne PAS pouvoir le faire et dans la définition de la liberté. C'est pour moi la différence entre l'humain et le "non-humain", on pourrait dire humanité. Rien ne dit qu'un droïde ne PEUT PAS avec ses idées là, parce que d'un point de vue purement logique oui, tuer peut-être utile et légitime. Pour moi Nash a cette "envie" mais c'est une défaillance et une idée plus qu'une pulsion.
Après, les "moments humains" sont des suites réactions programmées qui se déclenchent difficilement par exemple. Ce sont des réactions de la "machine" par rapport à une situation donnée. On peut leur apprendre la politesse, alors pourquoi pas à feindre des rires, des réactions sensibles. C'est purement extérieur mais n'évoque à Nash aucun "sentiments" ou sensations.

C'était un message utile qui me permet de mieux t'expliquer mon point de vue à ce niveau, je me doutais que sa croiserait peut-être un peu. :3


Voir le profil de l'utilisateur


KOLL, c'est #006666,
parce que c'est un peu diablesque.
Petite Langoustine au Caramel
avatar
Féminin
Age : 39
Nombre de messages : 18816
Date d'inscription : 07/07/2010
Crédit avatar : Studio Ghibli

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âgeSiv (25)Patya (17)Jez / Pencil (14)July (32)Unknown (??)
Nano. MondeAPChimèresX-MenX-MenZomzom
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Ven 5 Aoû 2016 - 10:44
Alyaa a dit :
Yooo ! Un droïde, c'est super cool ! 8D

Alors comme a dit Sip, il y a un problème avec les réactions de Nash. J'ai arrêté ma lecture au deux tiers de l'histoire parce qu'il va falloir réécrir pas mal de choses. Je terminerai quand ce sera édité.

Déjà, y a une incohérence entre la partie identité où tu dis que sa planète d'origine est difficile à déterminer et l'histoire où tu dis qu'elle vient d'une planète aujourd'hui disparue.
D'ailleurs, ça me dérange qu'elle ait oublié autant de chose. C'est un droïde, son système ne peut pas "oublier" les évènements comme ça et ce n'est pas normal non plus qu'elle ne puisse pas évaluer le temps qui passe. Il va falloir trouver une autre explication a ces trous de mémoire (y a plein d'autres raisons plus cohérentes qui pourrait faire l'affaire).

D'autre part, si on insiste bien sur la différence entre robot et droïde, c'est pour éviter la confusion. Donc répétition ou pas, il ne faut pas laisser "robot" dans ta fiche. T'as peut-être édité depuis parce que je vois pas mal de "machine", mais penses-y !

Enfin, il y a beaucoup de choses qui ne vont pas sur ses réactions. Elle ne peut pas être "déçue", avoir "mal", etc. comme je l'ai vu ici ou là. Si ces sensations ne sont pas inscrites dans ses programmes, elles n'existent pas pour elle.
Voici quelques exemples flagrants :
Citation :
des "éclairs d'humanités" durant lesquels elle se mettait à rire, à jouer et à taquiner son aîné, exactement comme le ferait une enfant. Alors ses yeux pétillaient et son sourire ne paraissait plus forcé. Mais ces instants étaient rares et courts
Ces instants étaient surtout programmés !! Impossible qu'il en soit autrement.
Citation :
NASH ne su jamais ce que son ami avait bien pu faire autrefois, mais elle assista à un lynchage qui ne la laissa pas indifférente.
Elle ne peut pas se contenter d'assister au lynchage sans réagir. Les lois de la robotique sont claires à ce sujet. Relis-les bien parce que j'ai l'impression que tu as zappé quelques éléments ^^
Citation :
On raconte que les droïdes sont soumis à certaines règles, qui leur est impossible d'attaquer des êtres vivants,
On ne "raconte" pas, ils SONT soumis à des règles, mais aucune qui leur interdise d'attaquer des êtres vivants. Dans ce cas précis, Nash devrait justement attaquer ceux qui en veulent à la vie de son maître afin de la protéger.

Et sinon, ce serait bien aussi d'utiliser ce qu'on met à disposition. Il y a partout des "planètes isolées", tout ça tout ça, alors que parfois, tu pourrais juste te servir de celles qu'on a définit dans les différents systèmes. Par exemple :
Citation :
Ce dérapage se produisit lors d'une escale sur une planète isolée et connue pour la violence qu'elle abrite.
Si la planète est connue pour ça, utilise plutôt une de celles qu'on a créé, y a une candidate parfaite.

Quant à l'alliage rare dont elle est faite et qu'elle ne connait pas elle-même, je suis contre. On évite toujours, dans la mesure du possible, les grosses exceptions dans les présentations et celle-ci en est une. Un machin rarissime et inconnu, c'est juste pas possible.

Enfin (et je terminerai là-dessus, pardon pour le long message), tu devrais utiliser la question sur Alpha Perdu pour faire ressortir son côté droïde, justement. Là encore, on dirait qu'elle est capable d'émotions et de volonté propre. Elle peut "aimer" se battre parce que ses programmes le lui dictent. Mais elle ne peut pas simuler un désir de liberté qui lui permettrait de se battre comme elle veut. Les droïdes ne peuvent pas appréhender le concept de liberté pour eux-mêmes. Ils ne peuvent rien faire sans un maître.
D'ailleurs, je n'ai pas lu jusqu'au bout, mais par avant, tu dis qu'elle est dans une soute, en attente d'un nouveau maître. En réalité, son maître actuel est celui qui l'a mise dans cette soute. Qu'il l'ait volé ou acheté ne change rien.
D'ailleurs, c'est étrange que ses maîtres se fassent dégommer à la chaîne. Si elle est un droïde de combat aussi efficace, elle ferait aussi un parfait garde du corps.

Ceci était un message utile et long. Et j'ai vraiment hâte de valider noter premier droïde alors te décourage pas, hein !! b-*9
*montagne de cookies et pompons*


Voir le profil de l'utilisateur


Sauve le poussin : vote !



Aspirant Nanite
avatar
Féminin
Age : 19
Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 27/07/2016
Crédit avatar : Del Perez

Vos Personnages
Personnages:
PersonnagesPerso 1Perso 2Perso 3Perso 4Perso 5Perso 6Perso 7Perso 8
Prénom & âge KOLL (25)Алексей - Alexei (32 ans)
Nano. MondeX-MenChimère
Avatar
MessageSujet: Re: J'arrive... J'arrive.... Je suis là.   Ven 5 Aoû 2016 - 11:37
Ephemisma a dit :
@Alyaa a écrit:
mais aucune qui leur interdise d'attaquer des êtres vivants.
Ah bah... D'accord. Ça change tout. J'ai gardé en tête une loi que je connaissais en écrivant... ^^

@Alyaa a écrit:
Ces instants étaient surtout programmés !! Impossible qu'il en soit autrement.
Je suis d'accord, je ne l'ai simplement pas précisé.

Bon bon bon. Je dois tout changer du coup x)


Voir le profil de l'utilisateur


KOLL, c'est #006666,
parce que c'est un peu diablesque.
[Retour à l'index]  :: Naniteland :: Présentation de la Tribu
Page 2 sur 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum