AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

» Le Jeu du Cookie !
par Elykaoïae Aujourd'hui à 17:12

» Le Sapin de Roger !
par Nano. Aujourd'hui à 17:12

» Jukebox
par Reofive Aujourd'hui à 14:16

» La curiosité est un vilain défaut
par Djerin Rashkae Aujourd'hui à 8:33

» Étude sur les zombies
par TicTac Aujourd'hui à 2:35

» Si Dieu existe, je crois qu'il a une dent contre moi
par TicTac Hier à 23:49

» Joyeux Anniversaire <3
par Alyaa Hier à 22:53

» Devenir Partenaire
par Alyaa Hier à 22:44

» Aimable irritabilité que je suis.
par Amorgein Hier à 17:31

» Concours de Noël 2017
par Siparti Hier à 16:51

» Kinder Surprise Version 5
par Siparti Hier à 16:47

» Eye of the Tiger
par Chaton Hier à 15:11

» Is it destiny ?
par Chaton Hier à 14:59

» Gang Bang
par Nolesdran Hier à 5:00

» Inconnu comme le loup blanc
par Alyaa Hier à 3:12

 

X-Men Génération

 

Tout ce qu'il faut savoir sur X-Men Génération !

Il y a les gens qui peuvent voler parce que leurs mains se faufilent partout et il y a ceux qui peuvent voler parce qu'ils sont nés avec des ailes. Eh ouais ! Les superpouvoirs sont une réalité, ici. Seulement voilà, en plus des 'bons' mutants et des 'mauvais' mutants, il y a aussi les humains cools et les humains qui craignent (comme toi (non, je rigole, hein !)). Alors, quel rôle joueras-tu dans leur guerre ?

• Nombre de joueurs :
• L'histoire se déroule en 2014.

NAVIGATION







Histoire de X-Men


New York, 2014. L’année où les fesses de Kim Kardashian figurent en couverture d'un magazine. L’année de Flappy Bird. L’année du dernier épisode de How I Met Your Mother. L’année du selfie. L’année de Sharknado 2. L’année où les tensions entre mutants et humains s’accumulent jusqu'au point de non-retour. (Ouais, c’est directement moins marrant, hein ?)

L'étape suivante dans l'évolution humaine est arrivée : l'Homo Superior. L'on s'interroge pour savoir si cette évolution représente l'espoir d'un futur nouveau... ou la fin de l'humanité. Cette race mutante est dotée de super-pouvoirs (et parfois des pouvoirs moins super) grâce à la mutation de leur gène X. Dans un monde d'humains apeurés qui réalisent doucement que cette race « supérieure » et « surévoluée » peut très bien se retourner contre eux, cette nouvelle minorité souffre de discrimination et subit des violences. C'est pourquoi, alors que l'éternel combat entre Magneto et les X-Men du Professeur X continue, des groupes extrémistes anti-mutants de plus en plus grands et de plus en plus agressifs commencent à faire surface.

Pris entre deux feux, les mutants vont devoir choisir un alignement pour leur propre protection, alors que les humains doivent décider si cette nouvelle espèce est amie ou ennemie. C’est l’heure de faire ton choix. Dans quel camp es-tu ?


Groupes à privilégier : Humains et membres de la LIRAH


Les personnages connus issus de l'univers X-Men ne peuvent pas être joués. Prof X, Wolverine et Tornade rôdent quelque part dans le Nano Monde, mais ce sont des persos non-jouables. Leurs pouvoirs peuvent être repris, par contre !


Les Mutants


T’as des ailes ? Une queue ? Une peau verte ? Tu sais voler, manger non-stop ou faire des sauts dans le temps ? Bonne nouvelle, ma poubelle ! (Ou bien mauvaise chose, tuberculose…) T’es un mutant, mon p’tit flan. Trois choix s’offrent à toi :


1. La Confrérie des Mutants


Nom : La Confrérie des Mutants
Fondateur : Erik Lehnsherr, alias Max Eisenhardt, dit Magneto
Fondements : un groupe politiquement motivé, organisé de façon à mener la révolution mutante contre l’humanité – avec ou sans violence – afin d’obtenir justice pour tout le mal qui leur a été fait.
Membres : indéniablement, beaucoup sont d'anciennes victimes de préjugés anti-mutants, ce qui donne au groupe un statut de refuge pour les parias et les nombreux mutants qui se sentent exclus.
Localisation : L'Hôtel Hudson


Tu as joué à cache-cache toute ta vie. T’as toujours une paire de lunettes de soleil et une casquette dans ton sac à main/sac à dos, t’évites de traîner dans les endroits trop fréquentés et tu ne regardes jamais un humain droit dans les yeux. T’es parano dès qu'un regard se pose sur toi. Au mieux, ils pensent que t’es un monstre, crache à tes pieds et te laisse tranquille. Au pire ce sont de méchants scientifiques qui veulent t’utiliser comme cobaye. Mais tu ne devrais pas te cacher. T’es plutôt cool comme mec/meuf en fait. Et t’aimes bien tes pouvoirs. Tu voudrais pouvoir marcher dans les rues sans soucis et l’idée qu’une race aussi hypocrite que la race humaine t’en empêche te rend furieux/se. En fait, t’en as vraiment ras-le-bol. C’est assez ! C’est fini ! Bien ! Si toi aussi t’en as marre (y’a malabar !) de cette injustice, tu vas trouver ton bonheur chez Maman Magneto. Attache bien ta ceinture et jette cette casquette dans la poubelle, car plus jamais tu ne seras harcelé.

Ce qu'il faut retenir sur la Confrérie :

► Bien que Magneto soit à la tête du groupe, il est entouré de plusieurs alliés fidèles aussi connu que les X-Men. Notamment Mystique, qui reprend souvent le contrôle de la Confrérie quand les circonstances l'exigent.
► Étant donné que la plupart de leurs membres se sont vu rejetés par leur famille et la société, ils se considèrent comme une grande famille de rejetons. Les surnoms de "frères et sœurs" mutants sont fréquemment utilisés.
► Ils refusent catégoriquement de se cacher ou de s'adapter aux besoin des humains. La plupart des mutants de la Confrérie profitent de la crainte ou du malaise qu'ils inspirent. Ils ne sont cependant pas tous d'avis que les humains leur sont inférieurs ; certains pensent tout simplement que le processus "paisible" du camp opposé est trop idyllique et prendra trop de temps. La supériorité mutante reste quand même l'idée la plus populaire du groupe.
► Le recrutement est l'un de leurs meilleurs atouts. C'est pas difficile quand les trois quarts des humains te donnent raison.
► Contrairement à l'Institut du Professeur Xavier, la Confrérie n'a pas une mise-en-place structuré. Afin d'aider les mutants à maîtriser leurs pouvoirs, ils se voient donc obligés à trouver des tuteurs parmi les frères et sœurs de la Confrérie. Facile tant que vous promettez d'aller leur chopper un pack de bières.
► La Confrérie n'a pas d'uniforme. Certains mutants portent des combinaisons soigneusement préparés par leurs soins quand ils veulent affronter d'autres personnes, mais ce n'est pas quelque chose de systématique.
► Les mutants de la Confrérie sont libres d'aller où ils le veulent et de faire ce que bon leur semble, tant que ça n'interfère pas avec les plans de Magneto ou que ça ne met pas le refuge en danger. (N'essayez donc pas d'attaquer l'Institut du jour ou lendemain, hein... c'est chercher les problèmes, ça !). Par contre, si Magneto a besoin d'eux, tout le monde est attendu à l'appel. Pas d'exceptions.


2. Les X-Men et étudiants de l'Institut


Nom : Xavier Institute for Higher Learning – Institut d'Études Supérieures Xavier 
Fondateur : Charles Francis Xavier, dit Prof(esseur) X
Fondements : un institut spécial, fondé afin de former de jeunes mutants. On les aide à contrôler leurs pouvoirs et on leur apprend comment contribuer à une relation humaine-mutante amicale. C’est aussi la base des X-Men, qui veulent à tout prix protéger l'humanité des mutants aux mauvaises intentions et sauvegarder les mutants innocents de l'oppression humaine. La devise de l'école est mutatis mutandis.
Membres : ce sont des professeurs ou des étudiants ; certains d’entre eux n’ont plus de famille, ce qui fait de l'institut un vrai foyer où l'on se sent chez soi.
Localisation : L'Institut du Professeur X


Tu t’es un jour réveillé(e) au plafond plutôt que dans ton lit, ou bien tu prenais une douche et l’eau s’est transformée en boue (nulle, faut reprendre la douche et tout…), ou peut-être que c’était en zappant devant la télé et que la télécommande a explosé soudainement. T’as découvert que t’étais mutant(e) et ta première pensée a été : « Cool ! » puis « Oh-ooh… » et finalement « mais comment je vais contrôler ce truc… ? ». T’es fasciné, mais t’as peur aussi. Tu sais très bien que les New-yorkais ne sont pas trop fans des trucs bizarroïdes (enfin, j’veux dire… vous avez vu toute la mauvaise publicité que reçoit Spidey ? :/). T’as besoin d’aide et t’en es conscient. Tu prends ton iPhone et t'ouvres google pour taper « S.O.S. je suis un mutant » ou bien quelqu’un frappe à ta porte avec un grand sourire. Génial ! t’es prêt(e) à embarquer pour l’Institut ! Prépare-toi pour une aventure extraordinaire !

Ce qu'il faut retenir sur les mutants côté Prof X :

► 3 chances sur 4 que c'est le Professeur en personne ou l'un des X-Men qui est venu te chercher quand ils se sont rendus compte que tu avais besoin d'eux grâce au Cerebro, le détecteur de mutants. Une conversation ouverte avec les parents du mutant nouveau-né est privilégié, afin de leur faire comprendre qu'ils ne doivent pas craindre leur enfant mais le guider.
► Les mutants de cet alignement recrutent donc rarement dans la rue. Ils n'interviennent dans la vie d'un mutant que si celui-ci est en danger immédiat ou semble avoir besoin d'aide.
► Ce n'est pas parce que tu résides à l'Institut que t'es un X-Men. La grosse majorité des mutants sont là pour apprendre à maîtriser leurs pouvoirs et prendre des cours parmi leurs semblables ; ils ne sont guère plus que des étudiants.
► L'Institut fonctionne d'ailleurs comme un internat. Les mutants qui ont une famille rentrent chez eux pendant les congés, pour fêter Thanksgiving et Noël, ou profiter des vacances d'été ensembles. Les mutants sans famille sont bien sûr autorisés à rester à l'Institut.
► L'uniforme des X-Men est principalement bleu et jaune avec le logo X qui désigne le groupe. Le spandex ayant perdu en popularité depuis les années 90, les uniformes sont désormais fait d'une matière plus résistante sans sans sacrifier l'élasticité. Les mutants scientifiques qui travaillent pour le Professeur Xavier sont capables d'adapter les uniformes aux divers pouvoirs des X-Men (monsieur le pyromane n'aura donc pas besoin d'un nouvel uniforme chaque mardi !). Des masques sont également à disposition pour les X-Men qui souhaite garder leur deuxième identité secrète.
► Les X-Men travaillent en coopération avec les responsables de l'application de la loi, comme la police ou le FBI. Toutefois, et c'est regrettable, ils sont parfois obligés de cacher des choses pour la sécurité de leurs mutants. Prof X reste néanmoins en faveur d'une collaboration amicale entre humains et mutants.

3. Les mutants neutres


Nom : /
Fondateur : /
Fondements : ni Magneto, ni Prof X, les mutants neutres préfèrent se cacher parmi les humains et vivre leur vie de tous les jours sans avoir à choisir de camp.
Membres : des mutants ne voulant pas se mêler des affaires d’autres mutants. Ceux-là ont toujours su se débrouiller tout seuls et sont convaincus qu’ils peuvent continuer ainsi. Peut-être rencontreront-ils quelqu’un qui les convaincra du contraire ?
Localisation : /


Bon, d’accord, t’es mutant, mais en fait t’aimais plutôt bien être humain. Et puis, t’as toujours su te débrouiller. Tu sais quels coins éviter et à quels humains faire confiance – t’as plein de potes et toussa. Pourquoi abandonnerais-tu ta vie en faveur d’un camp ou d'un autre ? T’aimes pas trop les choix de toute façon. Ou tu dois travailler et étudier, ou tu dois t’amuser et commettre des attentats. Naaaan. Tu préfères ne pas choisir. C’est mieux. T’es neutre !

Ce qu'il faut retenir sur les mutants neutres :

► Être neutre est un luxe que peu de mutants peuvent se permettre. Ce sont souvent des mutants à l'apparence humaine, qui n'ont que rarement souffert de discrimination.
► Étant donné qu'ils n'ont jamais eu de tuteur ou de professeur, le contrôle de leurs pouvoirs est beaucoup plus limité. C'est cependant possible qu'ils aient passé leur adolescence dans un camp ou dans l'autre et qu'ils ont finalement choisi de passer leur chemin à un âge plus mûr.

Les Humains


Tu regardes ton reflet dans le miroir chaque matin en pensant : « Merde, j’ai oublié d’acheter du dentifrice… » ? Ton plus grand soucis, c'est de savoir comment tu vas porter cinq cafés en même temps à travers la ville ou si tu dois emporter un parapluie au boulot parce que le ciel a l’air plutôt gris. Dommage, fromage. (Ou bien chouette, cacahuète !) T’es pas zarbi, mon ami ! Deux choix s’offrent à toi :


1. Les humains anti-mutants


Nom : La Ligue de la Race Humaine (LIRAH)
Fondateur : Le nom du mouvement est attribué à Richard Rimes qui était le premier à l'utiliser publiquement, mais il dément cette allégation. Le mouvement a de suite pris vie grâce aux manifestations anti-mutantes qui se sont depuis unies sous la même bannière.
Fondements : les membres de la Ligue ont des points de vue qui diffèrent d'un sujet à l'autre. Alors que certains sont des fanatiques purs et durs qui croient en la suprématie de l’homme avant tout, d'autres bonshommes souhaitent seulement isoler les mutants et/ou les enregistrer afin de mieux les réguler. Les fanatiques sont connus pour leurs actes atroces envers les mutants (lapidation en place publique ou exécutions devant des immeubles supposément habités par des mutants, par exemple) rien que pour faire passer leur message. Peu importe leur position ou avis dans le débat, les groupes sont réunis par leur bigoterie et leur peur (consciente ou inconsciente) des mutants.
Membres : de nombreux politiciens, journalistes et professeurs, mais aussi des gens comme vous et moi, des pères et des mères, des frères et des sœurs, ou des victimes « d’accidents » et autres attentats commis par des mutants.
Localisation : beaucoup se réunissent en assemblées clandestines, d'autres se contentent de mouvement de grèves publiques afin de manifester leurs mécontentements.


Je le vois dans ton regard. Peut-être que ton p’tit frère ou ta maman ont été victime d’un grave accident en ville. Le genre d’accident surnaturel qui aurait pu être évité s’il y avait eut un système pour contrôler le contrevenant qui se baladent dans la rue. T’es d’avis qu’un flingue chargé ou un couteau pointé sur toi n’est pas bien différent d’une arme intégrée dans l’ADN. Si l’un est condamné, pourquoi pas l’autre ? Et puis tu te sens mal dans ta peau ; tu sais que la race mutante est une menace... Une bombe qui n’attend que d’exploser. Tu veux que ça s’arrête. Tu veux y remédier. Tu veux regagner ta vie insouciante. Tu veux aider. Bienvenue, mec ! T’es l’un des nôtres !

Ce qu'il faut retenir sur la LIRAH :

► La LIRAH est fondé sur une idéologie et n'a pas de véritable organisation structurelle. C'est un mouvement de pensées extrémistes au même titre qu'un mouvement raciste ou politique. Tu peux adhérer aux idées de la LIRAH sans pour autant faire partie d'un groupe de partisans (par exemple, comme quand t'es fan d'une série mais que t'es pas inscrit au fan club ou que tu vas pas en convention ou que tu signes pas une pétition pour qu'elle continue).
► Il y a cependant eu des tentatives d'organisation au sein de la LIRAH. Il existe par exemple un site web de charité où les gens sont invités à faire des dons afin d'aider les militants à combattre cette nouvelle menace. Leur plus grande bataille en ce moment est d'adapter les lois afin de mieux protéger les humains.
► Tous les humains qui suivent le mouvement n'indiquent pas leur soutien sur leur profile Facebook. Au contraire, seuls les extrémistes portent fièrement leur badge. La grande majorité s'abstient de s'identifier.
► Les actualités de la LIRAH sont diffusées grâce au bouche à oreille, aux sites web ou aux réseaux sociaux (#LIRAH)
► Ils se considèrent "pro-humains" plutôt que "anti-mutants".

2. Les humains lambdas


Nom : /
Fondateur : /
Fondements : « venez comme vous êtes » est leur devise.
Membres : des gens normaux, plutôt pacifistes ou bien militant pour le camp mutant, justement. Y'en a qui n’aiment pas les débats et qui évitent de se prononcer en faveur d'un groupe ou d'un autre ; et puis y'en a d'autres qui tentent d'organiser des manifestation au nom de l'égalité des droits humains-mutants.
Localisation : /


Euh… Cékoi un mutant ? T’en as seulement vu à la télé, mais en fait t’aimerais bien en rencontrer un en vrai. T’as une petite fascination pour ces êtres dit « mutants ». Ça doit être génial d’avoir des pouvoirs. Tu comprends pas trop pourquoi y’a 1500 gens qui se rassemblent dans Central Park le weekend pour crier : « BOUH ! À MORT LES MUTANTS ! CREVEZ ! » ou bien « ALLEZ-VOUS-EN ! ON VEUT PAS DE VOUS ! ». Mais tu ne comprends pas pourquoi les mutants cherchent à annihiler tes concitoyens non plus. En fait, tu ne comprends pas grand-chose. Mais t’aimes bien le foot. Félicitations, t’es un p'tit humain lambda !

Ce qu'il faut retenir sur les humains :

► Ils ont dix doigts, deux pieds, un nez et certains, même, une cervelle.
► Ce ne sont pas nécessairement des activistes. Y'en a même plein qui préfèrent passivement regarder l'action se dérouler sur leurs écrans télé, téléphone, tablette ou ordi.


Quelques précisions sur les mutants


► Le gène X peut apparaître dès la naissance (entraînant souvent des effets physiques dès le premier jour), mais il peut aussi faire surface dans la vingtaine ou même plus tard ; dans la grande majorité des cas, le gène s'exprime à l’adolescence.
► Le gène X peut avoir le malheureux effet secondaire d’influencer l’apparence de son porteur. Ça peut aller très loin : donner des ailes, une queue, une peau d’une autre couleur, des iris bizarres, une chevelure, euh, sur-développée, ou même dix doigts à chaque main, qui sait ?!
► Contrôler son pouvoir demande des années d’entraînement et c'est presque impossible à faire sans l’aide de quelqu’un – c’est bien pour ça que la majorité des mutants se retrouve dans un camp ou dans l'autre à un moment donné.
► Les mutants souffrent de discrimination. Certains ont la chance de pouvoir cacher leurs véritables identités, mais beaucoup ne sont pas aussi chanceux. Si tu es mutant, tu as probablement déjà fait des rencontres pas super amicales.



Où se cachent-ils ?


L’INSTITUT DU PROFESSEUR XAVIER

L’Institut du Prof X, qui est aussi la base des X-Men, est à l'origine une école pour les mutants adolescents – bien qu’elle héberge aussi des mutants plus âgés quand ceux-ci ont besoin d’un toit au-dessus de leur tête.
Le but ultime de l’Institut est d’éduquer les jeunes mutants et de leurs apprendre à maîtriser leurs pouvoirs afin qu’ils puissent s’intégrer à la société. (Mais bon. On sait tous que les adolescents ne font pas toujours ce qu’on leur dit, hein.)

Le bâtiment est plutôt classique vu de l'extérieur : c’est un grand manoir au cœur d'une grande propriété garnie de beaux jardins entretenus par José le jardinier et entourée de forêts. Au milieu de la cour, devant la porte d’entrée, se trouve une belle fontaine qui est sans arrêt gelée par un p’tit con.

A l’intérieur, le tout reste chic et soigné (si on ne compte pas les chaussettes sales que Jeremy a laissé traîner). Le rez-de-chaussée se compose de plusieurs salles de classe, d'une grande salle à manger avec sa cuisine, d'une salle de sport, de la salle de jeux (munie d'une excellente connexion WIFI), d'une bibliothèque et de toilettes. Si on monte les escaliers, on trouve les dortoirs (garçons et filles séparés), la laverie automatique et les salles de bain (séparées aussi, naméo). Plus bas, on a l’espace souterrain, composé du hangar où se trouvent les moyens de transports, des réserves (de bouffe et autres) et de l’infirmerie qui a sa propre salle d’opération. Et encore plus bas, on trouve les salles d’entrainement – accessibles à tous les élèves – ainsi que l’espace des X-Men – beaucoup moins accessible en revanche. Sachez que les salles d’entrainement sont équipées d'une technologie plutôt avancée qui permet de faire des simulations de ouf ! On se croirait dans un film !

Afin de protéger les étudiants, la localisation de l'Institut reste un secret bien gardé. Seul les alliés du Professeur et les parents des élèves savent où le trouver. Pour garder le secret, le Professeur se voit parfois obligé d'effacer la mémoire de certains individus. En réalité, l'Institut se trouve à Westchester County, une agglomération à une heure de train du centre de New York.
Heureusement, l'Institut a plusieurs voitures de disponibles pour les adolescents qui ont le permis (mais vu les embouteillages, c'est pas pour aller à New York). Il y a également le transport publique qui permet de faire des les allers-retours.


LA BASE DE MAGNETO

La base des opérations de Magneto — couramment appelé "Le Refuge" — a déjà déménagé plusieurs fois (dès que sa localisation est connue des X-Men, c'est l'heure de décarrer…), c’est pourquoi la troupe de mutants qui y résident ne compte jamais sur la longue durée. En ce moment, ils sont installés dans un hôtel abandonné dans le Upper West Side de Manhattan. Sache qu'aucun des mutants de la Confrérie n'est obligé d’y rester. Beaucoup de membres fidèles, d’un âge plus mûr, préfèrent profiter de cette liberté offerte et habitent au centre-ville, au milieu de la zone de conflit.

Vu le nombre fluctuant de membres faisant partie du groupe et le peu de règles et de contrôles, les mutants qui vivent à l’Hôtel s’installent généralement où ils veulent et quand ils le veulent. Il n’y a pas d’entraînements systématiques, ni de missions, ce qui leur offre la liberté de vaquer à leurs occupations.

L’Hôtel a une grande salle de réception, un restaurant qui sert de cuisine/salle à manger, une piscine couverte, un petit cybercafé et des toilettes. Il y a un ascenseur (qui tombe souvent en panne) et des escaliers qui mènent aux chambres sur dix étages. Le toit est accessible aussi, mais y’a pas grand-chose dessus sauf les quelques mutants qui s’amusent à sauter sans parachute. Ta Porsche et ta moto, tu peux les garer sur la parking à l’arrière de l’hôtel. Si c’est pas du service, ça !

Afin de garder le secret de leur localisation le plus longtemps possible, les mutants de la Confrérie ne peuvent pas révéler l’adresse du refuge aux non-membres. Le trafic internet et téléphonique est voilé grâce à une adresse IP anonyme. Cela n'empêche cependant pas qu'un mutant soit suivi, donc fais attention ! Tu veux pas être le mec responsable d'un nouveau déménagement, crois-moi.



Petite chronologie


avant 1900 : les premiers rares cas de mutations physiques font surfaces. On les surnomme les "freaks" et ils sont souvent employé dans des cirques ou des zoos exotiques. Les rumeurs à propos de ces monstres aux pouvoirs surnaturels sont guère prises au sérieux et rappellent les légendes urbaines, comme celle du vampire, de bigfoot et du monstre du Loch Ness.

Entre 1914 et 1945 : suite aux traumatismes de la Première Guerre Mondiale, plusieurs enfants et adolescents commencent à manifester des pouvoirs. Parce qu'ils font peur, les sujets sont neutralisés. En 1942, les Nazis étendent leurs expérimentations médicales sur des jeunes sujets dit "mutants".

le début des années 1960 : les autorités mondiales prennent conscience de l’existence secrète des mutants, mais ne refuse de semer la panique et gardent le secret. Plusieurs laboratoires sont construis aux États-Unis sur demande du Président John F. Kennedy afin d'en apprendre le plus possible sur cette évolution étrange. Le professeur Charles Xavier, maintenant muni d'un doctorat en biophysique médicale et en génétique, est recruté par les autorités américaines pour expliquer le phénomène.

1965 : En voyant le nombre grandissant de mutants, le professeur Xavier décide de fonder une institut afin de les recueillir et de les protéger.

1972 : La première incarnation des X-Men est fondé afin de montrer aux humains que les mutants ne sont pas une menace, qu'ils sont là pour aider l'humanité. Ils collaborent étroitement avec le FBI et la CIA. Magneto, désillusionné par la soit-disante liberté des États-Unis, fonde la Confrérie des Mutants pour combattre l'hypocrisie des autorités qui, selon lui, souhaite utiliser les mutants comme armes de guerre.

1975 : Le premier refuge de Magneto est attaqué par les autorités et les X-Men. Magneto est arrêté et emprisonné. Les membres fuguent et la Confrérie se disperse.

1976 : Magneto s'évade de sa prison.

1985 : Après des années de reconstruction, la Confrérie est rétablie. Mystique rejoint les rangs en tant que second de Magneto. Le groupe, bien que moins violent et plus discret, continue de militer en sous-marin pour les droits des mutants.

1989 : Les humains, habitués aux histoires de mutants depuis plus d'une décennie de X-Men à la télé et à la radio, commencent à insister sur une prise de mesures de sécurité contre les mutants, en raison notamment des destructions occasionnées par les interventions des X-Men ou de la Confrérie.

1995 : L'Institut achève la construction des souterrains et des nouvelles salles d'entraînements.

2001 : Le mouvement de la LIRAH fait surface pour la première fois.

2003 : Le Refuge est attaqué par des humains à coup de cocktails molotov. Alors que de nombreux adolescents succombent aux flammes, les X-Men tentent de les aider. La Confrérie le voit comme une insulte. Les tensions entre les deux groupes continue d'augmenter.

2012 : Les mutants de la Confrérie vident l'Hôtel Hudson et le réquisitionne pour en faire leur nouveau refuge après une énième escapade.
► Nous sommes en 2014 ◄



Liste des pouvoirs réservés



Afin de ne pas nuire à l'expérience RP d'X-Men, les pouvoirs des joueurs validés ne peuvent pas être pris par quelqu'un d'autre, d'où l'existence de cette liste. À noter que ça vaut seulement pour les Persos Jouables (PJ). Si dans ton histoire tu as décrit le pouvoir de ton frère mutant, et qu'il n'est pas joué par quelqu'un d'autre, ce pouvoir peut tout de même être utilisé par un autre joueur. 

Sache qu'une absence de plus de 3 mois (qui n'a pas été annoncée) libère le pouvoir que tu as choisi : il sera retiré de la liste. Les pouvoirs sont ajoutés seulement après la validation des fiches, donc premier arrivé, premier servi :D

Si tu vois une erreur dans la dénomination de ton pouvoir, envoie un MP à Siparti.

AKI' : Radioactivité
ALYAA : Matérialisation d'objets ou personnages provenant de dessins ou de photos + Powerproof
AMAELISS : L'invisibilité
AMORGEIN : Contrôle de gravitation
ANGELL : Production et manipulation de fils + Séparation/Assemblage
CAILLOU : Inspirer la peur
CARTHAIGE : Télépathie
CHATON : Transformations physiques liées aux émotions
DJERIN RASHKAE : Modification de matière
ELEA : Adaptation
ILLY : Disruption aléatoire + Contrôle cinétique
ISARA : Mémoire eidétique + Peau impénétrable
KACHOUK LA VOLEUSE : Création et manipulation de verre
KIDA : Technopathie + Transformation partielle et caractéristiques de chat
LEY : Atmokinésie
LNOU : Voir les auras des gens + influer les émotions des autres
METIO : Créer des illusions
NERO : Oniromancie
NEROLI : Démolécularisation
NICOLAS : Télékinésie + Contrôle de douleur
NIKKY : Métamorphose en tigre
PETIT CHAT : La poisse incarnée
REOFIVE : Hydrokinésie
SIPARTI : Exotéléportation
TICTAC : Capacité de manipuler/générer de l'électricité
ZEBEAST : Caractéristiques de renard


C'est là qu'on RP !

7799 M / 120 S
Pas de nouveaux messagesInstitut du Professeur Xavier, Pas de nouveaux messagesRefuge de Magneto, Pas de nouveaux messagesBases de la Ligue de la Race Humaine, Pas de nouveaux messagesVille de New York, Pas de nouveaux messagesConey IslandavatarLa curiosité es...
Aujourd'hui à 8:33
Djerin Rashkae Voir le dernier message

Statistiques

Nous avons 127 membres enregistrés
Nos membres ont posté un total de 210576 messages. L'utilisateur enregistré le plus récent est Khymé. BIENVENUE !!!!

Sont là maintenant !

Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités
Utilisateurs enregistrés : Aucun

Dernières connexions

Membres connectés au cours des 48 dernières heures : Aki' the Space Corgi, Alyaa, Amorgein, Bat Lnou, Caillou, Chaton, Clowney, Djerin Rashkae, Elea, Elykaoïae, Kachouk la Voleuse, Kida, Ley, Nano., Nolesdran, P'tit cho.o, Reofive, Siparti, Summer, TicTac, Zebeast

Naniteversaire

Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd'hui

Sur la CB

ChatBox

Les p'tites règles de la ChatBox


• Commençons par le commencement : avant toute chose, il faut voter pour rester sur la CB ! /POULPE
• Bien évidemment, l'irrespect, comme partout sur le forum, n'est pas toléré.
• La CB est un lieu de détente, alors les sujets sensibles qui font débattre : à la poubelle.
• Quand y a un nouveau gens qui se connecte, on l'intègre à la conversation. Si c'est du private, y a Skype et compagnie pour continuer. Même chose pour les discussions qui tournent autour d'un RP ; on a créé une zone de papotage exprès pour ça.
• Pour les questions, ce n'est pas dans la CB que ça se passe, mais toujours dans la section "Questions". D'ailleurs, même si tu crois connaître la réponse, merci d'éviter de répondre aux questions de nouveaux Guguss paumés afin de ne pas les induire en erreur. Donne-leur plutôt le super lien et mange tes cookies de remerciement
• Pendant les RPM, pour une raison de clarté et de lisibilité, la couleur rouge et gras est réservée pour la Voix-Off en Chatbox. D'ailleurs, tu peux éviter le gras tout court en CB. Entre nous, ça fait un peu kikoulol.